30 octobre

Journée mondiale de la vie

3 octobre 1226

30 octobre 1226 François d’Assise meurt en Italie et le pape Honorius III approuve la règle de l’ordre des Frères Mineurs consacrant la mission et la mystique du pauvre. C’est une conversion qui nécessite la reconnaissance et la connaissance de l’autre. Avec les franciscains d’Antoine de Padoue, ces missionnaires envoyés vers l’Islam vont être à l’origine de la création de l’étude des langues orientales en Europe. (chroniques de la lettre de l’événement)

François d’Assise meurt le 3 octobre 1226, dans la chapelle du Transito (qu’on peut voir ainsi que la chapelle de la Portioncule, conservées intactes et englobées dans la basilique Sainte-Marie-des-Anges dans le Val di Spoleto non loin de la ville haute d’Assise). (Wikipédia)

30 octobre 1632 Décapitation de Montmorency (un jour dans l’histoire Franck Ferrand sur Europe 1) 2 minutes

30 octobre 1735

30 octobre 1735 Naissance de John Adams qui est le premier vice-président puis le deuxième président des États-Unis d’Amérique de 1797 à 1801 (lien maison blanche). Pendant son mandat, il garde les États-Unis neutres dans les conflits entre les puissances européennes. Il est battu alors qu’il se présente pour un deuxième mandat et prend sa retraite auprès de son épouse dans son État natal. Il est décédé le 4 juillet 1826 (Les éphémérides d’Alcide dans les signets de Diane)

30 octobre 1741

Ce 30 octobre 1741 naissait la fameuse artiste peintre autrichienne Angelika Kauffmann (1741-1807) À peine âgée de vingt ans Angelika Kauffmann crée un atelier à Londres ! Eh oui ! Le monde entier s’arrache alors les œuvres d’Angelika. Ce magnifique tableau, « Vénus persuadant Hélène d’aimer Pâris »,  peint en 1790 est conservé au musée de l’Ermitage* de Saint-Pétersbourg*. Il a été peint à Rome* où l’artiste a la réputation d’être la femme la plus cultivée d’Europe. « Vénus persuadant Hélène d’aimer Pâris » (1790) Saint-Pétersbourgmusée de l’Ermitage. (lien sur le tableau) Le tableau représente un épisode du jugement de Pâris* qui a provoqué le déclenchement de la guerre de Troie*. Pâris*, à droite du tableau, vêtu en berger, doit choisir  la plus belle des trois déesses de l’Olympe*. Junon*Athéna* ou Vénus* ? Il choisira Vénus, car celle-ci lui a promis l’amour d’Hélène*. Clique ICI pour découvrir d’autres œuvres de cette artiste prodigieuse ! source S’ArtMuser 2022 et Wikipédia

S’ArtMuser 2022

30 octobre 1794

30 octobre 1794 L’École Normale Supérieure (lien avec site) est créée par la Convention dans le but de former les instituteurs à l’enseignement. Ils devront séjourner quatre mois au sein de l’école et retourner en province au terme de leur formation pour y exercer leur métier. Considéré comme un foyer de « l’esprit libéral« , l’école sera fermée, le 8 septembre 1822, par Louis XVIII puis réhabilitée par l’ordonnance du 9 mars 1826 qui crée une «École préparatoire». L’ENS accueille des étudiants issus de classes préparatoires et compte parmi ses anciens élèves quelques noms célèbres : Jean Giraudoux, Louis Pasteur, Léon Blum ou Laurent Fabius. sources (linternaute histoire) – éphéméridesphysique1-jourwikipédia

30 octobre 1794 La Convention Nationale crée l’École normale supérieure. « La Convention nationale, voulant accélérer l’époque où elle pourra faire répandre d’une manière uniforme dans toute la République l’instruction nécessaire à des citoyens français, décrète : Art. 1. Il sera établi à Paris une école normale où seront appelés de toutes les parties de la République des citoyens déjà instruits dans les sciences utiles pour apprendre, sous les professeurs les plus habiles dans tous les genres, l’art d’enseigner ». Source : multicollections.fr

