17 avril

Journée Mondiale de l’hémophilie

Journée Mondiale du cirque

Journée Mondiale des luttes paysannes

17 avril 1211

17 avril 1211 Le comte de Toulouse Raimon VI (1156-1222) est excommunié par le pape Innocent III. Il est de ce fait exclu de la communauté des chrétiens et ses terres sont « exposées en proie », c’est-à-dire offertes aux croisés qui s’en empareront. Trois ans après le début de la croisade contre les Albigeois, Raimon VI expie ainsi ses louvoiements et le lâchage de son voisin Roger-Trencavel, comte de Carcassonne. herotode.netWikipédia

17 avril 1492

17 avril 1492 Les Capitulations de Santa Fe octroyées par les rois le roi et la reine catholiques accordent à l’amiral Colomb un véritable droit seigneurial sur ses futures découvertes. C’est, somme toute, assez malin de payer avec ce que l’on ne possède pas encore et qui n’existe peut-être pas. Cette pratique a déjà été utilisée au cours des croisades. (chroniques de la lettre de l’événement)

illustration : Colomb et Isabelle, toile de Václav Brožík, 1884. La signature de ces capitulations de Santa Fe

Les Capitulations de Santa Fe sont un document de la Chancellerie royale portant le texte de la convention que Christophe Colomb a signée avec les monarques Ferdinand II d’Aragon et Isabelle 1ère de Castille à Santa Fe de la Vega le 17 avril 1942, peu après la prise de Grenade. Leurs articles énoncent les conditions auxquelles Colomb devait entreprendre son premier voyage, qui aboutit cette même année à la découverte de l’Amérique. Source Unesco voir aussi herotode.net 17 avril 1492 Christophe Colomb signe les capitulations de Santa Fe, qui lui confèrent les titres et prérogatives d’amiral, vice-roi et gouverneur des «îles et terres fermes» éventuellement découvertes. Le 3 août, l’explorateur quittera Palos, à la tête de trois caravelles (la Santa Maria, la Pinta et la Niña). Les éphémérides d’Universalis 17 avril 1492 Los Reyes Católicos y Cristóbal Colón firman las Capitulaciones de
Santa Fe (1492) Source le livre scolaire Espagnol avril
Complément excellent travail pédagogique (lettres-histoire) sur Christophe Colomb sur ce lien où il faut activer adobe flash

17 avril 1521

17 avril 1521 Martin Luther (1483-1546) se rend devant la Diète de Worms pour se justifier de ses accusations portées contre la hiérarchie catholique. Mis au ban de l’Empire, il se cache chez son protecteur, l’Électeur Frédéric de Saxe, dit le Sage. herotode.net

17 avril 1679

17 avril 1679 décès du peintre
Jan van Kessel est un peintre flamand, né en 1626 à Anvers et mort en 1679 dans cette même ville. Descendant par les femmes de la dynastie des Bruegel, Portrait gravé de Jan van Kessel paru dans Het Gulden Cabinet de Cornelis de Bie (1662). Lien sur Wikipédia pour en savoir plus

Jan-van-Kessel I (1626-1679)

Insects and Fruit (1655) Jan van Kessel I  The Animals (1660) Jan van Kessel I  Still Life with Fruit and Shellfish (1653) Jan van Kessel I Que vous pouvez retrouver sur ce lien

17 avril 1696

17 avril 1696 Décès de Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné (1626-1696) qui fut veuve en 1651, à l’âge de 25 ans ! Elle semble avoir mené ensuite une vie très convenable malgré les insinuations de son propre cousin Roger de Rabutin, dit Bussy-Rabutin, dans son Histoire amoureuse des Gaules. Sa fille épousa le comte de Grignan, que la charge de lieutenant général retenait en Provence. La marquise y fit de longs séjours très agréables et, dans l’intervalle, de 1671 à 1696, écrivit à sa fille quelques 1 500 lettres qui relatent par le menu les petits et grands événements du royaume et les rumeurs de la cour dans un style vif et élégant. L’auteure disait «laisser trotter sa plume la bride sur le cou». Ses lettres n’avaient rien de confidentiel mais circulaient dans les salons. herotode.net – lien wikipédia

Madame de Sévigné (timbre)

Veuve à 26 ans du Marquis de Sévigné, tué en duel, elle vécut entre la Bretagne dans sa propriété des Rochers, et Paris dont elle fréquentait la cour et les salons. Ces contemporains furent nombreux à être séduits par son charme, dont le style de ses Lettres garde la trace. Cet hommage de Madame de Lafayette est représentatif de l’admiration qu’on lui portait : ‘Votre esprit pare et embellit si fort votre personne qu’il n’y en a point sur terre de si charmante’. Cependant, elle se refusa aux hommes qui la courtisèrent, et rejeta même les avances de Fouquet, le surintendant du roi. On sait qu’elle adorait sa fille, et c’est pour elle qu’elle écrivit quotidiennement ses lettres qui sont un irremplaçable document sur la vie de l’époque. L’événement

Citations

«Le temps vole et m’emporte malgré moi ; j’ai beau vouloir le retenir, c’est lui qui m’entraîne.» [Madame de Sévigné] – Lettres

