14 février

Comme en préparant le 15 février j’ai dû faire des recherches qui m’obligent à mettre un 14 février, je vais mettre le minimum (c’était en 2020 et en 2021 je n’ai toujours pas terminé)

14 février : Quelle est l’histoire de la Saint-Valentin ? (un jour dans l’histoire Franck Ferrand sur Europe 1) 2 minutes

14 février est une date surlignée en rouge sur tous les calendriers des amoureux pour fêter la Saint-Valentin. Mais quelle est l’origine de cette célébration de l’amour ? (lumni) 4 minutes

Redécouvrons les origines de la Saint-Valentin au travers de l’œuvre de Geoffrey ChaucerLe Parlement des oiseaux, une ode au printemps et à la fertilité, Chaucer un poète en quête de festivités. Geoffrey Chaucer et les origines littéraires de la Saint-Valentin auteur Jonathan Fruoco, Université Paris Nanterre – Université Paris Lumières theconversation

14 février 882

14 février  882 Le Serment de Strasbourg passé entre Charles le Chauve et Louis le Germanique, deux petits-fils de Charlemagne, est le premier document de langue française. Il est rédigé dans un mélange de haut français et de haut allemand. (chroniques de la lettre de l’événement) 14 février 882 Les serments de Strasbourg – Louis le Germanique et Charles le Chauve, fils de l’empereur carolingien Louis le Pieux, se prêtent serment d’assistance mutuelle contre leur frère aîné Lothaire. D’après le chroniqueur Nithard, le premier s’exprime en roman, le second en tudesque pour être compris des soldats de l’autre camp. C’est le premier témoignage des langues européennes modernes, le français et l’allemand. hérotode.net

14 février 869

icône de Cyrille et Méthode (monastère de Sainte-Trinité de Jordanville)

14 février 869 Cyrille, apôtre des Slaves meurt à Rome. Son frère Méthode reprend alors sa prédication en Moravie mais il est contrecarré par les missionnaires venus de Germanie et leur conflit va conduire les chrétiens slaves à se rapprocher de Byzance, une bonne partie d’entre eux choisissant l’orthodoxie contre le catholicisme. pour en savoir plus hérotode.net

14 février 1400

14 février 1400 Décès de Richard II (1387-1400) C’est le dernier roi de la dynastie des Plantagenêts, petit-fils du roi Édouard III, le vainqueur de Crécy, et le fils du Prince Noir Édouard de Woodstock, qui a de son côté vaincu les Français à Poitiers. hérotode.net

14 février 1779

14 février 1779 L’explorateur britannique James Cook (1728-1779) est tué par des guerriers polynésiens sur le rivage de la baie de Kealakekua (île d’Hawaii). Les éphémérides d’Universalis 14 février 1779 L’explorateur James Cook, victime d’un malentendu, est tué et dévoré par des Hawaïens. hérotode.net

14 février 1779 Mort de l’explorateur James Cook au cours d’une échauffourée avec les indigènes des îles Sandwich, aujourd’hui appelées îles Hawaï. multicollection.fr

14 février 1854

14 février 1854 Naissance du peintre Rudolf Ernst (1854-1932) spécialisé orientaliste trois œuvres

Composition Bernadette Couturier en 2010 (lien)

 – The Guard of the Harem le gardien du harem Rudolf Ernst –  The Harem Musician  le musicien du harem Rudolf Ernst – After Prayers après la prière Rudolf Ernst –