30 octobre 1815

30 octobre 1815 Naissance de José Manuel Gallegos dans le Mexique colonial espagnol colonial Mexico, dans la ville d’Abiquiú, Nuevo México. Ses habitants étaient Hispanos, descendants des premiers colons espagnols. Élevé pendant la révolution mexicaine et éduqué par des missionnaires franciscains à Taos et à Durango, Gallegos était entouré des idéaux républicains. Ordonné prêtre catholique à l’âge de vingt-cinq ans, Gallegos ajouta volontiers des tâches politiques à ses responsabilités cléricales. voir suite sur Today in History

30 octobre 1839

30 octobre 1839 Naissance du peintre impressionniste français Alfred Sisley (1839-1899). Fils d’une riche famille britannique de négociants, installés en France, son père décide en 1855 de l’envoyer en Angleterre dans l’espoir de le voir faire carrière commerciale. Mais Alfred Sisley apprécie peu de partir pour Paris en 1862. Son rêve : la peinture. Il entre à l’école des beaux-arts et suit les cours de Charles Gleyre. Il y rencontre Bazille, Monet et Renoir avec lesquels il se lie d’amitié. Deux ans plus tard, il part pour Fontainebleau puis Marlotte, et se consacre à la peinture en pleine air. En 1866, Alfred Sisley expose sa première œuvre intitulée ‘Allée de châtaigniers à La Celle-Saint-Cloud‘ je suppose que c’est celle ci – daté 1865, car il y a aussi Avenue des châtaigniers près de La Celle-Saint-Clouddaté 1867 et j’ai trouvé Avenue of Chestnut Trees La Celle Saint Cloud daté 1867 dans lequel on peut voir les influences de Corot, de Courbet et de Daubigny. Alfred Sisley épouse Eugénie Lescouezec en juin 1866, une jeune fille de bonne famille, modèle et fleuriste. Auguste Renoir composera d’eux en 1868, un célèbre tableau, intitulé ‘Les Fiancés‘. La Commune de Paris en 1871 le conduit à se réfugier à Londres, où il rencontre le marchand d’art Durand-Ruel, qui a ouvert une galerie pour faire connaître les artistes français. Sisley, ne connaît aucun succès, et la pauvreté le gagne. Il participe en 1874 à la première exposition officielle avec ses amis impressionnistes. Il peint alors essentiellement à Argenteuil, Marly et Bougival. Sisley s’installe à Moret-sur-Loing, en 1882, et trouve dans cet endroit, les lieux d’une vive source d’inspiration où il compose ‘Moret sur Loing au Soleil Levant’ en 1888, ‘Le Canal du Loing à Moret’, ‘La Rue des Fosses à Moret’ en 1892, ou encore ‘Le Pont de Moret‘ en 1893. Il y passera les dernières années de sa vie en toute simplicité. Ce qui le distingue, c’est cependant sa constante discrétion, la sensibilité de son inspiration et son goût pour les paysages paisibles. Source . Lien biographie de Sisley sur peintre-analyse tableaux visibles si on pose la souris sur le mot en orange . L’impressionnisme – Alfred Sisley le paysagisme britannique (lien) .  Catalogue de Sisley (lien)

J’ai ensuite réalisé un montage d’œuvres de Sisley en trois tableaux avec un ordre chronologique et j’ai ajouté d’autres œuvres qui ne sont pas représentées mais pour lesquelles je donne des liens Remarque pour ceux du Musée d’Orsay, je pense qu’ils ne vont pas rester pérennes, il faut chercher ! (sauf celles qui sont commentées)

Alfred Sisley (des œuvres de 1864 à 1873)

Des peintures par ordre chronologique ; celles en gras sont représentées sur l’image

