1er juillet

Évolution de la transcription du chiffre 1

Généralités – Mathématiques : histoire du nombre un Il faut distinguer dans l’histoire du nombre un, l’histoire de la pensée du nombre de l’histoire de la représentation du nombre. (Lumni) pour voir la suite.

Journées mondiales et internationales

Journée mondiale du bandeau blanc contre la pauvreté

Journée mondiale du reggae

Journée mondiale du naturisme (en 2019) et 4 juillet en 2020 4 juillet en 2021 5 juin en 2022

Journée internationale des coopératives 4 juillet en 2021 – 2 juillet en 2022

1er juillet

Fête du Canada (source les éphémérides d’Alcide dans les signets de Diane) et lien cyberflag 

1er juillet

Fête nationale du Burundi – lien cyberflag

Allons plus loin ! Consultons Afrique : Atlas d’un environnement en mutation (2008, United Nations Environment Programme) lien archive du document pages 123 à 128

Le Burundi a connu une baisse de sa couverture forestière de presque 50 pour cent entre 1990 et 2005, qui peut être la conséquence de coupes incontrôlées dans le but de s’approvisionner en bois de chauffage, passant outre la législation en place. Le Burundi éprouve également des difficultés à maintenir la pureté de ses approvisionnements en eau, un problème qui contribue à la détérioration des conditions sanitaires.

Le lac Tanganyika, qui s’étend sur 676 kilomètres de long, est aussi le second lac le plus profond au monde avec une profondeur maximale de 1 471 mètres.

Problèmes environnementaux majeurs

• Disponibilité et dégradation des terres

Avec environ 317 habitants par kilomètre carré, le Burundi connaît une densité démographique importante, et la croissance de sa population reste rapide, avec un taux annuel moyen de trois pour cent (UNESA 2005). Plus de 90 pour cent de la population réside en zone rurale, faisant du Burundi le pays le moins urbanisé d’Afrique (UNESA 2006). Malgré une disponibilité en terres arables relativement faible en comparaison des autres pays d’Afrique, l’agriculture y représente 90 pour cent de la force de travail (FAO 2006a) et 51 pour cent du PIB (World Bank 2007). Environ 91 pour cent de la surface totale du pays est déjà utilisée pour les cultures ou le pâturage (FAO 2006b), et la pratique de cultures intensives a entraîné une érosion importante des sols sur un terrain naturellement escarpé. 66 pour cent des terres sont considérées comme gravement dégradées (FAO AGL 2003).

• Déforestation

Avec une perte de sa couverture forestière mesurée à 5.2 pour cent entre 2000 et 2005 (FAO 2005), le Burundi a le taux de déforestation le plus élevé d’Afrique. Seulement 6 pour cent du pays sont aujourd’hui recouverts de forêts (UN 2007), résultat direct de la conversion des terres pour les cultures et le pâturage et d’une dépendance importante au bois comme source d’énergie. Environ 95 pour cent de la population utilisent le bois de chauffage comme principale source d’énergie (FAO AGL 2003). Les conséquences de la déforestation sur la diversité des ressources biologiques et les écosystèmes du Burundi sont lourdes et ont contribué à l’extinction à la fois des gorilles et des éléphants. L’érosion des sols due à la déforestation est à l’origine de l’envasement des rivières, des lacs et des marais qui menace à la fois les écosystèmes aquatiques et l’approvisionnement en eau douce.

Le Burundi a enregistré le taux de déforestation le plus élevé d’Afrique entre 2000 et 2005 à 5.2% par an

• Écosystèmes et pêche dans le Lac Tanganyika

Le Burundi partage trois de ses principaux lacs avec des pays voisins. L’un d’eux est le lac Tanganyika, un des plus anciens lacs de la vallée du Rift africain (Jorgensen and others 2005). Sur les 308 espèces de poissons natives identifiées dans le lac, 238 y sont endémiques (FAO, n.d.). Le lac Tanganyika est également le cœur de l’industrie de la pêche du Burundi. Il représente une source de revenus et de protéines vitales pour de très nombreuses personnes. L’intensification de la pêche au cours des dernières décennies a conduit à une nette expansion démographique dans les alentours du lac ainsi qu’au problème de la surexploitation des ressources. De plus, la déforestation dans la région a accéléré l’envasement des eaux du lac et les rejets provenant de la capitale Bujumbura sont une source importante de pollution.

Agriculture et expansion urbaine : Bujumbura, Burundi
Avec 91 pour cent de ses habitants vivant dans des zones rurales, le Burundi est une des nations les moins urbanisées d’Afrique. Elle est aussi la seconde plus importante densité démographique du continent. Environ 90 pour cent de le force de travail nationale dépend de l’agriculture, la grande majorité de la population étant composée de fermiers de subsistance. Les méthodes agricoles les plus intensives du pays sont regroupées aux alentours de la capitale Bujumbura. Une comparaison entre les images satellites de 1979 et de 2000 montre l’expansion de l’agriculture aux alentours de la capitale. L’image satellite haute résolution (médaillon) montre les interfaces entre les limites sud-est de la ville et les fermes alentour. voir sur l’Atlas page 106-107. Des précipitations adaptées aux besoins nationaux et des sols de qualité ont historiquement permis au Burundi d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. Malgré cela, de nombreuses zones du pays sont considérées comme impropres à l’activité agricole. La pénurie de terres pousse les fermiers à cultiver des sols de mauvaise qualité. Le taux d’utilisation des terres domestiquées a été mesuré à 86 pour cent au Burundi. Un pays est généralement considéré comme en situation de pénurie de terres lorsque plus de 70 pour cent de ses sols sont utilisés. De meilleures pratiques agricoles pourraient améliorer la productivité et alléger certaines des pressions qui poussent les fermiers à convertir des terres inadaptées à l’agriculture.

Une île de biodiversité : la forêt Kibira, Burundi
L’exploitation incontrôlée des arbres pour le bois de chauffage couplée au défrichage des terres pour l’agriculture et le pâturage au Burundi ont conduit à une profonde déforestation—on estime que 47 pour cent de la couverture forestière a disparu du pays depuis 1990. Le long des montagnes séparant les bassins des rivières Congo et Nil, se trouve la forêt Kibira, la seule forêt de montagne pluviale du Burundi, Cette étendue de 40 000 hectares, est un parc national qui abrite 644 espèces végétales différentes dont les espèces menacées d’acajou Entandrophragma excelsum, ainsi que 98 espèces de mammifères et environ 200 espèces d’oiseaux. La forêt Kibira est également source de 75 pour cent de l’eau alimentant le plus grand barrage hydroélectrique du pays.
L’image de 2004/2006 située à gauche montre que la forêt Kibira est une île de verdure dans un paysage fortement touché par la déforestation. L’image en haute résolution (en bas à droite) montre comment l’agriculture à grande comme à petite échelle enserre les frontières de la forêt. Bien que cette dernière soit classée comme parc national, elle doit faire face à la pression continue de l’abattage légal et illégal des arbres, de l’abattage du bambou, des feux, du braconnage, du pâturage et de l’agriculture. Les zones présentées en vert clair sur l’image agrandie de 2006 (en haut à droite, flèches jaunes) montrent l’importance des troubles là où les zones les plus matures de la forêt ont été frappées par les feux ou l’exploitation des arbres. L’activité forestière limitée est autorisée dans le parc. …/… voir pages 108-109 de l’Atlas

Lien sur ma page récapitulative pour d’autres pays d’Afrique

1er juillet 987 : Hugues Capet élu roi des Francs (un jour dans l’histoire Franck Ferrand sur Europe 1) 2 minutes

1er juillet 1646

Portrait de Leibniz peint par Christoph Bernhard Francke.