14 février 1876

14 février 1876 La plupart des consommateurs, quand on leur demande qui est l’inventeur du téléphone, répondent sans hésiter Alexander Graham Bell. Dites-vous bien que la paternité du téléphone a été débattue devant un juge, car Bell n’est pas le seul à avoir déposé une demande de brevet le 14 février 1876. En réalité ils sont deux, Bell et Elisha Gray, à l’avoir fait, mais pas à la même heure. Le juge a dû trancher et c’est Bell qui l’a emporté. Le pire, c’est que les deux téléphones ne marchaient pas. Il fallut attendre en mars de la même années pour que Bell réussisse le premier téléphone fonctionnel. (source livre inventeur.info) J’avais mis cette information en 2009 mais en 2020, je ne retrouve plus la source ! Le crédit de cette invention lui a cependant été retiré, la Chambre des représentants des États-Unis ayant statué en juin 2002 qu’Antonio Meucci était le véritable inventeur du téléphone : Bell lui en avait volé la paternité. (les éphémérides d’Alcide dans les signets de Diane) Brevets et manigances : De la bataille juridique au succès populaire Le journaliste Seth Shulman a récemment publié, sous le titre The Telephone Gambit, un ouvrage dans lequel il affirme avoir découvert, en examinant les archives d’Alexander Graham Bell, la preuve que ce dernier a volé le brevet du téléphone à Elisha Gray, un autre inventeur. La controverse autour de la paternité de l’invention du téléphone est née en 1876, lorsque Bell a déposé son brevet. La course à l’invention du téléphone s’était intensifiée au milieu du XIXe siècle. De nombreux inventeurs avaient déposé des brevets pour des dispositifs qui, finalement, ne fonctionnaient pas. Au cours des 18 premières années de son existence, la Bell Telephone Company eut gain de cause dans plus de 600 procès contre des inventeurs ou de simples bricoleurs qui prétendaient tous avoir un droit d’antériorité sur l’invention de Bell. La plupart des appareils qu’ils présentaient pouvaient certes transmettre des sons – un déclic, un bourdonnement, un bip – mais aucun ne pouvait transmettre la parole de manière intelligible. Deux d’entre eux étaient toutefois plus sérieux : Elisha Gray et Antonio Meucci. Meucci avait déposé en 1871 un caveat (un avis d’intention de déposer un brevet interdisant pour une période d’un an la reconnaissance de droits à toute autre personne pour la même invention) pour une invention qu’il nomma le “teletrofono”. Il le renouvela en 1872 et en 1873, mais omit de le faire à partir de 1874, ce qui laissa à Alexander Graham Bell le champ libre pour déposer son propre brevet en 1876. Meucci engagea alors immédiatement une action. Les premiers temps, il sembla que Meucci était en voie de gagner son procès : le ministère public avait demandé l’annulation pour fraude et déclaration mensongère du brevet délivré à Bell, et par surcroît, le secrétaire d’État avait fait une déclaration selon laquelle “la preuve existante suffi[sai]t pour reconnaître à Meucci la priorité de l’invention du téléphone”. Le juge William J. Wallace devait pourtant rendre, en 1886, une décision favorable à Bell, dans laquelle il observait que le téléphone de Meucci était mécanique, et non électrique. Les audiences furent ensuite renvoyées d’année en année jusqu’au décès de Meucci, en 1896, qui marqua l’abandon de l’affaire. La lutte fut cependant reprise par d’autres, et en 2002, plus de 100 ans plus tard, la Chambre des représentants des États-Unis d’Amérique statua, dans sa résolution 269, que “la vie et les réalisations d’Antonio Meucci doivent être reconnues, et son travail dans l’invention du téléphone doit être salué.” Une phrase qui a pu satisfaire certains, mais que d’autres dénoncent haut et fort. Les arguments des deux camps circulent sur l’Internet. Bell et Elisha Gray ont tous deux déposé leur demande de brevet le 14 février 1876. Gray, qui avait tout d’abord félicité Bell pour son invention, lui intenta ensuite un procès pour avoir volé son idée. Dans The Telephone Gambit, Seth Shulman estime qu’Elisha Gray était dans son bon droit. Il explique en effet qu’outre les notes de laboratoire de Bell, qui condamnent ce dernier, un examinateur de brevet a reconnu, dans une confession signée, avoir montré à Bell le dépôt de Gray, le 26 février. Les documents en question expliquent en détail une constatation de Gray selon laquelle un fil immergé dans l’eau transmet plus facilement le son. Or, Shulman explique dans son livre que la découverte des propriétés de conduction du son du fil immergé fait soudainement son apparition dans les notes de de Bell le 8 mars, soit juste à temps pour la démonstration de l’invention de Bell le 10 mars et la fameuse phrase “M. Watson, venez ici ! Je veux vous voir.” Il semble aussi que la demande de brevet de Gray ait été déposée avant celle de Bell, le 14 février, mais que Gardiner Hubbard, un éminent avocat en brevets qui se trouvait aussi être le beau-père de Bell et son partenaire d’affaires, ait fait jouer ses relations à l’Office des brevets pour que le dépôt de Bell soit traité, et donc approuvé, avant celui de Gray. Un excellent livre, donc, qui appelle quelques corrections historiques…./… Par Sylvie Castonguay, La rédaction, Magazine de l’OMPI, Division des communications et de la sensibilisation du public. Source Comme il n’est pas toujours évident de retrouver la source, au lieu de faire un simple renvoi j’ai repris la totalité de ce qui concernait le téléphone.