1839 et 1899 (entre) Paysage, champs plaine de Veneux-Nadon  – Musée Arthur Rimbaud – Musée de l’Ardenne Charleville-Mézières France (lien) Première colonne de l’image
. 1864-65 Chemin près d’un petit village
Kunsthall, Brême . 1865 Le héron aux ailes déployées – Musée Fabre Montpellier France (lien)  . 1866 Rue de village à Marlotte – Albright-Knox Art Gallery Buffalo . 1867 Le héron – Musée Fabre, Montpellier
. 1869 Vue de Montmartre depuis la Cité des Fleurs – Musée des Beaux-Arts, Grenoble Deuxième colonne de l’image . 1870 Vue d’un port les péniches – Musée Municipal Dieppe France (lien) Fiche Œuvre n° 71059 . 1870 – Vue du Canal Saint-Martin – Musée d’Orsay – Paris . 1871-72 Premières neiges à Louveciennes – Museum of Fine Arts, Boston . 1872 Place à Argenteuil (rue de la Chaussée) Musée d’Orsay, Paris Troisième colonne de l’image . 1872 Boulevard Héloïse, Argenteuil – National Gallery of Art, Washington . 1872 La passerelle à Argenteuil – Musée d’Orsay . 1872 La grande rue à Argenteuil – Castle Museum – Norwich , Angleterre Quatrième colonne de l’image . 1872 Le pont à Villeneuve-la-Garenne – Metropolitan Museum of Arts – New-York . 1872 Village sur les rives de la Seine, Villeneuve-la-Garenne – Musée de l’Ermitage – Saint-Petersbourg . 1872 La Seine à Argenteuil – Aix les Bains – Musée Faure (lien Wikipédia) . 1873 Le sentier de la Mi-Côte, Louveciennes – Musée d’Orsay . 1873 Chemin de la Machine, Louveciennes – Musée d’Orsay (lien sur un commentaire) Cinquième colonne . 1873 Rue de la Princesse à Louveciennes Collection Privée . 1873 Chemin de jardins à Louveciennes Collection Privée

Alfred Sisley (des œuvres de 1873 à 1881)

Lien image plus grande mais qui ne sera pas rectifiée

Première colonne . 1873 La Machine à Marly – Ny Carlsberg, Copenhague . 1873 Champ de maïs – Hambourg, Kunsthalle. (Lien Wikipédia) . 1873 L’Automne – Bord de Seine près de Bougival – Montréal, musée des beaux-arts. (Lien Wikipédia) . (1873-1874) Route de Louveciennes – Bruxelles, musées royaux des beaux-arts de Belgique. (Lien Wikipédia)
. 1874 Neige sur la route (chemin de la Machine) – Collection Privée . 1874 Matin brumeux, chez les voisins – Musée d’Orsay . 1874 Le barrage de Moseley, le matin – National Gallery of Scotland – Edinbourg Deuxième colonne
. 1874 Pont à Hampton Court Wallraf-Richartz Museum, Cologne . 1874 Sous le pont à Hampton Court –Kunstmuseum -Wintherthur, Suisse . 1874 L’aqueduc à Marly – Toledo Museum of Art, Ohio . 1874 Régates à Hampton Court – E.G. Buhrle Collection, Zurich . 1874 Village de Voisins – Musée d’Orsay, Paris (lien) . 1874 Le brouillard, Voisins – Musée d’Orsay, Paris (lien peinture commentée)  . 1875  La route de Versailles – Musée d’Orsay, Paris (lien) 1875  Paysage de bords de Seine – Musée d’Orsay, Paris (lien) Fiche Oeuvre n° 8054 Troisième colonne . 1875 Le 14 juillet à Marly-le-Roi – Cecil Higgins Art Gallery, Bedford
. 1875 Sable sur le quai, Port-Marly – Collection Privée . 1875 La Terrasse à Saint-Germain, Printemps (1875), Baltimore, Walters Art Museum. . 1875 L’Abreuvoir à Marly, – Zurich, Kunsthaus. (lien Wikipédia) . 1876 Vue de Marly-le-Roi – Art Gallery of Ontario, Toronto . 1876 Inondation à Port-MarlyMusée des Beaux-Arts, Rouen Musée d’Orsay, Paris . 1876 (vers) Une rue à Louveciennes – Musée d’Orsay, Paris (lien)  Quatrième colonne
. 1876 Neige à Louveciennes – Musée d’Orsay, Paris Sur le site du Musée d’Orsay il sera indiqué 1878 donc j’ai rectifié sur l’image (lien avec commentaire Musée Orsay)
Complément une petite analyse du tableau sur peintre analyse.com . 1876 L’inondation à Port-Marly – Collection Privée . 1876 Bateau à Port-marly inondé – Musée d’Orsay, Paris Cinquième colonne
. 1879 La gare à Sèvres – Collection Privée . 1879 Bord de Seine en automne – Francfort-sur-le-Main, Städel. (lien Wikipédia) . 1880 Temps neigeux à Veneux-Nadon – Musée d’Orsay, Paris . 1880 Le chemin des Petits-Prés à By. Temps d’orage – musée d’Art et d’Histoire, Meudon, France (lien) . 1880 ANONYME anciennement attribué à Sisley Pont sur le Loing – Musée d’Orsay, Paris (lien) . vers 1880 Nature morte – Boston, musée des beaux-arts. (lien wikipédia) . 1881 Pommeraie au printemps – Museum Boymans-van Beuningen –Rotterdam . 1881 Prairie au printemps – National Gallery, Londres