1er juillet 1646 Naissance d’un enfant prodige nommé Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716). En effet, ce jeune garçon allemand, orphelin de père très tôt, passe son baccalauréat à 17 ans et gravit les échelons des études à une vitesse fulgurante, puisqu’il n’est pas seulement connu pour être mathématicien et philosophe, mais également juriste ou encore diplomate. Il écrit en latin, en français et en allemand. Il est rapidement reconnu comme étant le plus grand intellectuel d’Europe. SourceWikipédia

Gottfried Wilhelm Leibniz, né à Leipzig le 1er juillet 1646 et mort à Hanovre le 14 novembre 1716, est un philosophe, scientifique, mathématicien, logicien, diplomate, juriste, bibliothécaire et philologue allemand. Esprit polymathe, personnalité importante de la période Frühaufklärung, il occupe une place primordiale dans l’histoire de la philosophie et l’histoire des sciences (notamment des mathématiques) et est souvent considéré comme le dernier «génie universel». Source (juillet)

Livre gratuit

  • Gottfried Wilhelm Leibniz, La Monadologie, écrite en français par Leibniz en 1714

Leibniz Monadologie « Le monde est une diversité et une harmonie. Pour le voir tel qu’il est, il faut à la fois en discerner les détails et en saisir l’unité. Pour obtenir cette double connaissance, il faut réussir à se placer au point de vue suprême, à un point de vue aussi voisin que possible du point de vue de Dieu lui-même. La Monadologie détermine ce point de vue, et nous donne une esquisse du monde tel qu’il apparaît à l’observateur qui s’y trouve placé.
On y peut distinguer trois parties : 1° les Monades ou éléments des choses (du § 1 au § 36), 2° Dieu (du § 37 au § 48), 3° le monde conçu dans sa cause qui est Dieu (du § 49 au § 90).
Ainsi la marche est d’abord ascendante, allant des créatures à Dieu, puis descendante, allant de Dieu aux créatures. On peut encore dire que la philosophie de Leibnitz est d’abord régressive, puis progressive. » Emile Boutroux Lien pdf

1er juillet 1770

1er juillet 1770 La comète Lexell (D/1770 L1) découverte par Charles Messier le 14 juin 1770 est passée à 0,015 Unité Astronomique de la Terre, soit 2,244 millions de kilomètres (environ 6 fois la distance Terre-Lune). C’est la plus courte distance de passage d’une comète à proximité de la Terre. Source Les « Plus » de l’Astronomie

1er juillet 1766

1er juillet 1766 Le chevalier de La Barre est exécuté. Photographie de sa statue que j’ai prise en juin 2008 à Paris. Il a le poing coupé, la langue arrachée avant de se faire décapiter et d’être jeté au bûcher. Il paye ainsi un blasphème qui a consisté en une mutilation de crucifix, acte qu’il n’a d’ailleurs certainement pas commis. En effet, le jeune homme de dix-neuf ans possédait ce jour là un solide alibi. Mais les preuves sont ailleurs : il ne s’est pas dévêtu la tête au passage d’une procession et possède trois ouvrages interdits, dont le « Dictionnaire philosophique » de Voltaire (sur ce lien dix volumes du dictionnaire philosophique sont en anglais). Ce dernier, comme l’ensemble des Lumières, dénoncera cette accusation, au point qu’il devra fuir pour échapper à une arrestation. Son ouvrage brûlera d’ailleurs avec le chevalier sur le bûcher. Symbole de l’intolérance religieuse et de la défaillance de la justice du XVIIIème siècle, cette affaire est l’un des dernier procès pour blasphème en France. La Révolution approche et elle réhabilitera de La Barre en 1793.

1er juillet 1788

1er juillet 1788 Naissance de Victor Poncelet (1788-1867). C’est un mathématicien, ingénieur et général français. Général commandant l’École polytechnique de 1848 à 1850, il inventa un modèle de turbine et un système de pont-levis à contre-poids variable, qui porte son nom. Wikipédia

Victor Poncelet, élève de l’École d’application de Metz, rejoint comme lieutenant, la Grande Armée à Vitebsk. Laissé pour mort à Krasnoï, il est emmené prisonnier à Saratof, sur la Volga. Privé de livre, il reprend ses études mathématiques. En rentrant en France en 1814, il rapporte ses manuscrits qui servent en 1822 à la publication du premier volume de la Théorie des propriétés projectives des figures ; le second volume n’est publié qu’en 1866. Réintégré dans l’armée active, il prend part à la défense de Metz après Waterloo. La réputation d’ingénieur, de Poncelet, avait commencé à s’établir dès son retour de Russie. Il présente à la Société académique de Metz ses expériences sur le mouvement de l’air à l’origine des tuyaux de conduite en 1819, propose l’emploi de son nouveau pont-levis à contrepoids variable en 1824 et de ses roues hydrauliques à aubes courbes, mues par dessous en 1824 ; dès 1827, il est appelé à créer les cours de mécanique à l’École d’application et à l’hôtel de ville de Metz. Appelé à Paris en 1834 pour être admis à l’Académie des sciences, Poncelet fonde en 1838, à la Faculté des sciences, le cours de mécanique appliquée. Nommé colonel en 1845, et général en 1848, chargé de commander l’École polytechnique de 1848 à 1850, il est, en outre, représentant du peuple à l’Assemblée constituante. polytechnique

1er juillet 1804

Portrait de George Sand par Auguste Charpentier (1838) coll. Musée de la vie romantique, à Paris.

1er juillet 1804 Naissance à Paris de Georges Sand (1804-1876) -Aurore Dupin, baronne Dudevant- Son père, le lieutenant Maurice Dupin, descendant de Maurice de Saxe, bâtard du roi, venait d’épouser en cachette de sa mère Sophie Delaborde, une fille du peuple. Aurore se trouva donc à peine née dans une situation conflictuelle qu’accentua encore la mort de son père. Elle fut élevée par sa grand-mère paternelle qui exigea que Sophie se tienne à l’écart. Aurore ne devait jamais oublier ces années de frustration qui lui offrirent tout de même une enfance campagnarde dans la région de Nohant, au fond d’un Berry qu’elle ne quitterait plus, du moins par la pensée. Pensionnaire pendant deux ans, elle traversa une grande crise mystique avant de revenir à Nohant, auprès de sa grand-mère dont l’esprit déclinait. Livrée à elle-même, la jeune fille compléta son éducation par la lecture. En 1822, elle épousa Casimir Dudevant, bâtard d’un colonel. Deux enfants naquirent de cette union, Maurice et Solange. Mais le ménage ne devait guère tenir. Casimir buvait, il trompait sa femme et avait l’esprit lourd. Aurore, de son côté, n’était pas irréprochable… D’un commun accord, il se séparèrent : Madame Dudevant s’installa une partie de l’année à Paris où elle mena une vie assez libre, s’essayant au journalisme et à la littérature : George Sand était née. Source – voir aussi Wikipédia

BD – thème – pionnières – (voir Aurore)

Fille d’un officier mort accidentellement en 1808 et descendant de Maurice de Saxe, Armandine Lucile Aurore Dupin passe une jeunesse libre au château de Nohant, au fond du Berry dont elle s’imprègne et qu’elle décrira avec poésie plus tard. Elle est élevée par sa grand-mère paternelle, avant d’être envoyée dans un couvent parisien, où elle reste de 1818 à 1820. En 1830, mariée et mère de deux enfants, elle s’installe seule à Paris où elle entame une vie mouvementée. On connaît sa liaison passionnée avec Alfred de Musset qu’elle quitte à Venise ; elle se liera ensuite à Liszt et à Chopin. Son œuvre romanesque, qui compte près de soixante-dix titres, est traversée par trois grands courants : le romantisme sentimental, le socialisme humanitaire et la vocation paysanne. Tel ‘La Mare au diable’, nombre de ses romans évoquent aussi les paysages du Berry, sa région natale. George Sand est aussi l’auteur de nouvelles, de contes, de pièces de théâtre, de critiques littéraires, de pamphlets et d’une volumineuse correspondance. Toute sa vie, cet écrivain au tempérament généreux a prôné l’amour sincère et personnifié les débordements du cœur romantique. L’événement

Télécharger les livres de George Sand (lien)

Livres audio gratuits

«la Mare au diable», de George Sand (Alchimie d’un roman, épisode n° 38) lien vidéo 10 minutes

George Sand à Nohant – Visites privées (vidéo) 15 min. 30

Maison de George Sand à Nohant

Qui était vraiment George Sand ? (lumni) 6 minutes 30

8 juin 1876 George Sand vu par d’autres écrivains –

Le théâtre de George Sand sur libre theatre

Lien revue adpf George Sand

1er juillet 1810

1er juillet 1810 parution de la première revue établie de mathématiques au monde. Les Annales de mathématiques pures et appliquées paraissent en France de 1810 à 1832, l’auteur est Joseph Diaz Gergonne (1771-1859) Source Gallica accueille Numdam la bibliothèque numérique des revues mathématiques