«Prenez du chocolat afin que les plus méchantes compagnies vous paraissent bonnes.»
[Madame de Sévigné]

«Ne lui demandez pas de se connaître, vous savez bien qu’une femme ne voit jamais les défauts de ceux qu’elle aime.» [Madame de Sévigné] – Lettres

Livres audio gratuits

Sur Madame de Sévigné

  • Correspondances intimes : Cicéron et Madame de Sévigné Gaston Boissier fait une comparaison des correspondances des deux auteurs (livre audio)
  • Vibrant éloge de Madame de Sévigné par Madame Achille Comte, nom de plume d’Aglaé de Bouconville (1788-1878) est paru dans la revue L’Artiste en 1840 (livre audio)
  • Madame de Sévigné et ses enfants à la cour de Versailles nouvelle historique extraite des Contes littéraires du bibliophile Jacob à ses petits-enfants parus en 1897.
  • En marge de Madame de Sévigné, présenté par Jules Lemaître sous la fiction de trois lettres écrites par une Marquise à une Comtesse sur les rapports difficiles de Madame de Sévigné et de sa fille Madame de Grignan. (livre audio)
  • Portraits de femmes de Sainte Beuve (chapitre 1) Madame de Sévigné (livre audio) et Critiques et portraits littéraires : Madame de Sévigné (Version 2)

Lien revue adpf en rtf Madame de Sévigné

17 avril 1783

17 avril 1798 Jour de naissance d’Étienne Bobillier (1798-1840) – Étienne Bobillier est un mathématicien français né le 17 avril 1798 à Lons-le-Saunier et mort le 22 mars 1840 à Châlons-sur-Marne. Il intègre l’École polytechnique à l’âge de 19 ans puis devient professeur de mathématiques à l’école des Arts et Métiers de Châlons-sur-Marne. Ses travaux ont porté sur la géométrie, en particulier sur le traitement algébrique des surfaces géométriques et les chaînettes.

Les trois cercles exinscrits d’un triangle et son cercle inscrit.

On lui doit la formule ra + rb + rc = 4R + r, liant les rayons des cercles exinscrits, circonscrit et inscrit d’un triangle. calendrier mathématique Source (avril)

17 avril 1790

17 avril 1790 Décès de l’homme politique scientifique Benjamin Franklin (1706-1790). Il s’initie très tôt au journalisme en se faisant anonymement publier dans le journal de son frère James. Puis il décide de quitter Boston et se rend à Philadephie où Il y reprend ‘La gazette de Pennsylvanie’. Mais déjà, Franklin dépasse le cadre du journalisme. Philosophe et écrivain, il publie, sous le pseudonyme de Richard Saunders, ‘L’Almanach du pauvre Richard‘, un recueil de chroniques parsemé de maximes, sentences et proverbes en tout genre qui deviendra le livre des sagesses de la classe moyenne de l’époque. Également scientifique, il travaillera beaucoup sur l’électricité et la météorologie. Inventeur entre autres du paratonnerre, ses travaux furent variés et servirent de base aux futurs chercheurs. Engagé politiquement, Benjamin Franklin devient l’un des pères fondateurs des États-Unis, participant à la Déclaration d’indépendance. Nommé ambassadeur en France, il joua en effet un grand rôle lors de la guerre contre l’Angleterre. Il signera le traité de paix de 1783 et retournera s’installer en Pennsylvanie, où il deviendra président de l’État. Il s’éteint dans sa ville non sans avoir milité contre l’esclavage.

L’invention du paratonnerre par Benjamin Franklin : un texte d’Yves- Marie Le Douarin à raconter ou à donner en lecture. à voir sur le site de Science Ecole d’Alain Robert

Pour compléter liens sur des livres de Benjamin Franklin Expériences et observations sur l’électricité faites à Philadelphie en Amérique Sur le lien suivant des livres en anglais et Vie de Franklin, écrite par lui-même – Tome I par Benjamin Franklin Vie de Benjamin Franklin, écrite par lui-même – Tome II par Benjamin Franklin Lisez c’est superbe !

Plusieurs années avant sa mort, il composa lui-même son épitaphe. La voici :

LE CORPS

de

Benjamin Franklin, imprimeur,
comme la couverture d’un vieux livre,
dont les feuillets sont arrachés,
et la dorure et le titre effacés,
gît ici, et est la pâture des vers.
Cependant, l’ouvrage même ne sera point perdu,
car il doit, comme il le croyoit, reparoître encore
une fois,
dans une nouvelle
et plus belle édition,
revue et corrigée
par
l’auteur.

Vie de Franklin, écrite par lui-même – Tome I  Suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires (lien
Vie de Franklin, écrite par lui-même – Tome II  Suivie de ses œuvres morales, politiques et littéraires (lien)
Expériences et observations sur l’électricité faites à Philadelphie en Amérique (lien)
En anglais voir ici

Compléments sur Canal Académie

Benjamin Franklin, Du paratonnerre à la Déclaration d’indépendance des États-Unis

avec l’astrophysicien Jean Audouze

Benjamin Franklin : le scientifique et le diplomate

avec Laurent Vavasseur, médiateur scientifique au Musée des arts et métiers

Lire aussi dans le Tome I

LE SIFFLET,

HISTOIRE VÉRITABLE,

Adressée, par Franklin, à son Neveu.