L’histoire du téléphone commence avec Alexander Graham BELL

Histoire du téléphone, Elisha Gray

Dans le lien ci-dessus, (le premier des trois que j’ai consulté) un très bon article, mais il n’est jamais question d’Antonio Meucci ! je suis mauvaise langue, on en parlera sur cette page (la suivante…) qu’il faut trouver ! mais qui apparaît bien lorsqu’on clique sur le premier lien (il faut aller sur Antonio), si on clique sur Meucci on tombe sur Almon B. Strowger

Histoire du téléphone, le scoop paru le lundi 17 juin 2002

14 février 1876 Invention du téléphone. L’Américain d’origine anglaise Alexander Graham Bell dépose un brevet pour un système de transmission de la voix. Quelques heures plus tard, son compatriote Elisha Gray fait de même. À cette époque, à la suite du succès du télégraphe électrique, on cherchait à transmettre simultanément plusieurs messages sur la même ligne en utilisant le courant alternatif et non continu. Le 10 mars, Bell réussira à transmettre, avec son montage électrique, une phrase entière que son assistant, Thomas Watson, situé dans une pièce voisine, entend distinctement. Les éphémérides d’Universalis

14 février 1887

14 février 1887 « Protestation contre la Tour de M. Eiffel » publiée dans le journal Le Temps « ce squelette de beffroi » (Paul Verlaine) Source (en 2009)

14 février 1929

14 février 1929 Massacre de la Saint-Valentin. À Chicago, dans un garage désaffecté situé au numéro 2022 de Clark Street, sept membres du gang de George «Bugs» Moran sont abattus de plusieurs rafales de mitraillette dans le dos par de faux policiers appartenant au gang rival, dirigés par Al Capone. La mafia sicilienne contrôle désormais l’ensemble du trafic d’alcool de contrebande sur la ville. Les éphémérides d’Universalis 14 février 1929 À Chicago, Al Capone, surnommé Scarface (le balafré), fait abattre 7 membres du gang rival du North Side. En raison du jour choisi, il prend le nom de « massacre de la Saint-Valentin ». (chroniques de la lettre de l’événement)

14 février 1933

14 février 1933 Inauguration de la première horloge parlante au monde accessible par téléphone. Son concepteur est Ernest Esclangon, directeur de l’Observatoire de Paris. (chroniques de la lettre de l’événement)

Au début des années 30, les demandes d’heure à l’Observatoire par téléphone sont si nombreuses qu’elles deviennent gênantes pour les relations téléphoniques normales d’autant plus que l’Observatoire ne dispose que d’une seule ligne : celle du directeur. Ernest Esclangon, Directeur de l’Observatoire de Paris, préconise la technique du film parlant, une méthode simple pour réaliser la distribution parlée en continue de l’heure, et confie à la société Brillé le soin de réaliser une horloge parlante.

C’est ainsi que, le 14 février 1933, est inaugurée à l’Observatoire de Paris la première horloge parlante au monde.

Celle-ci est constituée d’un cylindre portant 3 ensembles de bandes de films parlants :le premier pour l’énoncé des heures de 0 à 23 heures, le deuxième pour celui des minutes de 0 à 59 minutes, le troisième correspondant à 10, 20, 30, 40 secondes puis à l’annonce « au quatrième top, il sera exactement ». Trois têtes à cellules photoélectriques lisent et amplifient le son. Le découpage successif des trois lectures assure l’enchaînement correct des annonces horaires. Les tops secs sont espacés d’une seconde et le zéro de chaque minute correspond au début du quatrième top. En 1933, ces tops proviennent d’une horloge fondamentale de l’Observatoire de Paris maintenue à température et pression constantes.

La voix enregistrée est celle de Marcel Laporte, dit Radiolo, Speaker au Poste Parisien. écouter

Le succès est immédiat: le premier jour, sur les 140 000 demandes, 20 000 abonnés seulement ont été servis. Son célèbre numéro d’accès fut ODEON 8400. Source

14 février 1941

14 février 1941 Le général Erwin Rommel débarque à Tripoli, capitale de la Libye italienne, à la tête d’un corps d’armée allemand, l’Afrikakorps. Son offensive contre les Anglais se brisera à El-Alamein en octobre 1942. hérotode.net