1er juillet 1810

1er juillet 1810 Pour célébrer le récent mariage de Napoléon et de Marie-Louise de Habsbourg l’ambassadeur d’Autriche, le prince Karl von Schwarzenberg organise à Paris une soirée à l’ambassade d’Autriche. Quarante-huit heures avant l’événement, le chef du service des gardes-pompes, le colonel Ledoux est prévenu et passe sur les lieux faire son inspection de sécurité. Il décide d’y poster, deux sous-officiers, quatre garde-pompes et deux pompes à bras. Dès 20 heures, le soir du bal des milliers invités emplissent la salle et les jardins. Peu après 22 heures, Napoléon et Marie-Louise font leur entrée devant les nombreux membres de la noblesse européenne. Alors que le grand-bal vient à peine de s’ouvrir et que la fête bat son plein dans la grande galerie, un coup de vent rabat les bougies d’un des 75 lustres sur un rideau de mousseline qui s’enflamme immédiatement. Le feu se propage avec une violence terrible, le vent attise les flammes et les milliers d’invités se retrouvent bloqués dans la salle de bal qu’ils ne peuvent évacuer rapidement. Les gardes-pompes restés dans le jardin sont surpris par la rapidité du sinistre et ne peuvent rien faire devant la panique qui se déroule devant leurs yeux. Le bilan est lourd : la princesse Schwarzenberg, calcinée, ne sera identifié que par ses bijoux. On estime que ce terrible incendie a coûté la vie à une dizaine de victimes et a fait de très nombreux brûlés. L’Empereur s’emporte contre l’inefficacité des gardes-pompes lors de cette tragique soirée, il vire alors le préfet de police et le chef des gardes pompes et décide de réformer une institution qui n’avait su éviter le désastre et la mort de l’épouse de l’ambassadeur. Désormais Paris sera doté d’une force militaire pour lutter contre les sinistres. Le 10 juillet 1810 et sur décision du ministre de la guerre les Palais impériaux de l’empereur et ses bivouacs, jusqu’alors protégé par les gardes-pompes parisiens seront protégés par des sapeurs de la Garde Impériale. Nul doute qu’il faut voir là l’origine du terme ”sapeur-pompier”. Les sapeurs-pompiers de Paris sont créés. (multicollection.fr)

1er juillet 1836

Source
Caricatures d’Emile de Girardin pour La Nouvelle lune du 7 novembre 1880 et le Panthéon Nadar

Les débuts de La Presse (numéro pilote le 15 juin 1836) sont indissociables de son fondateur Émile de Girardin , jeune patron aux méthodes atypiques et porté par des idées novatrices. Il crée en 1836 le principe du quotidien bon marché et modifie le rapport entre la presse et son public. Lorsque le 1er juillet 1836, Émile de Girardin lance La Presse, il souhaite mettre à profit ses différentes expériences pour proposer un quotidien d’un genre nouveau. Il baisse de moitié le prix de l’abonnement, qui passe de 80 à 40 francs. Il introduit progressivement la publicité pour compenser cette perte et ouvre largement ses colonnes au roman-feuilleton pour élargir et fidéliser son public. Compléments sur Gallica blog

1er juillet 1843

1er juillet 1843 Le Brésil émet son premier timbre-poste. Trois valeurs de ce timbre dit de « Œil de Bœuf » ou Bullseye à 30, 60 et 90 Reis furent imprimées dans la même feuille sur trois rangées. Ces timbres étaient non dentelés et font partie des classiques de la philatélie. Une série de ces timbres Brésiliens dit de l »Œil de Bœuf » a été vendue récemment 2,18 millions de dollars (soit 1,39 million d’euros) lors d’enchères à New York, dans le cadre d’une vente de timbres sud-américains via la maison d’enchères Siegel. Ce prix comprend la commission de la maison de vente aux enchères selon un porte-parole de l’acheteur anonyme. Source multicollection.fr

1er juillet 1849

1er juillet 1849 Naissance du peintre Louis Welden Hawkins (1849-1910) Wikipédia

Séverine (vers 1895) œuvre commentée musée d’Orsay

Portrait de jeune homme (1881) œuvre commentée musée d’Orsay

La tour Eiffel (après 1889) œuvre commentée musée d’Orsay

1er juillet 1881

1er juillet 1881 Naissance de Albert Caquot (1881-1976) industriel français –

Inspecteur général des Ponts et Chaussées, grand spécialiste du béton armé, Albert Caquot conçoit des ouvrages d’art en tous genres comme la forme Jean Bart à Saint-Nazaire, le pont de Donzère (prototype de pont à haubans). Il consacre une part notable de son activité à l’aéronautique ; concepteur des fameux ballons d’observation Caquot en 1914, assurant la supériorité des Alliés dans ce domaine. Directeur technique de l’aviation en 1918, son action amène la France au premier rang pour le nombre d’avions fabriqués. Créateur du Musée de l’air, il est  membre du Comité de propagande aéronautique en 1927, il crée l’Institut de mécanique des fluides. Président des Sociétés nationales de constructions d’aviation de 1938 à 1940. Professeur aux Écoles des Ponts et Chaussées, des Mines de Paris et Sup’Aéro, il est membre de l’Institut (Académie des sciences) en 1934 et président de nombreuses associations et sociétés. polytechnique

1er juillet 1892

1er juillet 1892 Naissance de Jean Lurçat (1892-1966). Artiste peintre, Jean Lurçat est connu dans le monde entier pour ses créations flamboyantes et monumentales. Son œuvre la plus célèbre, Le Chant du monde (1957), s’inspire de la tapisserie L’Apocalypse tissée au XVe siècle et mesure soixante-dix-neuf mètres de longueur sur plus de quatre mètres de hauteur. Mais avant de se pencher sur ses premiers canevas, l’artiste vosgien étudie la peinture. Influencé par Matisse, Cézanne, ou encore Renoir, il devient en 1914 apprenti auprès du peintre fresquiste Jean-Paul Lafitte. Il s’essaie alors à la lithographie et, dès 1920, expose deux tapisseries au Salon des Indépendants à Paris. Jean Lurçat voit alors sa popularité monter en flèche : il crée les décors et les costumes de plusieurs spectacles, comme ‘Celui qui reçoit des gifles’ (1921) de la compagnie Pitoëff ou ‘Jardin public’ (1933) de George Balanchine, et expose ses œuvres à travers l’Europe. En 1928, il embarque pour les États-Unis et participe cinq ans plus tard à l’exposition new-yorkaise ‘Sélections’ en compagnie de Matisse, Picasso et Braque. En France, plus de vingt établissements portent le nom de cet artiste qui a redonné ses lettres de noblesse à la tapisserie. Figaroscope illustration Wikipédia

Le chant du monde dossier enseignants

1er juillet 1894 Décès du sculpteur et céramiste français Jean-Joseph-Marie Carriès – Jean Carriès (1855-1894). Il est réputé pour ses grès émaillés influencés par céramique japonaise et ses créatures oniriques qui le rattachent au mouvement symboliste. Wikipédia  Né à Lyon en 1855 d’une famille modeste et mort à Paris en 1894, Jean-Joseph Carriès fut un sculpteur singulier et très admiré à la fin du XIXe siècle. Il fut remarqué au Salon de 1881 pour ses bustes de «Déshérités», mêlant naturalisme et symbolisme, agrémentés de patines subtiles. Source

Le mineur de la Loire dit aussi Le mineur (vers 1884) œuvre commentée musée d’Orsay

Faune (1893) œuvre commentée musée d’Orsay

1er juillet 1898

1er juillet 1898 – L’Angleterre, qui occupe Hong Kong depuis 1842 signe avec la Chine la « deuxième convention de Pékin » : cette convention leur attribue un bail de 99 ans sur des zones adjacentes à Kowloon et sur quelques îles. Les Nouveaux Territoires ayant été cédé pour 99 ans, ils sont revenus à la Chine en 1997. multicollection.fr

1er juillet 1901

1er juillet 1901 Une loi autorise l’existence d’associations à but non lucratif, à la condition qu’elles soient déclarées… L’article 13 précise qu’aucune congrégation religieuse ne peut se former sans autorisation. Une bonne partie d’entre elles deviennent hors la loi. L’État français tente par ce biais d’exclure au maximum les religieux de l’enseignement dont il veut faire sa « chasse gardée ». Le combat pour une école républicaine et laïque se durcit en 1905 avec la séparation de l’Église et de l’État. (extraits des chroniques de la lettre de l’événement)

1er juillet 1903

1er juillet 1903 Henri Desgrange, propriétaire du plus grand journal sportif de l’époque, ‘l’Auto’, crée un Tour de France cycliste. Le 1er juillet 1903, 60 coureurs sont au départ. À l’arrivée, après 2.428 kilomètres de course, effectués en 6 étapes, seuls 20 d’entre eux répondent à l’appel. Un ancien ramoneur, Maurice Garin, est proclamé vainqueur. C’est le début de la fabuleuse histoire de la « Grande Boucle ». (chroniques de la lettre de l’événement)

Le premier Tour de France

La grande explication – durée 5 min.