Vous pouvez aussi voir cette Vidéo De la cour aux boulevards, au XVIIIe siècle l’électricité en spectacle de 8 minutes 31 dont voici le synopsis où il est un peu question de Benjamin Franklin
Lorsque Benjamin Franklin, diplomate autant que savant, vient demander à Louis XVI le soutien de la France, il montre ses propres expériences électriques devant la cour : expérience du portrait magique, obtenu à l’aide d’une décharge électrique, ou expérience du manège qui tourne tout seul.
Franklin propose de faire écouler l’électricité des nuages orageux jusque dans le sol. Une pointe métallique verticale attirera le feu du ciel, affirme-t-il, et le conduira à l’intérieur de la terre, par l’intermédiaire d’une chaîne métallique.

Dans les 61 citations proposées par la lettre de l’événement (lien)  je choisis

«Les lois trop douces ne sont pas suivies, les lois trop sévères ne sont pas appliquées.» [Benjamin Franklin]

«Une grande beauté, une force formidable, de grandes richesses ne sont pas vraiment d’un grand intérêt ; un cœur juste surpasse tout cela.» [Benjamin Franklin]

«Si quelqu’un vide sa bourse dans son cerveau, personne ne pourra la lui dérober.» [Benjamin Franklin]

«Quand on a bonne conscience, c’est Noël en permanence.» [Benjamin Franklin]

«Si vous voulez récolter les louanges, vous devez semer les graines. Mots gentils et actes utiles.» [Benjamin Franklin]

«La vraie tragédie de la vie, c’est qu’on devient vieux trop tôt et sage trop tard.» [Benjamin Franklin]

«Le bonheur humain n’est pas tant le produit des grands coups de bonne fortune qui arrivent rarement, que celui des petits avantages qui ont lieu tous les jours.» [Benjamin Franklin]

«L’expérience est une école où les leçons coûtent cher, mais les sots ne s’instruisent que là.» [Benjamin Franklin]

«Ne remettez pas au lendemain ce que vous pouvez faire le jour même.» [Benjamin Franklin]

Benjamin Franklin invente le paratonnerre (lien sur mon blog au 15 juin 1752)

Livre audio gratuit

COLET, Louise – Enfances célèbres : Benjamin Franklin – Benjamin Franklin est un des hommes qui ont le plus contribué à la civilisation et à l’émancipation de l’Amérique. (durée 24 min.)

17 avril 1797

17 avril 1797 Les «Pâques véronaises» Victorieux des Autrichiens, le général Bonaparte veut qu’ils reconnaissent l’annexion par la France de la rive gauche du Rhin et surtout de la Belgique, naguère en leur possession. Mais il faut pour cela leur offrir une contrepartie. Pourquoi pas la République de Venise, un État oligarchique encore opulent mais sur le déclin ? Le problème est que Venise s’est jusque-là prudemment tenue à l’écart des coalitions contre la France et rien ne saurait justifier sa disparition en tant qu’État souverain. Qu’à cela ne tienne ! Le général Landrieu, un agent secret au service de Bonaparte, produit un faux appel du Grand Conseil de Venise à l’adresse des habitants de Vérone pour qu’ils se soulèvent contre la garnison française établie dans la ville. Le soulèvement ne se produit que trop bien le 17 avril 1797 (27 germinal an V) et 400 soldats français qui étaient soignés dans l’hôpital local sont massacrés par la populace. Un peu plus tard, un navire de guerre français côtoie par provocation la cité de Venise. Il se fait bombarder et son capitaine est tué. C’en est assez pour que Bonaparte adresse un ultimatum à la Sérénissime République et occupe son territoire. Il peut dès lors la livrer sur un plateau à ses interlocuteurs autrichiens et signer avec eux le traité de Campoformio. Ainsi prend fin brutalement l’histoire plus que millénaire d’une république marchande sans équivalent dans le monde. Le massacre de Vérone sera qualifié par les propagandistes français de « Pâques véronaises » en référence aux « Vêpres siciliennes » de 1282. herotode.net lien Wikipédia

17 avril 1893

17 avril 1893 Naissance de Marguerite Marie Broquedis (1893-1983) joueuse de tennis française du début du XXe siècle. Première française championne olympique toutes disciplines confondues, sa popularité fut immense avant la Grande Guerre. Wikipédia Complément voir l’article du journal Le Monde p. 20-21 daté du 27 août 2021