14 février 1945

14 février 1945 Dans la nuit du 13 au 14 février 1945, la ville allemande de Dresde, ancienne capitale du royaume de Saxe, surnommée la « Florence de l’Elbe », est en grande partie détruite par les bombardements de la Royal Air Force britannique. 7.000 tonnes de bombes sont déversées, entre 35.000 et 130.000 personnes sont tuées et 800 ans d’histoire s’écroulent. Mais plus de 60 ans après, Dresde se dresse à nouveau, plus belle que jamais, comme un pied de nez à la guerre. La ville renaît de ses cendres et ses trésors, amassés sous Auguste Le Fort, mis à l’abri des bombardements, sont exposés au château de Versailles. (chroniques de la lettre de l’événement) 14 février 1945 La ville de Dresde est victime du plus brutal bombardement aérien de la deuxième guerre mondiale. hérotode.netBBCNews

14 février 1945 Revenant de la conférence de Yalta, le président américain Franklin Delano Roosevelt fait une halte en Égypte. À bord du croiseur américain Quincy, ancré dans le grand lac Amer du canal de Suez, il rencontre le roi d’Arabie Ibn Séoud. Celui-ci garantit l’approvisionnement des États-Unis en pétrole en échange d’une protection militaire de sa dynastie et du royaume wahhabite. Ce «Pacte du Quincy» sera durablement respecté, y compris en 1973. Pour en savoir plus hérotode.net

Complément Le pacte noué à la fin de la seconde guerre mondiale, lors de la fameuse rencontre sur le pont du croiseur Quincy, entre Roosevelt et le roi Abdelaziz, était fondé sur un échange de services : la protection américaine pour Riyad, un marché pétrolier stable pour Washington. Avec l’essor du gaz de schiste aux États-Unis, ce «deal» fondateur a perdu de sa valeur. Source L’éditorial Washington Riyad : un recadrage de bienvenu journal Le Monde daté du dimanche 28 février 2021 lundi 1er mars 2021 p. 33

14 février 1946

Le 14 février 1946, l’ENIAC est dévoilé au public à l’université de Pennsylvanie à Philadelphie. Wikipédia L’E.N.I.A.C. ne devait être publiquement dévoilé qu’à la date du 14 février 1946. Source Archéologie de l’information thèse de Frédéric Ricquebourg p. 882/1358 Eckert et Mauchly furent en désaccord avec Irven A.Travis – nouveau Directeur de la Recherche – (droits sur des brevets) et peu de temps après le dévoilement officiel de l’E.N.I.A.C., ils présentèrent leur démission – celle-ci devint effective à la date du 31 mars 1946 – Source Archéologie de l’information thèse de Frédéric Ricquebourg p. 884 et 885/1358 L’ENIAC (Electronic Numerator, Integrator, Analyzer and Computer) ou « projet PX » (nom secret de l’ENIAC, classé secret militaire), opère la transition entre les derniers calculateurs et les premiers ordinateurs. La construction de l’ENIAC démarra en juin 1943 à la Moore school de l’université de Pennsylvanie et fut achevée en novembre 1945. L’ENIAC avait une grande vitesse de fonctionnement, était programmable et universel. Mais pour programmer l’ENIAC il fallait tourner à la main des milliers de commutateurs et brancher spécialement des centaines de câbles. Lors de sa première démonstration publique en 1946, l’ENIAC additionna 5000 nombres en une seconde et calcula en 20 secondes la trajectoire d’un projectile qui mettait 30 secondes pour atteindre sa cible (là où un calculateur humain mettait 3 jours !). C’était une machine énorme composée de 40 panneaux disposés en fer à cheval qui pesaient environ 30 tonnes et avaient une surface au sol de 160 m2. Elle était actionnée par un moteur équivalent à deux puissants moteurs de voitures de 4 cylindres et produisait la chaleur de 50 chauffages domestiques. On disait (mais c’est une légende) que lorsqu’elle se mettait en marche toutes les lumières du quartier de Philadelphie Ouest s’éteignaient. Source snv.jussieu – voir aussi historique – ulaval.ca Quant une panne survenait sur l’E.N.I.A.C. réussir à en localiser l’origine – c’est-à-dire souvent détecter le tube électronique qui parmi des milliers d’autres avait failli – représentait en effet à chaque fois un véritable casse-tête et une perte de temps considérable. …/… Le nombre de tubes qui composait le système informatique du N.B.S. avait beau paraître dérisoire au regard de celui que comptait l’E.N.I.A.C. – 2500 tubes d’un côté contre 17468 de l’autre ! Source Archéologie de l’information thèse de Frédéric Ricquebourg p. 910/1358 Voir aussi L’évolution de l’ordinateur à travers les temps En quelques images par Cécile Rode (lien) Complément lien Lumni présentation ordinateur (voir éclairage) En 1945, à l’université de Pennsylvanie, les ingénieurs américains John P. Eckert et John W. Mauchly achèvent la construction du premier calculateur numérique électronique programmable connu : l’E.N.I.A.C. (Electronic Numerical Integrator and Computer), initialement destiné à remplacer un service de calcul mécanique pour la compilation des tables de tir d’artillerie…/… Encyclopédie Universalis