1er juillet 1904

Épinglette commémorant les Jeux Olympiques de Saint-Louis

1er juillet 1904 Ouverture par Théodore Roosevelt, président des États-Unis, des 3e Jeux olympiques de Saint Louis. Ouverture officielle des Jeux par : M. David Francis, président de la Louisiana Purchase Exposition (Exposition universelle de 1904) source jeux olympiques 1904 archivé 687 athlètes (651 source jeux olympiques 1904 archivé) (dont 6 femmes) issus de 13 pays (12 nations source jeux olympiques 1904) vont s’affronter dans 14 sports, dans 94 épreuves (91 épreuves source jeux olympiques 1904). Racisme oblige, les hommes de couleur n’ont pas le droit de participer à toutes les épreuves des Jeux olympiques. On organise spécialement pour eux des Jeux anthropologiques… (chroniques de la lettre de l’événement)

Compléments à lire sur le site des jeux olympiques où les chiffres des compétiteurs ne sont pas tout à fait les mêmes ! Ainsi que ce qui concerne l’ouverture ! (lien)  et j’ajoute cet extrait Les organisateurs des Jeux Olympiques de 1904 à Saint-Louis répétèrent les erreurs des Jeux de 1900. Les compétitions olympiques furent dispersées sur plus de quatre mois et demi, perdues dans le chaos d’une Exposition universelle fêtant l’achat de la Louisiane à la France. Les Jeux de 1904 sont les premiers à mettre en jeu des médailles d’or, d’argent et de bronze, pour récompenser les trois premières places. La boxe, la lutte libre, le décathlon et l’haltérophilie entrent dans le programme olympique.

1er juillet 1905 26 septembre 1905

1er juillet 1905 Einstein publie sa théorie de la relativité restreinte Installé à Zurich depuis 1896, le physicien d’origine allemande Albert Einstein publie dans la revue scientifique « Les Annales de physique » (Annalen der Physik) un article qui va révolutionner la physique moderne : « Électrodynamique des corps en mouvement ». À 26 ans, Einstein sort la physique de l’impasse en conciliant les théories électromagnétiques de Maxwell et les théories mécaniques de Newton. Il pose deux conditions précises : la vitesse de la lumière est constante dans le vide et les lois de la physique sont valables dans un milieu inertiel (sans accélération ni changement de direction). Il démontre alors que l’espace et le temps dépendent de chaque milieu inertiel. Autrement dit, deux individus placés dans des milieux inertiels différents n’auront pas la même conception du temps et de l’espace. Il montrera un peu plus tard que la relativité restreinte a pour principe fondamental la relation entre la masse et l’énergie (E=mc²). (source linternaute.com)

Désolée pour avoir suivi les indications de l’internaute.com sans vérification correcte voici le lien sur les écrits avec une publication indiquée au 26 septembre 1905 correction apportée le 20 juillet 2022 Bernadette Couturier

Allons plus loin ! Comme d’habitude quand il est question d’Einstein je renvoie au Thém@doc de Jacques Treiner

1905 – les trois percées d’Einstein (lien) – lien archive – Et j’extrais quelques éléments sur le sujet

La «théorie de la relativité restreinte», concerne la nature de l’espace-temps et les conséquences de la modification de la cinématique sur les transformations des lois de l’électromagnétisme lors d’un changement de système de référence galiléen.  Galilée, dans un texte superbe, avait suggéré qu’il était impossible pour le voyageur enfermé dans la cabine d’un bateau de savoir si le navire avançait sur une mer calme ou s’il était immobile. Aujourd’hui, comment estimer la vitesse d’un avion sans regarder par un hublot ? L’eau s’y verse dans le verre comme au sol, lequel sol est néanmoins entraîné à près de 30 kilomètres par seconde autour du Soleil !
Ces constatations fondamentales portent le nom de «principe de relativité». Énoncé par Galilée dans le cadre de la mécanique classique, Einstein, après Poincaré, va reconnaître dans son article «Électrodynamique des corps en mouvement», publié en 1905, que ce principe s’étend aux phénomènes électromagnétiques et à la lumière. Il l’érige en postulat et, poursuivant sa démarche, va bouleverser la physique de son temps. Il crée ce qui sera nommé a posteriori la «théorie de la relativité restreinte».
Son article contient deux parties distinctes : l’une («Partie cinématique») dans laquelle il opère une révision complète des notions d’espace et de temps ; l’autre («Partie électrodynamique») dans laquelle il en analyse les conséquences sur l’électromagnétisme. Suivons pas à pas le grand homme dans son œuvre révolutionnaire, en nous attachant en particulier à cette seconde partie si oubliée des articles concernant la relativité.

Vidéo – E= mc² – 3 minutes et vidéo L’équation de la relativité générale 4 minutes

voir aussi principe de la relativité (CEA)

1er juillet 1906

1er juillet 1906 Jour de naissance de Jean Dieudonné (1906-1992) Jean Alexandre Eugène Dieudonné, né le 1er juillet 1906 à Lille et mort le 29 novembre 1992 à Paris, est un mathématicien français. Source le calendrier mathématique de Yannick Danard (29 novembre)

1er juillet 1907 24 États américains, sous la pression des sociétés de tempérance et dans un climat de fort puritanisme, prohibent l’alcoolsource Mais je ne trouve aucune confirmation de cette information sauf sur une quinzaine de blogs qui ont copiés et, sur google on retrouve 27 résultats le 30 juin 2019.

1er juillet 1908

1er juillet 1908 À Genève, le signal de détresse morse, trois points-trois traits-trois points, est adopté comme signal international. (chroniques de la lettre de l’événement) Peut-être est-ce la date de la ratification ? sur Wikipédia (consulté le 20 juin 2019) on met seulement 1908 En 2022 il est précisé Conformément à l’article 11 de la Convention de Berlin, ce règlement entrera en vigueur le 1er juillet 1908

Quand a-t-on adopté le signal SOS ?

Le signal SOS a été mondialement adopté lors de l’accord final d’une conférence internationale sur les transmissions radios à Berlin, le 3 novembre 1906. Le texte précise que les radio transmissions se font en morse et que les navires en détresse doivent utiliser le signal « • • • – – – • • • » répété à de brefs intervalles. Source Allons plus loin ! dans l’annexe IV de ce document (page 28-29) vous trouverez les signaux de détresse qui sont actuellement utilisés ou dans celui-ci

1er juillet 1910 ou 27 juillet 1910 ?

1er juillet 1910 ? Naissance à Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire) -mort le 22 décembre 2007- de Julien Gracq (nom d’auteur de Louis Poirier) Voici ce que j’extrais « Après une enfance paisible et protégée, il a été pensionnaire au lycée de Nantes, puis en khâgne au lycée Henri IV, dans la classe d’Alain. Entré à l’École normale supérieure en 1930, il entreprend, après l’agrégation d’histoire et un diplôme de sciences politiques, une thèse de géographie ; lorsque son œuvre littéraire prend consistance, il y renonce et poursuit sa carrière comme professeur de lycée, partageant son temps entre Paris et Saint-Florent, écrivant au rythme des vacances ». de l’article de Michel Murat professeur à l’université Paris IV-Sorbonne Lien pour lire l’article en entier et lien Wikipédia où il naît le 27 juillet ! Lien 27 juillet 1910 J’ai fait un courriel à France archives mais n’ayant pas de réponse j’ai écrit à Sindbad (Bnf) qui m’a transmis une réponse documentée aussi je barre 1er juillet (le 16 juin 2020)

Remarque dans la chronologieSite de l’ADPF – ministère des Affaires étrangères (dossier très complet sur Gracq sous la responsabilité de Michel Murat) c’est bien la date du 27 juillet 1910 qui est indiquée.