17 avril 1895

17 avril 1895
Annexion de Formose par le Japon. Celle-ci est réalisée par le traité de Shimonoseki qui achève la courte guerre sino-japonaise de 1894-1895. Elle marque la véritable entrée du Japon dans le cercle restreint des puissances impérialistes de la fin du XIXe siècle. Longtemps fermé à l’influence étrangère, puis engagé dans une modernisation accélérée depuis la révolution de l’ère Meiji (1868), le Japon, qui vient de mettre sur pied une armée de conscrits équipée à l’européenne (1873), obtient ainsi sa première colonie d’importance, après l’annexion des minuscules îles Ryukyu et Kouriles en 1875. Surtout, l’État nippon opère un renversement historique du rapport de forces qui l’oppose à son gigantesque voisin chinois. Les éphémérides d’Universalis Le traité de Shimonoseki, aussi connu sous le nom de traité de Maguan en Chine. 17 avril 1895 Après une guerre rapide, l’empereur chinois Guangxu s’incline devant son homologue japonais Mutsuhito. Par le traité de Shimonoseki, la Chine cède au Japon la Mandchourie du sud et l’île de Taïwan (Formose). Le traité sème la consternation parmi les élites chinoises. Il révèle le profond retard du «pays du Milieu» (en mandarin, Tchoung Kouo, nom que donnent les Chinois à leur pays). voir suite sur herotode.net

17 avril 1897

17 avril 1897 naissance de Thornton Niven Wilder Lien sur Today in History
Thornton Niven Wilder, né le 17 avril 1897 à Madison dans le Wisconsin et mort le 7 décembre 1975 à Hamden dans le Connecticut, est un dramaturge et romancier américain. Son chef-d’œuvre au théâtre est Our Town. Il a remporté trois prix Pulitzer et un National Book Award.

17 avril 1907 À  la place de la Concorde à Paris ??? est mis en place le premier sens giratoire. La réglementation amorce une révolution de la circulation sous la poussée de l’automobile. La capitale française s’inscrit comme le centre mondial de ce nouveau moyen de locomotion ; pour preuve c’est encore là que sont définies les premières signalisations routières. Reste à comprendre pourquoi il a fallu l’émergence de l’automobile pour réguler la circulation alors qu’encombrements et accidents étaient déjà choses courantes. La vitesse sans doute… (chroniques de la lettre de l’événement pas accessible pour ce jour en 2019) Mais on ne signale pas ceci sur l’histoire de la place de la Concorde ni sur le CAMP Francilien et beaucoup on copié sur les chroniques de la lettre de l’événement pour indiquer ce fait. En 1907, la ville de Paris, sur l’insistance d’Eugène Hénard crée les deux premiers giratoires : la place de l’Etoile (maintenant place Charles de Gaulle) et la place de la Nation, ayant chacun douze voies afférentes Source (moins la faute d’orthographe) ! Développé par E. Hénard, un principe de carrefour à giration est mis en place pour la première fois le 25 mars 1907, place de l’étoile. Source

17 avril 1924

17 avril 1924 Metro Pictures, Goldwyn Pictures et Louis B. MayerCompany fusionnent pour créer la société de production Metro-Goldwyn-Mayer. La MGM adopte le logo qui deviendra vite célèbre : un lion rugissant encerclé d’une bannière où on peut lire la devise Ars Gratia Artis, « l’art pour l’amour de l’art« . Entre 1930 et 1950, la MGM sera le plus puissant studio d’Hollywood. En 1973, la MGM cessera de produire des films. (chroniques de la lettre de l’événement)

17 avril 1940

17 avril 1940 La guerre au jour le jour 

17 avril 1941

17 avril 1941 La guerre au jour le jour Je retiens que la Yougoslavie capitule (armistice valable à partir de midi 18 avril) et que les troupes italiennes capturent Dubrovnik

17 avril 1942

17 avril 1942 La guerre au jour le jour En France, l’Amiral Darlan démissionne de son poste de premier ministre du gouvernement de Vichy et est remplacé par Pierre Laval.
L’Amiral Darlan reste cependant commandant en chef des forces armées et successeur officiel du Maréchal Pétain. Affiche vichyste pour la promotion d’un livre à la gloire de Pierre Laval
Le général Giraud s’évade de la forteresse de Königstein.
Louis Marchandise et Yves Kermen, respectivement commissaire politique et commissaire militaire des Francs-tireurs pour la région parisienne, sont fusillés par les Allemands. Pour les autres parties du monde (aller sur le site indiqué)

17 avril 1943

17 avril 1943 La guerre au jour le jour Affiche placardée à Lille le 17 avril 1943. Il faudra travailler le lundi de Pâques ! Voir sur le site pour plus d’informations ayant trait à ce jour.

17 avril 1961

17 avril 1961 dans Perspective Monde une vidéo de 1 minute environ

17 avril 1961 Le débarquement de 2.000 anticastristes, organisé par les USA, se termine par un fiasco dans la baie des Cochons, à Cuba. L’impréparation de cette opération ne pouvait déboucher que sur un résultat de ce genre. En revanche, la victoire de Castro a un retentissement incroyable, voire démesuré. Kennedy, qui avait donné son approbation pour cette mission, assume l’échec d’un projet auquel il ne croyait guère. Les tensions entre les deux pays s’accroissent. (chroniques de la lettre de l’événement)

17-19 avril 1961 Orchestrée par les États-Unis, l’attaque menée par 1 500 mercenaires anticastristes dans la baie des Cochons est repoussée par les milices populaires. Monde diplomatique17 avril 1961 Débarquement dans la Baie des Cochons (1961) Source livre scolaire HG avril 2022 voir aussi herotode.net 17 avril 1961 Débarquement dans la Baie des Cochons (1961) calendrier histoire – le livre scolaire 2023 17 avril 1961 Desembarco de la bahía de Cochinos en Cuba (1961) calendrier espagnol – le livre scolaire 2023