Alfred Sisley (des œuvres de 1881 à 1897)

Lien image plus grande

Première colonne . 1881 Le Loing à St-Mammes – Philadelphia Museum of Art . 1883 Chantier nautique, Moret-sur-Loing – Musée Départemental de l’Oise – Beauvais . 1883 Meunerie à Moret – Museum Boymans-van Beuningen – Rotterdam . 1883 Un Coin de Bois aux Sablons, Musée d’Orsay. (lien wikipédia) . 1884 Court de ferme à St-Mammes – Musée d’Orsay, Paris (il faudrait rectifier Cour de ferme) . 1884 Paysage rivière – Musée des Beaux-Arts Strasbourg France (lien) . 1887-1888 (entre) Pont de Moret, effet d’orage – Musée Malraux Le Havre France (lien) Deuxième colonne
. 1888 Peupliers à Moret-sur-Loing, après-midi d’août – Collection privée . 1888 Scène de neige à Moret – National Gallery of Scotland -Edinbourg . 1889 Printemps, trembles et acacias – Musée d’Orsay, Paris (lien) . 1890 Allée de peupliers aux environ de Moret-sur-Loing – Musée d’Orsay, Paris (lien) . 1891 Moret-sur-Loing – Collection Privée Troisième colonne . 1892 Bords du Loing – Musée des Beaux-Arts Nantes France (lien) . 1892 Le canal du Loing à Moret – Musée d’Orsay, Paris  . 1892 Rue de la Tannerie – National Museum of Wales – Cardiff . 1893 L’église de Moret, soleil du matin – Kunstmuseum, Wintherthur, Suisse Quatrième colonne . 1894 L’église de Moret – Petit Palais, Paris Cinquième colonne . 1893 Le pont de Moret – Musée d’Orsay – Paris . 1893 L’église de Moret, temps glacial – Collection Privée . 1894 L’Église de Moret, Avignon, musée Calvet. (lien wikipédia) . 1894 Normandie, voie d’eau, au soir, Rouen, musée des beaux-arts. (wikipédia) . 1897 Langland Bay, Storr’s Rock – Kunstmuseum, Berne . 1897 Paysage : bord de rivière – Musée d’Orsay, Paris (lien

Alfred Sisley et la neige à Louveciennes

Lien image plus grande

Neige prématurée à Louveciennes (1872)  Rue enneigée à Louveciennes –  Neige sur le Chemin de la Machine à Louveciennes (1872)  une autre La neige à Louveciennes  encore une autre Neige à LouveciennesLouveciennes sous la neige (1873)