1er juillet 1916

1er juillet 1916 Les Britanniques se lancèrent à l’assaut des tranchées allemandes. Cette attaque contre les positions allemandes, notamment pour s’emparer de la ligne de crête dominant le plateau picard dans le secteur de Thiepval, fut un échec : bien enterrés, les principaux nids de mitrailleuses ennemis n’avaient pas été détruits par les bombardements, contrairement à ce qui avait été prévu. Les vagues d’assaut de l’infanterie britannique se brisèrent sur les tirs allemands, provoquant des pertes humaines considérables (58 000 soldats mis hors de combat dont 19 000 morts). Source

1er juillet-18 novembre 1916 : bataille de la Somme – Alors même que l’Est de la France est sous un déluge de feu, une offensive franco-britannique est lancée sur le front allemand de la Somme, au nord de Paris. Des dizaines de milliers de Britanniques avancent dans le no man’s land. En l’espace d’une journée, l’infanterie britannique perd près de 20 000 soldats, un triste record pour cette armée. Cette bataille est la plus importante de la guerre. Pour la première fois de l’histoire, des chars d’assaut (blindés) sont utilisés par des militaires (à partir de septembre, du côté britannique). Les combats durent jusqu’en novembre. Ils font environ 300 000 morts britanniques et français, et près de 170 000 tués dans l’armée allemande. source La première guerre mondiale en 19 dates-clés franceinfo

Le mémorial de Thiepval dédié aux combattants britanniques (lien vidéo muet de 2 min. 48)

La construction du mémorial de Thiepval entre 1928 et 1932, à l’endroit même où les Britanniques se lancèrent à l’assaut des tranchées allemandes le 1er juillet 1916, permettait d’ériger ce lieu en véritable symbole pour les Anglais.

1er juillet 1921

1er juillet 1921 Fondation du Parti communiste chinois à Shanghai. Depuis 1949 il est le parti officiel de la République populaire de Chine ; avec plus de 80 millions de membres, il est le plus grand parti politique au monde. Mao Tsé-tung, l’un de ses pères fondateurs, en devient très rapidement le dirigeant, instaurant une dictature dans le pays jusqu’à sa mort en 1976. Depuis, le parti a évolué : en 2011, la Chine se classe comme la 2ème puissance économique mondiale. Les éphémérides d’Alcide

1er juillet 1934

1er juillet 1934 Naissance à Paris de Claude Berri (1934-2009). Appelé « le dernier nabab », il était réalisateur, acteur, producteur et scénariste de cinéma. Il est à l’origine de Bienvenue chez les Ch’tis et de Manon des sources. Il a été président de la Cinémathèque française entre 2004 et 2007. Amateur d’art, il a fondé l’Espace Claude Berri à Paris. Source

Acteur, réalisateur, scénariste, producteur de talent, Claude Berri cumule les titres au cinéma. Issu d’une famille de fourreurs, le jeune Claude Langmann prend des cours de comédie et parvient à décrocher quelques rôles. Mais il se révélera par le biais de l’écriture. Ses premiers courts métrages, en collaboration avec Maurice Pialat (son futur beau-frère), séduisent, notamment ‘Le Poulet’ (prix à Venise et aux Oscars). En 1966, Claude Berri tourne son premier long métrage, ‘Le Vieil Homme et l’enfant’, un beau succès. Il s’inscrit d’ailleurs dans une succession de réalisations biographiques et enchaîne les œuvres d’envergure, s’inscrivant régulièrement en tête des box-office avec des films tels que ‘Tchao Pantin’, ‘Le Maître d’école’, ‘Jean de Florette’, ‘Manon des Sources’ ou encore ‘Germinal’. Une propension aux récits d’époque qui n’empêche pas ce réalisateur éclectique de se pencher vers la modernité en multipliant les projets de sa société, Renn Productions. Il finance alors des œuvres très populaires, sans laisser pour compte les autres films et officie, en tant que producteur, pour des réalisateurs tels que Patrice Chéreau, Alain Chabat, Noémie Lvovsky, Michel Blanc, Costa-Gavras, Abdellatif Kechiche ou encore Dany Boon, dont il produit en 2008 le très populaire ‘Bienvenue chez les Ch’tis’. Les plus grands ont fait appel à cet homme de talent, qui laisse derrière lui une marque indélébile sur le cinéma français. Figaroscope

1er juillet 1939 La guerre au jour le jour

1er juillet 1940 La guerre au jour le jour 

1er juillet 1940

1er juillet 1940, sur ordre du Haut Commandement français, les ouvrages de la Ligne Maginot et leurs équipages sont littéralement livrés à l’adversaire qui partout leur rend les honneurs. La défaite n’était pas une fatalité et la Ligne Maginot (dont les utilisateurs n’étaient plus les concepteurs) n’était en rien responsable de cette débâcle bien qu’elle en soit devenue le bouc émissaire idéal. Source ligne-maginot p. 25/52
Si certains travaux préliminaires, sur le terrain, avaient déjà commencé en 1929 (et même en 1928 pour un ouvrage des Alpes Maritimes), la grande majorité des chantiers s’ouvre en 1930 et 31, et les travaux s’étaleront jusqu’en 1936. L’aggravation de la situation internationale provoquera, de 1936 à 1939, l’ouverture de nouveaux chantiers et la réalisation de quelques prolongements de la ligne fortifiée. Source Ligne-maginot p. 15/52 et sur Wikipédia à André Maginot consulté le 8 mai 2019 je relève
Les travaux de la ligne Maginot démarrent en 1928.

14 janvier 1930 Construction de la ligne Maginot Source Herotode.net lien pour montrer que ce site qui se veut payant ! pour accéder à certains articles n’est pas assez précis.

En mai 1940, Hitler lance la campagne de France. Il n’attaque pas de front la ligne Maginot et faisant fi de la neutralité de la Belgique, des Pays Bas et du Luxembourg, envahit ces territoires. De nombreux combats s’y livrent. Cependant, ce ne sont pas tant les lieux mais surtout la rapidité et la coordination des forces allemandes qui surprennent les Français qui tentent de «colmater» les brèches au lieu de lancer des contre-attaques. Source Ligne-maginot p. 25/52 Un désastre militaire, loin de la Ligne Maginot
Conclusion La ligne Maginot a parfaitement rempli les missions que l’on attendait d’elle, à savoir : • éviter une attaque surprise par l’un de ses proches voisins, • couvrir la mobilisation des troupes françaises, • obliger l’ennemi à passer par la Belgique en violant sa neutralité, • protéger l’Alsace-Lorraine et son industrie. De plus, même attaquée à revers et violemment prise à partie, la forteresse a prouvé qu’elle pouvait résister, même face à une armée supérieure en effectifs et matériels, avec des garnisons relativement limitées, ceci grâce à la compétence de ses concepteurs et au courage de ses défenseurs. Les causes de la défaite ne sont pas à rechercher dans l’inefficacité de la ligne Maginot devenue au fil des années un bouc émissaire idéal. Elles résident davantage dans l’option retenue par le haut commandement militaire pour une stratégie défensive inspirée par les guerres de position de 1915 à 1917 devenues obsolètes en 1939. On avait négligé l’importance prise par les armes nouvelles dans une guerre de surprise et de mouvement (Blitzkrieg) où les déferlements de chars appuyés par l’aviation permettaient de contourner et de dépasser les obstacles. Source ligne-maginot p. 30/52

Lien vidéo – La ligne Maginot (durée 1 min. 09)

Dans La guerre au jour le jour je n’ai pas trouvé cette information sur la Ligne Maginot, mais il y en a d’autres et j’extrais celle ci :

1er juillet 1940 Création des Forces navales françaises libres (F.N.F.L.) et des forces aériennes françaises libres (F.A.F.L.)
Les FNFL ne compte pour le moment que peu de navires. Seul les sous-marins Narval et Rubis, le patrouilleur Président-Houduce et quelque navires marchands les composent.
L’amiral Muselier, seul amiral rallié au général de Gaulle, est à leur tête.