17 avril 1964

17 avril 1964  – Ford dévoile sa Mustang (plus d’infos et de timbres). C’est John Conley, un employé de l’agence de communication de Ford qui suggère le patronyme Mustang, cheval sauvage d’Amérique du Nord. Ce nom fait l’unanimité. multicollection.fr

Le constructeur américain Ford présente pour la première fois la Mustang à la foire internationale de New York le 17 avril 1964 et fera la couverture du Time et Newsweek durant la même semaine. Compacte et légère, phares ronds à l’avant, trois feux de chaque côté à l’arrière, long capot et ligne de toit fuyante et un cheval sur la calandre, la Mustang provoque dès le premier jour une véritable hystérie auprès du public. 22 000 commandes étaient déjà engrangées dès le premier jour. Lee Iacocca, vice-président de la Ford Motor Compagny a gagné son pari. Ce véhicule répondait au besoin du public : elle était jeune et sportive, dotée d’un catalogue d’options très fourni mais surtout un prix défiant toute concurrence. Le nom de « Mustang » aurait pour origine le non moins célèbre avion de chasse américain de la seconde guerre mondiale, le P-51 Mustang et dont le principal concepteur de la Mustang Prototype I, john Najjar était fan mais aussi le cheval mustang (qui est en fait un poney difficilement domptable ayant un fort caractère et connus pour leur puissance, leur rapidité et leur indépendance) qui faisait rappeler à ses concepteurs, les chevaux courant dans les plaines américaines. La Ford Mustang est la référence des pony cars. En mars 1966, Ford a atteint le million d’exemplaires vendus, 50 ans plus tard ce n’est pas moins de neuf millions d’exemplaires de ce véhicule qui ont été écoulés sur le marché. La Mustang détient toujours le record du démarrage de ventes le plus rapide de l’histoire de l’automobile. Son impact sur l’industrie automobile de Detroit sera énorme. Ce monument de l’histoire automobile américaine qui a fait plus de 3 200 apparitions entre le grand et le petit écran. (c’est le grand d’amour) a failli s’appeler Cougar, Torino, Allegro ou Thunderbird II. Mais c’est sous le patronyme de Mustang qu’elle entrera dans la légende. Les motorisations disponibles s’étendaient de 101 à 210 chevaux et pour rouler les cheveux au vent, une version cabriolet était également disponible. Jusqu’en 1973 elle connaitra quelques modifications au niveau de la carrosserie et se parera d’une large gamme de modèles : Fastback et Mach 1, Shelby GT 500 et& 350. Toujours produite, la Mustang reste une voiture de légende qui se porte bien malgrè ses 50 ans. La gamme est composée de 5 générations de coupés et cabriolets : Ford Mustang MKI (1964-1973) – Ford Mustang MKII (1974-1978) – Ford Mustang MKIII (1979-1993) – Ford Mustang MKIV (1994-2004) – Ford Mustang MKV (2005-2013) – Un nouveau modèle vient même de sortir (2014) pour le cinquantenaire de la Mustang : a 50 ans, l’icône veut encore ruer… (Ford Mustang édition limitée 50eme anniversaire) source multicollection

17 avril 1969

17 avril 1969 Après le “Printemps de Prague”, c’est le “retour à la normale” en Tchécoslovaquie, autrement dit Gustáv Husák prescrit “la norme communiste”. Pendant cette période qui s’étend de 1969 à 1989, les armées du pacte de Varsovie restent stationnées sur le territoire tchécoslovaque. (source et extrait des chroniques de la lettre de l’événement) et lien liste des dirigeants politiques depuis 1945 dans Perspective Monde 17 avril 1969 Le contre-Printemps de Prague est réussi. Alexandre Dubcek est remplacé à la direction du Parti communiste tchécoslovaque par Gustáv Husák, mais reste membre du présidium du P.C. et devient président du Parlement. En septembre, il sera démis de ces fonctions et nommé ambassadeur en Turquie, où il restera jusqu’en juin 1970. Puis, victime des purges visant les protagonistes du Printemps de Prague, il travaillera pendant près de vingt ans comme employé du ministère des Eaux et Forêts à Bratislava. Les éphémérides d’universalis

17 avril 1970

17 avril 1970
Le 17 avril, sous le regard inquiet du monde entier, la tragédie s’est transformée en triomphe lorsque les astronautes d’Apollo 13 se sont posés en toute sécurité dans l’océan Pacifique. Source Today in Science Voir mon blog au 11 avril 1970 et au 13 avril 1970 et lien sur Wikipédia pour en savoir plus.