Lien peinture et poésie : Pissarro-Sisley

Le chemin de la Machine, Louveciennes (1873) œuvre commentée musée d’Orsay

Le brouillard, Voisins (1874) œuvre commentée musée d’Orsay

La barque pendant l’inondation, Port-Marly (1876) œuvre commentée musée d’Orsay

La neige à Louveciennes (1878) œuvre commentée musée d’Orsay

Le canal du Loing (1892) œuvre commentée musée d’Orsay

30 octobre 1844

30 octobre 1844 Jour de naissance de Georges Henri Halphen (1844-1889) – Georges Henri Halphen, né à Rouen le 30 octobre 1844 et mort à Versailles le 21 mai 1889, est un mathématicien français. Fils d’un négociant, il fait ses études à l’École Polytechnique (Promotion X1862). En 1880, il est le lauréat du Grand prix des sciences mathématiques de l’Académie des sciences pour « le perfectionnement de la théorie des équations différentielles », face à l’étude d’Henri Poincaré qui reçoit la mention du jury1. En 1882, il remporte le prix Steiner de l’Académie royale des sciences de Prusse. Il reçoit le prix Poncelet en 1884 et est élu membre de l’Académie des sciences en 1886. Source le calendrier mathématique de Yannick Danard

30 octobre 1853

30 octobre 1853 Naissance à Étampes de Louise Abbéma ; elle meurt le 26 juillet 1927 à Paris, c’est une peintre et graveuse française, connue pour ses portraits mondains. Elle eut un grand succès grâce à un portrait de Sarah Bernhardt, réalisé alors qu’elle avait 22 ans. Elle exposa régulièrement au Salon des artistes français jusqu’en 1926. Sources Les éphémérides d’Alcide et Wikipédia

Louise Abbéma sur awarewomenartists

30 octobre 1853 Naissance de Louise Abbéma (1853-1926) Adorée par son père, le vicomte Abbema, chef de gare d’Etampes, la petite Louise coule des jours heureux, entrant très tôt à l’école de Charles Chaplin, Jean-Jacques Henner et Carolus-Duran. À 19 ans, elle peint une ‘Partie de croquet’, œuvre qui inaugure une série de tableaux de natures très diverses, car la jeune femme refuse de spécialiser dans un domaine particulier : portraits, panneaux décoratifs, illustrations, éventails, dessins publicitaires, tout lui sied à merveille. Son ‘Portrait de Sarah Bernhardt’ (1876) – dont elle devient la portraitiste attitrée et l’amante – lui vaut son premier succès. Elle expose régulièrement au Salon des Artistes Français jusqu’en 1926, s’attire l’admiration de Huysmans. Ses tableaux les plus connues sont les portraits de Sarah Bernhardt, Ferdinand de Lesseps et Henner, mais elle est aussi reconnue pour la qualité de ses panneaux – qui ornent les murs de l’Hôtel de Ville et de quelques mairies parisiennes – aux motifs floraux délicats, et pour ses illustrations, notamment de l’ouvrage de René Maizeroy, ‘La Mer’. Ses toiles les plus importantes sont ‘Les Saisons’ (1883), ‘Matin d’avril’, ‘Dans les fleurs’, ‘La Toilette de la vérité’, ‘Le Déjeuner dans la serre’ et ‘Flora’ (1913). L’événenement

Lien peinture et poésie Sarah Bernhard à la chasse

30 octobre 1861

30 octobre 1861 Naissance du sculpteur Émile Antoine Bordelles – Antoine Bourdelle (1861-1929) Wikipédia

Né dans le Quercy, Antoine Bourdelle quitte l’école très tôt. Dès 13 ans, il préfère aider son père, dans son atelier d’ébénisterie. En parallèle, il suit des cours de dessin, et, vite remarqué, obtient une bourse pour les Beaux-Arts, à Toulouse. Trois ans plus tard, il monte à Paris et devient collaborateur de Falguière. En 1885, il obtient déjà un prix au Salon des artistes français, pour sa ‘Première victoire d’Hannibal’. Après plusieurs années difficiles – des problèmes de santé, la séparation avec Falguière, la mort de sa mère – il retrouve l’envie de créer, notamment sous le signe de Beethoven, une figure qui reviendra à plusieurs reprises dans son œuvre. Les années de la maturité artistique sont marquées par la collaboration avec Auguste Rodin, qui domine alors la sculpture européenne. Les commandes affluent, parmi lesquelles la façade du théâtre des Champs-Elysées, réalisée en une nuit, et l »Héraklès archer’, exposé en 1910 à la Société Nationale des Beaux Arts aux côtés du ‘Buste’ de Rodin. Le succès dépasse même le cadre de l’hexagone, puisqu’il est invité à la biennale de Venise. Parallèlement, il enseigne son art, et forme notamment des dizaines d’artistes parmi lesquels Giacometti et Maillol. Antoine Bourdelle est enterré au cimetière du Montparnasse. L’événement