1er juillet 1941 La guerre au jour le jour 

1er juillet 1942 La guerre au jour le jour

1er juillet 1943 La guerre au jour le jour je retiens qu’en France, un décret retire toute protection judiciaire aux juifs capturés par la Gestapo

1er juillet 1944

1er juillet 1944 Conférence de Bretton Woods. Du 1er au 22 juillet se tient la conférence monétaire internationale de Bretton Woods dans le New Hampshire, aux États-Unis. La France, représentée par Pierre Mendès France, fait partie des 44 pays participants. Tous sont en guerre contre les puissance de l’Axe, l’Allemagne, l’Italie et le Japon. À l’issue de la rencontre, deux institutions internationales seront créées : le Fond Monétaire International (FMI) et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) ou Banque mondiale. Elles ont pour objectif d’assurer la reconstruction et le développement économiques du monde après la guerre. De plus, avec l’adoption du système du « Gold Exchange Standard » (l’étalon de change-or), le dollar est instauré comme monnaie de référence et sa valeur est définie sur celle de l’or. Source

1er juillet 1946

1er juillet 1946 Première explosion de l’opération Crossroads (essais nucléaires) pour valider la puissance destructrice de la bombe atomique dans l’atoll de Bikini où les habitants ont été transférés à Rongerik. Je n’avais pas précisé ma source mais je vois que sur Wikipédia on trouve des éléments (lien)

Les préparatifs dans le Pacifique ont débuté au printemps 1946. En mars, les 167 Bikiniens autochtones ont été définitivement évacués vers l’atoll voisin de Rongerik, à 130 milles marins (NMI) à l’est, où la Marine a construit 26 bâtisses et infrastructures pour aider les évacués à s’adapter à leur situation. (source en anglais)

Source et voir aussi cette partie sur Bikini dans le rapport Bataille – Revol que je cite plus loin Les deux premiers essais à Bikini («crossroads» en 1946) d’une puissance de 21 kt chacun ont eu lieu le premier par tir aérien, le second par tir sous-marin à une profondeur de 30 m sur des cibles constituées de navires de guerre.

Compléments
. Le rapport Bataille – Revol (lien) de l’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques de 2001 . Opération Crossroads (lienautre lien)
Complément encore sur le blog de Raduim d’où d’où j’extrais ces éléments Quatrième explosion atomique de l’histoire après le test de Trinity, puis les largages de Little Boy sur Hiroshima et de Fat Man sur Nagasaki.

Le chef des opérations, le vice-amiral W. Blandy, avait proposé d’appeler l’opération Crossroads (croisements), car «il était évident que la guerre, peut-être même les civilisations, étaient arrivées à un point critique grâce à cette arme révolutionnaire». (source) Et je donne le lien pour l’information en anglais Vice Admiral W. H. P. Blandy, Commander of Operation CROSSROADS, commented that “warfare, perhaps civilization itself, has been brought to a turning point by this revolutionary weapon” and thus gave the operation its name. (source)

Durant l’été 1946, sous le nom d’opération Crossroads, l’armée américaine procédait dans l’atoll de Bikini à une série de tests en grandeur réelle destinés à mesurer les effets d’une attaque atomique sur la flotte de l’US Navy. Près de cinq cent caméras installées sur des bateaux, sur les îlots de l’archipel ou embarquées dans des avions volants à basse altitude enregistrèrent une suite d’explosions de bombes à hydrogène selon une multitude d’angles différents. Pour réaliser son film-assemblage, le plus long de sa filmographie, sans recourir à la prise de vue réelle et travaillant comme à son habitude avec une simple colleuse et de la pellicule remployée, Bruce Conner a utilisé les images de la seconde explosion qui, déclenchée sous le niveau de la mer, présentait une meilleure visibilité en estompant les effets du rayonnement intense généré par les explosions atmosphériques. La première séquence montre des bateaux militaires au mouillage par temps clair ; sur la bande son, conçue par Patrick Gleeson, on entend, reproduits au synthétiseur, des chants d’oiseaux interrompus par le bruit discret des moteurs d’avion. Source

1er juillet 1951

1er juillet 1951 – Voir Photo AFP – Le pilote argentin Juan Manuel Fangio remporte le Grand Prix d’Europe sur le circuit de Gueux à Reims le 1er juillet 1951. p. 70 de ce catalogue 2 photos

1er juillet 1962

1er juillet 1962 Sortie du premier numéro du magazine Salut Les Copains. Source Ces chansons qui font l’histoire voir aussi France archives

juillet 1963

1er juillet 1980

1er juillet 1980 «O Canada» a été proclamé officiellement comme hymne national. Un siècle après avoir été chanté pour la première fois, le 24 juin 1880. La musique est l’œuvre de Calixa Lavallée, célèbre compositeur, et les paroles françaises sont de sir Adolphe-Basile Routhier. Le chant est devenu de plus en plus populaire et, au cours des années, il est apparu de nombreuses versions anglaises. La version anglaise officielle est basée sur celle composée en 1908 par le juge Robert Stanley Weir. Elle incorpore les changements apportés en 1968 par un comité mixte du Sénat et de la Chambre des communes. La version française n’a pas été modifiée. Les éphémérides d’Alcide

1er juillet 1985

1er juillet 1985 Un décret permet aux Cubains d’accéder à la propriété de leur logement. Monde diplomatique

1er juillet 1987

1er juillet 1987 L’Acte unique européen entre en vigueur. Signé en février 1986, le traité de l’Acte unique européen apporte des modifications au traité de Rome et à la Communauté économique européenne (CEE). Son objectif est d’accélérer la mise en place du marché intérieur dont l’achèvement est prévu pour décembre 1992. Il est pour cela nécessaire de renforcer les pouvoirs des institutions européennes (Conseil, Parlement, Commission) et d’élargir leurs domaines de compétence à l’environnement, à la politique étrangère et à la recherche technologique. (Source linternaute histoire) voir aussi (lien)

1er juillet 1991

1er juillet 1991 Dissolution du pacte de Varsovie qui groupait les pays d’Europe centrale (appelée aussi Europe de l’Est) avec l’URSS dans un vaste ensemble économique, politique et militaire. L’alliance militaire fut conclue le 14 mai 1955 entre la plupart des États du bloc communiste par le traité d’amitié, de coopération et d’assistance mutuelle. Nikita Khrouchtchev, qui en fut l’artisan, l’avait conçu dans le cadre de la Guerre froide comme un contrepoids à l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) qui avait vu le jour en 1951 à la suite du Traité de l’Atlantique Nord de 1949. Les éphémérides d’Alcide et lien sur blog la mémoire qui flanche

1er juillet 1992

1er juillet 1992 En France, entrée en vigueur du permis à points instauré par la loi du 10 juillet 1989. Il vise à responsabiliser les automobilistes grâce à un système de points allant de 1 à 6. Le conducteur perd un ou plusieurs de ses points, après décision de justice, selon la gravité de l’infraction. Quand il ne lui reste plus aucun point son permis est annulé. Cette nouvelle réglementation suscite la colère des routiers qui manifestent partout en France et organisent des barrages sur les routes des vacances. Établi à 6 point, le permis sera porté à 12 le 1er décembre. (source linternaute histoire) Pour en savoir plus le permis à points en questions (lien

1er juillet 1993

1er juillet 1993 Les États-Unis, l’URSS, le Royaume-Uni et 58 pays non-nucléaires signent un traité contre la dissémination des armes nucléaires.
Le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) est un traité international conclu en 1968 et signé par un grand nombre de pays. Il vise à réduire le risque que l’arme nucléaire se répande à travers le monde, et son application est garantie par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Les éphémérides d’Alcide

1er juillet 1994

1er juillet 1994 Après 27 années d’exil, Yasser Arafat est accueilli triomphalement par ses compatriotes palestiniens à Gaza. Devant quelque 10 000 partisans rassemblés sur la place du Soldat inconnu de Gaza-ville, le président de l’OLP s’engage à poursuivre son combat jusqu’à son étape ultime, Jérusalem.
1994 et 1995 sont des années d’euphorie. Les premiers accords consacrant l’autonomie palestinienne sont signés.
L’accord entre les parties semble parfait, les contacts se nouent de part et d’autres. Les éphémérides d’Alcide voir aussi BBCNews

1er juillet 1994

1er juillet 1994 Le vol Air Mauritanie s’écrase à l’atterrissage à Tidjikja en Mauritanie puis prend feu. Il y aura 13 survivants parmi les 93 personnes à bord du Fokker F-28. Source et Wikipédia

Allons plus loin ! Consultons Afrique : Atlas d’un environnement en mutation (2008, United Nations Environment Programme) Source page 236

L’œil de Mauritanie, dont la formation serait due à un assemblage de sédiments rocheux sculptés par l’érosion, atteint pratiquement les 50 kilomètres de diamètre.

La Mauritanie est essentiellement désertique et comporte trois régions climatiques. Le sud mauritanien possède un climat sahélien avec une seule saison des pluies de juillet à octobre ; les régions côtières sont arides et environ deux-tiers du pays (au nord d’Atar) possèdent un climat saharien. Les zones boisées ont diminué de 0.1 pour cent entre 1990 et 2005. Bien que la déforestation soit un problème majeur en Mauritanie, 1.7 pour cent de la surface du pays sous protection sont restés intacts depuis 1990.