17 avril 1970 : le retour d’Apollo XIII (un jour dans l’histoire Franck Ferrand sur Europe 1) 2 minutes

17 avril 1971

17 avril 1971 ? Le Bangladesh («pays du Bengale» en bengali) proclame son indépendance et se sépare de la partie occidentale du Pakistan dont il est distant de 2000 km. L’indépendance vient de ce que le général dictateur pakistanais Yahya Khan refuse à la province l’autonomie que réclame la Ligue Awami du cheikh Mujibur Rahman, un parti de notables victorieux aux élections de décembre 1970. Le cheikh lance une campagne de désobéissance civile. La répression brutale par l’armée lui vaut le ralliement de toute la population… Source Hérotode.net MAIS voir SUITE ! Comme quoi il ne faut pas prendre pour argent comptant tout ce qu’on trouve sur l’internet. Je ne fais pas de courrier (comme je l’avais fait à une autre date à l’internaute histoire pour signaler une erreur car résultat on a plus accès à ces données !!!

17 décembre 1971
Proclamation de l’indépendance du Bangladesh

Deux semaines après le déclenchement d’un conflit opposant le Pakistan et l’Inde, le
Bangladesh, connu auparavant sous le nom de Pakistan oriental, devient officiellement un pays indépendant. Source Perspective Monde

Le dessin de ce drapeau apparut le 26 mars 1971, lorsque le Bangladesh alors nommé Est-Pakistan proclama son indépendance et se sépara du reste du Pakistan. Lien sur mon blog au 26 mars
Complément Perspective Monde
Un mouvement autonomiste se développe dans la partie orientale, revendiquant un partage plus équitable des pouvoirs. Devant l’absence de résultats, les élus de la Ligue Amawi, qui ont remporté un succès éclatant lors des élections de décembre 1970, décident le 26 mars 1971 de proclamer l’indépendance du Pakistan oriental (Bangladesh). Le Pakistan refuse de reconnaître cette décision et exerce une forte répression sur ses auteurs.

17 avril 1971

17 avril 1971 L’Union des républiques arabes est proclamée à Benghazi par les présidents égyptien, libyen et syrien. Mais cette tentative unitaire, pas plus qu’un essai de fusion entre l’Égypte et la Libye proclamée au début de l’année 1972, n’aura de début d’exécution Les éphémérides d’Universalis Le 17 avril 1971, le président libyen, Mouammar Kadhafi, ainsi que ses homologues égyptien, Anouar el-Sadate, et syrien, Hafez el-Assad, sont réunis à Benghazi, en Libye, pour proclamer la création de l’Union des Républiques arabes (URA). Celle-ci prévoit la mise sur pied d’institutions communes à l’intérieur d’une fédération adoptant le socialisme démocratique. J’ai laissé les liens de la Source Perspective Monde avec une vidéo de l’INA (chronologie 1961- 1981) d’une durée de 21 minutes 54

17 avril 1974

17 avril 1974 Décès de Heinrich Greinacher (1880-1974) scientifique – Né le 31 mai 1880, il a fait ses études de physique à Zurich, Berlin et Heidelberg. Habilitation à Berne en 1907. Professeur ordinaire (c’est-à-dire titulaire à Berne de 1924 à 1952. Il est surtout connu pour sa méthode d’obtention de tensions élevées. Source ce document p. 28.

17 avril 1975

17 avril 1975 Les Khmers rouges s’emparent de Phnom Penh, la capitale du Cambodge, et leur chef, Pol Pot, impose un régime dictatorial. Les Khmers rouges sont tenus pour responsables de la mort de près de 2 millions de personnes. Ils seront chassés de Phnom Penh par les forces vietnamiennes en janvier 1979. La guerre civile se poursuivra entre les Khmers rouges et le gouvernement, appuyé par le Vietnam, jusqu’à ce qu’un cessez-le-feu soit finalement obtenu sous la supervision de l’ONU en octobre 1991. (chroniques de la lettre de l’événement)

17 avril 1975 Les Khmers rouges s’emparent de Phnom Penh. Dans la nuit du 17 au 18 avril, les nouveaux maîtres du Cambodge vident la capitale de toute sa population (avec les paysans réfugiés, la population atteignait peut-être 3 millions d’habitants), puis, dans les jours suivants, toutes les autres villes. Les éphémérides d’universalis voir aussi herotode.net

Vous pouvez aussi écouter sur France Inter Affaires sensibles 52 minutes 17 avril 1975 Entrée des Khmers rouges à Phnom Penh La chute du gouvernement dirigé par le maréchal Lon Nol est suivie par la prise de contrôle du Cambodge par les communistes (Khmers rouges). Ils instaureront un régime autoritaire dont la répression entraînera la mort de centaines de milliers de personnes. (texte rédigé par l’équipe de Perspective monde) lien sur la suite et où vous pourrez voir une vidéo de 1 minute 39 et des extraits de journaux dans les jours suivants…

Après l’entrée des Khmers rouges à Phnom Penh le 17 avril 1975, son chef, Pol Pot, s’est immédiatement mis à réaliser sa vision d’une utopie agraire. Il a forcé des centaines de milliers de personnes à quitter les zones urbaines et à devenir agriculteurs. Les réformes de Pol Pot ont entraîné la mort d’environ 1,7 million de personnes – certaines ont été exécutées mais beaucoup sont mortes de maladie et de famine. En 1979, le vieil ennemi du Cambodge, le Vietnam, a envahi et les Khmers rouges ont fui. En 1991, un accord de paix négocié par les Nations Unies a été signé, mettant fin à la guerre civile dans le pays. En 1997, Pol Pot a été reconnu coupable de trahison par un «tribunal populaire» et condamné à perpétuité en résidence surveillée. Il est décédé en avril 1998. Source BBCNews

Mais pas le journal Libération ! que l’on trouve sur aujourd’hui.over-blog En France, le journal Libération salue la victoire des révolutionnaires !