Tête d’Apollon (entre 1900 et 1909) œuvre commentée musée d’Orsay

Buste de Beethoven ou Beethoven dans le vent, 1902 Antoine Bourdelle (1861-1929) fiche pédagogique

Ludwig van Beethoven (1903) œuvre commentée musée d’Orsay

Héraklès tue les oiseaux du lac Stymphale (1909) œuvre commentée musée d’Orsay

Une Minute au Musée – EP42 (lien vidéo) – Héraklès tue les oiseaux du lac Stymphale

30 octobre 1871

30 octobre 1871 Naissance de l’écrivain, poète et philosophe française Paul Valéry (1871-1945).

Plus d’éléments sur mon blog au 20 juillet 1945

30 octobre 1883

Vue d’ensemble de l’exposition universelle, Chicago, 1893

30 octobre 1883 Fin de l’exposition universelle de Chicago. L’Exposition universelle de 1893, officiellement Columbian World’s Fair ou World’s Columbian Exposition, aussi connue comme la foire mondiale de Chicago, est une exposition qui se tient du 1ᵉʳ mai 1893 au 30 octobre 1893 à Chicago dans l’Illinois. Thème le 400e anniversaire de l’arrivée de l’explorateur Christophe Colomb dans le Nouveau Monde Wikipédia Voir aussi l’article sur la bibliothèque numérique mondiale (lien)

30 octobre 1888

30 octobre 1888 Le premier brevet américain pour un stylo à bille fut attribué à John J. Loud, de Weymouth, dans le Massachusetts (n ° 392 046). Ce brevet décrit un stylo comportant un point de repère sphéroïdal capable de tourner dans toutes les directions, maintenu par trois petites billes antifriction, elles-mêmes maintenues par une tige à évasée à ressort. Un capuchon fileté à l’extrémité du stylo pourrait être retiré pour recharger le stylo avec de l’encre. Le brevet décrivait l’invention comme étant particulièrement utile pour le marquage de surfaces rugueuses telles que des boîtes en bois ou en papier, du papier d’emballage grossier et d’autres surfaces sur lesquelles la pointe ordinaire d’un stylo-plume ne pouvait pas être utilisée car elle risquerait de se fendre, de projeter ou de se coincer. Today in Science – voir aussi Wikipédia

Complément Le stylo bille sur sciencetips

30 octobre 1894

30 octobre 1894 Naissance à Paris de l’écrivain, moraliste, biologiste, historien des sciences et académicien français Jean Rostand (1894-1977). C’est le fils du dramaturge Edmond Rostand et de la poétesse Rosemonde Gérard. Attiré vers les sciences plus que vers les lettres, encore que doué d’une plume excellente, il obtint sa licence ès sciences et, s’étant découvert une véritable passion pour la biologie, travailla pendant la Première Guerre mondiale dans le laboratoire du professeur Vincent sur le vaccin antithyphique. Il est élu le l6 avril 1959 au fauteuil n° 8 de l’Académie française (lien) Il meurt le 4 septembre 1977 à Ville-d’Avray. Wikipédia

Allons plus loin ! Entendre, le généticien Jean Rostand protester contre les conséquences désastreuses des essais nucléaires. (il est question de la Tsar Bomba que l’Union soviétique a fait exploser le 30 octobre 1961) entendre au -niveau 16- environ le lien archives audio miroir du monde en Suisse d’une durée de 20 minutes.