Problèmes environnementaux majeurs

• Désertification et déforestation

La Mauritanie est un des pays les plus arides d’Afrique, avec une moyenne de précipitations de seulement 92 mm par an (FAO 2007). La majorité des populations se concentrent au sud près du seul cours d’eau pérenne du pays, le fleuve Sénégal. Les terres cultivables ne représentent qu’un pour cent de la superficie totale du pays (Earth Trends 2007), la production de bétail constitue donc la principale activité. Des années de sécheresse ajoutées au surpâturage et à la déforestation ont provoqué une extension du désert vers le sud, menaçant la capitale Nouakchott et la fragile ceinture agricole du pays. Les forêts recouvrent 0.3 pour cent du territoire (UN 2007) mais le taux de déforestation est élevé, à 3.4 pour cent par an (FAO 2005b). Les forêts offrent une protection importante contre l’avancée du Sahara, mais sont menacées par le développement des besoins en bois de chauffage et en terres agricoles.

• Exploitation du fer

Le fer est une des ressources naturelles les plus importantes de Mauritanie : ce pays est le quinzième producteur mondial de minerai de fer. Les activités minières ont conduit à une urbanisation rapide des villes associées à la production et au transport du minerai telles que Zouirât et Nouadhibou au nord-ouest. L’exploitation à ciel ouvert a provoqué de graves dégradations des terres ainsi qu’une utilisation non viable des ressources d’eau.

• Pêche et écosystèmes côtiers

La pêcherie mauritanienne est la plus riche de la côte d’Afrique de l’Ouest, mais l’exploitation commerciale des ressources de la mer ne commença qu’il y a 25 ans lorsque le marché mondial du fer entra en récession. Le secteur de la pêche représente aujourd’hui 12 pour cent du PIB mais la surexploitation pratiquée par les compagnies étrangères, qui représentent 90 pour cent de la production totale, est une source d’inquiétudes de plus en plus vive (FAO 2000-2007).
La côte nord de la Mauritanie est un exemple unique de zone de transition entre le désert du Sahara et l’océan Atlantique. Le parc national du Banc d’Arguin protège cette zone humide d’une importance capitale, qui est le site de reproduction d’oiseaux le plus important de toute la côte Atlantique africaine et qui abrite la plus grande concentration hivernale d’échasses du monde (UNEP-WCMC 2002).

Marais bordant le parc national : Mauritanie
Avant la construction du barrage de Diama sur le fleuve Sénégal, les terres qui entouraient l’estuaire du fleuve étaient baignées d’eaux douces, chaque année de la fin du mois de juillet à la fin du mois de septembre. Pendant la saison sèche, ces marais devenaient plus salés que l’océan et leurs eaux étaient réduites par un phénomène d’évaporation.
Ce cycle annuel fut interrompu par la construction du barrage de Diama en 1986 (flèche jaune) – (voir sur l’Atlas page 238). Les barrages de Diama et de Manantali, construits en amont au Mali, devaient réguler le débit du fleuve Sénégal, générer de l’énergie hydroélectrique et faciliter le développement de l’agriculture irriguée Toutefois, l’irrigation dans le delta fut moins productive et moins importante que prévu. En absence de systèmes de drainage corrects, les terres devinrent détrempées et salines au bout de seulement quelques années.
Les sécheresses avaient déjà dégradé les marais avant la construction des barrages dans les années 1980 (photographie de 1979) – (voir sur l’Atlas page 239). Après la mise en route de ces derniers, on assista à une baisse des stocks de poissons et la végétation des marais fut décimée. Au début des années 1990, un projet de restauration fut mis en place. En s’appuyant sur une inondation saisonnière contrôlée du delta, ce dernier permit de raviver les marais et de restaurer la majeure partie de la flore et de la faune qui avait disparu. L’image datée de 2006 montre les marais restaurés à l’intérieur et autour du parc national de Diawling. (voir sur l’Atlas page 239).

Au long de la route Rosso-Nouakchott : Mauritanie
Au nord de la frontière séparant la Mauritanie du Sénégal, la route nationale 2 relie la capitale Nouakchott à la capitale régionale de Rosso. La route a accéléré les installations dans cette zone et conduit à une perte de végétation naturelle suite aux constructions, aux pâturages et aux besoins en combustibles qui ont vu le jour. Un processus de désertification s’est engagé. Sans végétation pour retenir les eaux et atténuer l’érosion éolienne, la fertilité et la productivité des sols déclinent, les sols secs et sablonneux commencent à s’amonceler et la végétation perd sa capacité de régénération. Les signes de dégradation progressive des terres situées au long de cet axe routier sont visibles dans ces images. – (voir sur l’Atlas page 241) Sur la photographie datée de 1972, les zones claires, qui reflètent les sols sablonneux proches de la route se mêlent à des parcelles de végétation (tâches vertes). Dans l’image datée de 1990, la route est visible sous la forme d’une bande jaune brillante allant du nord-ouest au sud-est en traversant El Haedi. Le modèle de perte de végétation au long de la route est confirmé par l’image datée de 2006. L’image de haute résolution de 2005 est un agrandissement de la zone encadrée (cadre rouge) dans la photographie de 2006. Les flèches rouges indiquent les zones où la perte de végétation est pratiquement totale. La croissance démographique continue augmente les demandes en ressources naturelles auxquelles doit répondre cette région aride.

Lien sur ma page récapitulative problèmes environnementaux en Afrique

1er juillet 1997

1er juillet 1997 Restitution de Hong Kong à la Chine. Le territoire chinois, sous administration britannique depuis 99 ans, est rattaché à la République Populaire de Chine. À minuit, Hong Kong devient une “région administrative spéciale“. Certains aspects de l’ancienne colonie britannique sont préservés tels que le port-franc et un système d’économie capitaliste, avec liberté dans les transferts de capitaux et politique monétaire autonome. (linternaute histoire) voir aussi BBCNews

1er juillet 2000

1er juillet 2000 Denis Moran, nom de code Coolio, 17 ans, a piraté le site de la police de Los Angeles pour y introduire des « Donald Duck » une seringue dans le bras ou des rats obscènes. Il risque la prison pour « crime informatique ». (chroniques de la lettre de l’événement) et Journal Le Monde

1er juillet 2002

1er juillet 2002 Après sa ratification par 60 États : la Cour pénale internationale est officiellement créée. Cependant, la compétence de la Cour n’étant pas rétroactive, elle traite les crimes commis à compter de cette date. Le siège officiel de la Cour est situé à La Haye, aux Pays-Bas. (voir aussi lien)

1er juillet 2002

1er juillet 2002 Crash aérien : 71 passagers sont tués lorsqu’un Tupolev 154 entre en collision avec un Boeing 757 au-dessus du sud de l’Allemagne ; le Tupolev (TU 154), entré en collision avec un Boeing 757 transportant du frêt, avait à son bord 69 passagers, le Boeing 757, avec à son bord un pilote et un co-pilote, était en provenance de Bahreïn et se rendait à Bruxelles en passant par Bergame, dans le nord de l’Italie. Les éphémérides d’Alcide (voir aussi lien)

1er juillet 2004

1er juillet 2004 La sonde Cassini-Huygens atteint sa destination : Saturne. Lancée en 1997, elle se place enfin en orbite, non sans avoir fourni quelques informations importantes durant son long voyage, notamment sur Jupiter. La sonde spatiale a pour mission d’étudier Saturne et son environnement, notamment la lune Phoebe, le satellite Titan et la structure des anneaux de la planète. Elle se compose de deux modules : Cassini pour l’exploration du système saturnien et Huygens, pour étudier l’atmosphère de Titan, principal satellite de Saturne. (extraits de linternaute histoire avec correction orthographique)

Lien sur la Plaquette pédagogique de l’exposition «Cassini-Huygens rencontre les mondes de Saturne»

Compléments 7 octobre 2019 On annonce qu’une équipe dirigée par Scott S. Sheppard de Carnegie a découvert 20 nouvelles lunes en orbite autour de Saturne. Lien sur le site Les images de la découverte de la lune très lointaine nouvellement trouvée de Saturne ont été prises sur le télescope Subaru avec environ une heure entre chaque image. voir aussi sur BBCNews

1er juillet 2007

1er juillet 2007 Les ménages français pourront – comme l’ensemble des consommateurs européens – choisir leur(s) fournisseur(s) de gaz et d’électricité. Voir l’article daté du 23 juin 2007 du journal Le Monde Energie : le libéralisme en échec de Frédéric Lemaître dont je tire un extrait
[Stratégie industrielle – On le voit : il est impossible d’évoquer la concurrence dans le secteur énergétique sans se référer à la production d’électricité. Ce qui apparaît aujourd’hui comme une évidence a pourtant été occulté par les Européens pendant une bonne dizaine d’années. Comme le remarquent les spécialistes de RTE dans un récent ouvrage Les Réseaux électriques au cœur de la civilisation industrielle (Timée éditions), « c’est dans un contexte de relative surcapacité de production en Europe qu’a commencé au début des années 1990 l’ouverture à la concurrence (…). Aujourd’hui, cette concurrence s’opère dans un contexte de relative sous-capacité. (…) En outre, certains producteurs trouvent un intérêt stratégique à demeurer en sous-capacité chronique : les prix monteront sur le marché et ils seront en quelque sorte récompensés de ne pas avoir investi ».]