La Une de Libération le le 17 avril 1975 et la Une de Libération le 18 avril 1975

Le journal prétend que «par dizaines de milliers, les habitants de Phnom Penh sont descendus jeudi dans les avenues de la capitale pour accueillir les premières unités des forces de libération». Quelques jours plus tard, il parlera de «calomnies» pour qualifier les premières informations rapportant des cas d’exécutions et d’évacuations massives commises par les troupes de Pol Pot. Source

17 avril 1982

17 avril 1982 Proclamation royale de la nouvelle Constitution du Canada Au cours d’une cérémonie historique, la reine Elizabeth II signe à Ottawa la proclamation par laquelle la Loi Constitutionnelle de 1982 entre en vigueur. Le Canada a désormais une constitution bien à lui, à laquelle il pourra apporter des modifications sans avoir à obtenir l’aval de Westminster. Image : La «Charte canadienne des droits et libertés» garantit à tous les Canadiens des droits fondamentaux, des droits démocratiques, le droit à la mobilité, des garanties juridiques, le droit à l’égalité et des droits linguistiques Source Les éphémérides d’Alcide

17 avril 2006

17 avril 2006 Disparition de Jean Bernard Je préfère prendre sa biographie sur le site de l’union rationaliste  Jean Bernard vient de disparaître le 17 avril 2006 à Paris. Il aurait eu 99 ans le 26 mai. Il faisait partie de ces rares êtres chez qui une très vive intelligence est au service d’un « honnête homme ». Chacune de ses interventions était marquée par la clarté et la simplicité. Docteur en médecine en 1936, il entreprend une carrière hospitalo-universitaire interrompue par son entrée dans la résistance où il dirige un réseau dans le sud-est de la France et qui lui vaut d’être incarcéré à Fresnes. Médecin des hôpitaux en 1946, il choisit la pédiatrie et les maladies du sang, c’est à dire une des branches les plus dures et les plus désespérantes de la médecine, qu’il va révolutionner. Nommé professeur de cancérologie en 1956 puis, la même année 1961, à la fois professeur de clinique des maladies du sang et directeur de l’Institut de recherches sur les leucémies et les maladies du sang, il ne va pas cesser de faire avancer le traitement des leucémies aiguës jusque là toujours mortelles et qui guérissent aujourd’hui plus de neuf fois sur dix. Sa célèbre publication de 1965 «Premières rémissions de longue durée, premières guérisons de leucémies aiguës», est celle à laquelle il tenait le plus. Ses articles se comptent par dizaines et il écrivit de nombreux ouvrages d’hématologie ou de philosophie de la médecine ou de bioéthique qu’il connaissait bien pour avoir présidé le Comité consultatif national d’éthique des sciences de la vie et de la santé.      

Il eut aussi une production littéraire depuis son recueil «Survivance, poèmes» de 1945 jusqu’aux Rêveries d’un promeneur dans le jardin du Luxembourg en 1993 ou Le Sang des poètes de 1996 pour ne citer que ceux-là.
Une vie aussi bien remplie lui valut d’innombrables médailles et récompenses. Il fut élu membre de trois académies : Académie des sciences, en 1972, Académie nationale de médecine, en 1973, et Académie française, le 15 mai 1975, au fauteuil de Marcel Pagnol. Source (en 2019 difficile de retrouver !) Pour des compléments vous pouvez aller sur ce blog qui donne un lien sur Canal Académie.

17 avril 2008

17 avril 2008 Disparition d’Aimé Césaire poète martiniquais
Lire la biographie d’Aimé Césaire En savoir plus lire l’article de Mathieu Durand : Avec la disparition d’Aimé Césaire le 17 avril, à l’aube de sa 95e année, la langue française perd l’un de ses plus dignes représentants, la poésie, l’une de ses plus belles voix, la négritude, l’un de ses plus ardents défenseurs, et le soleil en a le « cou coupé ». Portrait d’un écrivain pour qui l’engagement n’était pas une posture mondaine mais un art de vivre, pour qui politique et poésie partageaient le même objectif : l’éveil. Pour lire la suite cliquer sur l’éveilleur portrait d’Aimé Césaire