14 février 1956

14 février 1956 Ouverture, au Grand Palais du Kremlin, du XXe congrès du Parti communiste de l’U.R.S.S. Les éphémérides d’Universalis 14 février 1956 Le 20e congrès du PCUS (Parti communiste d’Union soviétique) s’ouvre à Moscou. Lors d’une séance nocturne à huis clos, le secrétaire général du Comité central, Nikita Khrouchtchev, présente son rapport sur les crimes de Staline. Il est évoqué en France en avril et publié aux USA en juin. Si l’URSS reste une dictature, le totalitarisme stalinien ne peut survivre tel quel à la disparition de son « père »… (chroniques de la lettre de l’événement) Remarque quant à l’indication du discours de Khrouchtchev est indiquée sur BBCNews au 25 février 1956 Le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev a dénoncé Joseph Staline comme un despote brutal. Dans un discours sensationnel au 20e Congrès du Parti communiste, M. Khrouchtchev a brossé un tableau graphique d’un régime de « suspicion, de peur et de terreur » construit sous l’ancien dictateur décédé il y a trois ans. Le « discours secret » de M. Khrouchtchev n’a été rendu public que le 18 mars 1956, puis uniquement à Belgrade et à Washington. BBCNews

14 février 1958

14 février 1958 Le roi d’Irak Faysal II (1935-1958) devient le chef de l’Union arabe, nouvel État fédéral constitué par l’Irak et la Jordanie pour faire pièce à l’union syro-égyptienne qui venait de créer la République arabe unie. Les éphémérides d’UniversalisWikipédia

14 février 1974

14 février 1974 Les autorités soviétiques ont officiellement accusé l’écrivain russe Alexander Soljenitsyne de trahison un jour après l’avoir expulsé du pays. BBCNews

14 février 1976

14 février 1976 À l’occasion de la célèbre fête des amoureux, le Salon du mariage ouvre ses portes pour la première fois. Pour cette première édition, ce n’est pas aux portes de Versailles que l’événement se déroule mais dans un lieu bien plus glamour : l’hôtel George V à Paris.(chroniques de la lettre de l’événement)

14 février 1989

14 février 1989 Le dirigeant musulman iranien, l’ayatollah Khomeiny, a lancé une menace de mort contre l’auteur britannique Salman Rushdie et ses éditeurs à propos du livre Satanic Verses. BBCNewsLes éphémérides d’Alcide

Complément La BBC interdite en Chine après une enquête sur des viols et tortures de Ouïgoures BBC World News a diffusé un reportage contenant des récits de violences sexuelles contre des Ouïgoures dans des camps d’internement chinois. Londres dénonce une atteinte inacceptable à la liberté de la presse. Lien article du journal Le Monde du 12 février 2021

14 février 2003

14 février 2003 Euthanasie de la brebis clonée Dolly (elle est née le 5 juillet 1996). Pourquoi cette mort prématurée ? Il est en effet possible que Dolly ait été victime d’une infection progressant lentement. Cependant il est difficile de ne pas penser que la mort de Dolly peu après son 6ème anniversaire n’est peut-être pas un hasard. En effet les chromosomes ayant permis de créer Dolly avaient plus de 12 ans d’existence, ce qui est l’âge moyen de décès pour une brebis. Est-ce une simple coïncidence ? Source les éphémérides d’Alcide dans les signets de Diane (lien

14 février 2021

14 février 2021 Décès du président Argentin Carlos Nemen (1930-2021). Chef de la nation argentine de 1989 à 1999, celui que le pays surnommait «le Turc» en raison de ses origines arabes s’est éteint, dimanche, à l’âge de 90 ans. Par Christine Legrand (Buenos Aires, correspondante) Source Journal Le Monde voir aussi Wikipédia

Les éphémérides en art (anglais)

ce jour en astronomie (lien)

Today in Science (anglais)

Dernière mise à jour 27.02.2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s