Je suis donc allée voir de quoi traitait cet ouvrage Les réseaux électriques au cœur de la civilisation industrielle rédigé par Christophe Bouneau, Michel Derdevet et Jacques Percebois Extraits en 2019 je n’ai pas recherché ce lien car j’avais extraits des éléments en 2009. J’ai pu comprendre que les « contrats historiques » permettaient des accès aux interconnexions qui étaient profitable au premier arrivé (règle : premier arrivé premier servi) Et on favorisait l’exportation puisque certains étrangers ne payaient pas le coût réel du transport (l’infrastructure restait à charge des français puisque celle-ci était répercutée dans le tarif d’accès au réseau). Mais quand les réseaux ont été gérés, ce sont les enchères qui ont pris le pas et la Cour de Justice Européenne dans un arrêt du 7 juin 2005 a supprimé ces accès prioritaires à partir du 1er janvier 2006. (Le système d’enchère existait déjà avec l’Angleterre depuis 2001).

Que demande ces réseaux ? Des interconnexions suffisantes ; mais tous les pays ne bénéficient pas de telles infrastructures. Si certains sont déjà (plus ou moins équipés) c’est bénéfique pour eux car si dans le temps construire une ligne électrique prenait environ 3 ou 4 ans par exemple dans les années 80 à présent les parcours d’obstacles sont plus importants et les délais se sont rallongés. De plus les motifs environnementaux demandent des structures plus coûteuses (exemple enfouissement de lignes). Pourtant ces interconnexions avancent très rapidement je livre cet extrait Aujourd’hui, ce sont plus de 23 pays allant de la France à la frontière de l’Ukraine, et du Maghreb à la Scandinavie qui sont interconnectés, ce qui confirme que l’Europe des réseaux a toujours précédé l’Europe économique et politique. À l’horizon 2010, la boucle méditerranéenne sera effective, mais des défis géopolitiques viennent s’ajouter aux défis techniques. Il n’en reste pas moins que la sécurité des approvisionnements est au cœur des préoccupations nationales !

Aller plus loin ! et attendre mon article au 4 novembre où vous aurez le lien sur le rapport d’enquête du 7 février 2007 de la commission de régulation de l’énergie sur la panne d’électricité du 4 novembre 2006 !

1er juillet 2008

1er juillet 2008 Présidence française de l’Union européenne. Présentation des timbres – (multicollection.fr)

1er juillet 2010

1er juillet 2010 Création de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses)

L’Anses est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle des ministères chargés de la Santé, de l’Agriculture, de l’Environnement, du Travail et de la Consommation.

1er juillet 2012

Le championnat d’Europe de football 2012, communément abrégé en Euro 2012, est la quatorzième édition du championnat d’Europe de football, compétition organisée par l’Union des associations européennes de football et rassemblant les meilleures équipes masculines européennes. Il se déroule en Pologne et en Ukraine du 8 juin au 1er juillet 2012. Les éphémérides d’Alcide

1er juillet 2012 Finale de Euro-2012 : l’Espagne gagne 4-0 contre l’Italie. Quatre buts face à l’Italie, et l’Espagne a basculé dans la liesse, savourant la «triple couronne» remportée par la Roja face à l’Italie (4-0) en finale de l’Euro-2012 à Kiev. Dans les bars de Madrid, devant les écrans géants et partout dans le pays, hurlements, pétards et embrassades ont accueilli le quatrième but signé Mata, à la 88e minute, couronnant l’Espagne, championne du monde en titre, et désormais championne d’Europe pour la deuxième fois consécutive. Les éphémérides d’Alcide

1er juillet 2012

1er juillet 2012 Élection au Mexique ; Enrique Peña Nieto en est le nouveau président. Le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), qui a gouverné le Mexique pendant 71 ans, revient au pouvoir après 12 ans d’opposition avec son candidat Enrique Peña Nieto. Extrait des éphémérides d’Alcide et (lien sur perspective monde)

1er juillet 2018

1er juillet 2018 Simone et son mari Antoine Veil entrent au Panthéon, un an après la mort de la femme politique et rescapée de la Shoah, le 30 juin 2017. C’est la cinquième femme à entrer au Panthéon.

Lien Simone et Antoine Veil au Panthéon – France Culture

1er juillet 2020

1er juillet 2020 Le plan dit «de paix» de l’administration Trump, visant à annexer près d’un tiers du territoire de la Cisjordanie par Israël, devait être mis en œuvre le 1er juillet. Les réticences des Palestiniens en premier lieu, mais de la communauté internationale surtout, font temporiser Donald Trump et Benyamin Netanyahou, uniques acteurs d’un plan qui a tout pour raviver les tensions dans cette zone explosive… Un plan américain, taillé sur mesure pour Israël, qui passe mal cartooningforpeace illustration de gauche Kichka (Israël) 1er juillet 2020 Israël a décidé de procéder à l’annexion d’une partie de la Cisjordanie le 1er juillet prochain. Inspirée du plan proposé en janvier dernier par le président américain Donald Trump, cette annexion concerne un tiers du territoire, correspondant aux colonies et à la vallée du Jourdain. Des experts de l’ONU ont beau rappeler que cette annexion unilatérale serait contraire au droit international, rien ne semble arrêter le chef du gouvernement israélien Benyamin Netanyahou, tandis que des milliers de palestiniens protestaient dans une géante manifestation à Jéricho… Israël – Palestine : la fin d’une solution à deux Etats ? cartooningforpeace illustration de droite Khalil (Palestine) Une solution à deux Etats !

Compléments suggestion de lecture Des figues contre un mur de Barbarie de Chantal Mirail – livre pour comprendre les palestiniens face à Israël. Voir aussi le rapport hrw de 2021 – Human Rights
Watch (HRW) pages 353 à 361

1er juillet 2021

Le 28 juin 2021, célébration du centième anniversaire du PCC au stade olympique de Pékin

1er juillet 2021 Le centenaire du Parti communiste chinois (PCC) sera officiellement commémoré le 1er juillet. Floraison de films de propagande, résurrection d’opéras patriotiques et organisation de 100 mariages gratuits à Nankin. Le « New York Times » décrit par le menu la fièvre des préparatifs. Source « Le canard enchaîné » du 28 avril 2021 p. 1 voir aussi dans the conversation La Chine s’apprête à célébrer en grande pompe le centième anniversaire de son Parti communiste, qui contrôle le pays d’une main de fer depuis l’instauration de la République populaire en 1949. Le centenaire du Parti communiste chinois : la puissance et le chaos et l’article de Frédéric Lemaître Xi Jinping, ultime tête pensante du destin chinois journal Le Monde

1er juillet 2021

La reine Elizabeth II à l’Université d’Edimbourg, en Ecosse, le 1er juillet 2021

Source de cette très belle photo de la reine Journal Le Monde Pour annoncer le prochain jubilé de la reine. Buckingham organisera quatre jours de festivités pour célébrer les soixante-dix ans de règne d’Elizabeth II – Défilé militaire, grand concert, arts de rue et concours de pudding viendront marquer le jubilé de platine de la reine. Le Monde

ce jour en astronomie (lien)

Les éphémérides en art (anglais.)

Today in Science (anglais)

dernière mise à jour 07.09.2022

Publicité

4 commentaires sur “1er juillet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s