Issu d’une modeste famille de sept enfants, Aimé Césaire étudie d’abord au Lycée Schoelcher, à Fort-de-France. Grâce aux conseils d’un de ses professeurs, il obtient une bourse pour partir poursuivre ses études à Paris, au lycée Louis Le Grand. C’est là qu’il rencontre Léopold Sédar Senghor, avec lequel il fonde, en 1934, ‘L’Étudiant noir’. C’est dans cette revue qu’Aimé Césaire emploie, pour la première fois, le mot qui, à lui seul, résumera son combat, tant littéraire que politique : la ‘négritude’. À la veille de la Seconde Guerre mondiale, il publie le ‘Cahier d’un retour au pays natal’, texte fondateur à bien des égards, puis rentre en Martinique, pour y enseigner le français. La Seconde Guerre mondiale lui donne l’occasion de forger ses idéaux politiques, la Libération de mettre ces idéaux en pratique. Pendant plus de 50 ans, il mêle ses activités d’écrivain avec ses mandats de Maire et de Député. Et se bat à la fois pour la reconnaissance de la spécificité et la richesse de la langue de ses ancêtres, et l’indépendance des colonies françaises. Faire prendre conscience au peuple noir de la richesse de ses propres racines : tel est donc, depuis plus de 60 ans, le but premier de l’œuvre d’Aimé Césaire. Une œuvre à la fois littéraire et politique qui prouve que le rêve peut être le moteur de la réalité. Et qu’on peut, en même temps, être fier de son identité, et prôner l’universalité. Aujourd’hui Aimé Césaire s’est retiré de la vie politique, mais reste une figure incontournable de l’histoire martiniquaise et l’un des derniers fondateurs vivants de la pensée négritudiste. L’événement

Lien sur l’exposition virtuelle patrimoines Martinique.org

Visitez cette exposition virtuelle AIMÉ CÉSAIRE, POÉSIE ET POLITIQUE

Dossier Aimé Césaire dans Savoirs Ens

Aimé Césaire : écrivain, poète et homme politique dossier Lumni

Quand Césaire revisite « La Tempête » de Shakespeare Véronique Corinus, Université Lumière Lyon 2 ; Sonia Zannad, The Conversation France Pour éclairer la façon dont les intellectuels se sont emparés de l’histoire de la domination coloniale, Véronique Corinus a choisi un extrait de la pièce de théâtre «Une Tempête», d’Aimé Césaire. podcast durée 10 minutes

Aimé Césaire, un poète contre le colonialisme

La grande explication – durée 5 min.

Aimé Césaire, un poète contre le colonialisme Lumni durée 5 minutes

Complément Léopold Sédar Senghor et Aimé Césaire ont admis sur le tard que le terme de négritude n’est pas né dans l’étudiant noir mais dans les salons de Paulette Nardal. Source le Podcast suivant :

Paulette Nardal pionnière oubliée de la cause noire niveau – 9.50 à – 8.40

C’est dans son appartement, à Clamart, où se retrouvait l’intelligentsia noire des années 1920 et 1930, qu’ont été posées les bases du concept de négritude. Pourtant, la vie de cette Martiniquaise engagée a longtemps été oubliée. Dans ce podcast, Benoît Hopquin, journaliste à «M le magazine du Monde», retrace son histoire.

17 avril 2014

17 avril 2014 Décès à Mexico de l’écrivain colombien Gabriel García Márquez, (1927-2014). Romancier, nouvelliste, mais également journaliste et militant politique, il reçoit en 1982 le prix Nobel de littérature. Affectueusement surnommé « Gabo » en Amérique du Sud, il est l’un des auteurs les plus significatifs et populaires du XXᵉ siècle. Son œuvre se démarque par un imaginaire fertile et constitue une chronique à la fois réaliste, épique et allégorique de l’Amérique latine dans laquelle se recoupent son histoire familiale, ses obsessions et ses souvenirs d’enfance. Il est comparé dans la presse à François Rabelais pour sa prose truculente ainsi qu’à Miguel de Cervantes et Victor Hugo pour sa dimension monumentale. Wikipédia –

Plus d’infos sur mon blog au 6 mars 1927

17 avril 2015

17 avril 2015 Loi portant diverses dispositions tendant à la modernisation du secteur de la presse, qui élargit le droit de visite des prisons par les parlementaires aux centres éducatifs fermés et permet désormais qu’ils soient accompagnés par des journalistes lors de leurs visites, sauf pour les locaux de garde à vue. source Politique pénitentiaire : chronologie

17 avril 2020

Suivez la propagation de la pandémie en France et dans le Monde sur le Journal « Le Monde » – lien

17 avril 2022

17 avril 2022 C’est le jour de Pâques∗! Pâques est la célébration de la résurrection∗ de Jésus∗ dans la tradition chrétienne∗. Le tableau « La Résurrection du Christ » du peintre Raphaël∗ montre le Christ ressuscité. Regarde aussi les soldats armés près du sarcophage et les anges avec leurs ailes déployées. Si tu veux voir le tableau de plus près, clique dessus !Utilise la loupe pour agrandir l’image et observer les détails. wikimedia La Résurrection du Christ de Raphaël∗ 1501 Musée d’Art de São Paulo , São Paulo (Brésil) Attention au serpent ! Le vois-tu ?

Lien sur des faits s’étant déroulés un 16 avril en Allemagne -Berlin- (de 1618 à 1986)

Lien sur S’ArtMuser 2022

Today in science (anglais)

Les éphémérides en art (anglais.)

ce jour en astronomie (lien)

Dernière mise à jour 16.03.2023

Publicité

6 commentaires sur “17 avril

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s