Fils d’Edmond Rostand, illustre auteur de ‘Cyrano de Bergerac’, Jean Rostand naît à Paris. Il déménage rapidement, et grandit au Pays Basque. À peine âgé de dix ans, il découvre les travaux de l’entomologiste, Jean-Henri Favre. Malgré sa forte attirance pour la biologie, il obtient en 1911, un bac philosophique. Ce n’est qu’à partir de cette époque que Jean Rostand se lance dans des études de biologie à la Sorbonne et auprès de nombreux professeurs. Physiologie générale, biochimie, minéralogie, botanique, histologie, embryologie générale, en l’espace de trois ans, Jean Rostand collecte les diplômes. À partir de 1916, il effectue des recherches, et ses premiers articles sont publiés en 1920. À la mort de son père en 1922, il installe son laboratoire à Ville-d’Avray. Le scientifique poursuit ses études et se spécialise dans la sexualité et l’hérédité, notamment des amphibiens. À partir de 1925, il écrit de nombreux essais philosophiques, des vulgarisations scientifiques ; et son talent d’écrivain n’est pas sans rappeler celui de son père. En 1959, il est élu à l’Académie Française. Outre ses travaux scientifiques, Jean Rostand a lutté contre la peine de mort ou l’arme nucléaire, et pour la démocratisation des sciences et de l’enseignement. L’événement

30 octobre 1908

30 octobre 1908 Henri Farman signe à bord d’un aéroplane de type biplan « Voisin » le premier voyage aérien — dit aussi le «premier vol de ville à ville» — de l’histoire mondiale de l’aviation, réalisé entre le petit village marnais de Bouy – décollant des hangars qu’il avait au Camp de Châlons – et Reims – se posant sur le terrain de cavalerie de Reims – sur une distance de 27 kilomètres, un trajet couvert en 20 minutes de vol14 Source Wikipédia j’ai laissé la note 14 qui renvoie sur Gallica et le journal Le Matin, mais la note 15 n’apporte rien de plus, elle est même à tendance publicitaire !

30 octobre 1910

30 octobre 1910 Le Suisse Henri Dunant qui a obtenu le premier prix Nobel de la paix décerné en 1901 meurt, léguant au monde un sigle et une œuvre unanimement respectés : la Croix-Rouge. Bouleversé en 1859 par la sanguinolente bataille de Solferino qui avait opposé la France et l’Autriche-Hongrie, il crée en 1864 les premières sociétés de la Croix-Rouge, destinées à venir en aide aux victimes des conflits, quel que soit leur camp. Pour ce geste, il obtient le premier prix Nobel de la paix décerné en 1901 (avec Frédéric Passy). – lien nobel prize – (chroniques de la lettre de l’événement) Illustration photo que j’ai prise à Genève en 2017

L’engagement est sans doute le mot qui définit le mieux la vie de Jean-Henri Dunant. Sa ferveur religieuse le pousse à devenir visiteur de prison, suivant par là l’exemple de ses parents, des chrétiens engagés dans des actions de charité. Jean-Henri Dunant fonde l’Union de Genève, qu’il finance lui-même, et qui devient le centre d’un réseau quasi mondial. Dunant rédige la charte des unions chrétiennes de jeunes gens, mieux connue sous le sigle anglais YMCA. Envoyé en Algérie par la Compagnie genevoise, il fonde la société des Moulins de Mons Djémila à Setif, mais doit s’adresser à Napoléon III pour obtenir l’autorisation d’exploiter une chute d’eau pour faire fonctionner ses moulins. Pour se faire, il se rend en Lombardie et se retrouve confronté aux horreurs de la guerre et est profondément touché par la détresse des blessés. À son retour, il publie ses impressions dans son livre ‘Un souvenir de Solférino’. La situation des blessés de guerre l’amène à fonder une organisation neutre d’assistance aux soldats et obtient l’appui de Napoléon III pour ce projet. En 1863, une conférence avec les représentants de quatorze états a lieu à Genève et l’année suivante la convention de Genève établit la Croix-Rouge internationale de façon permanente. L’engagement et les actions de Jean-Henri Dunant lui ont valu le prix Nobel de la paix en 1901. Le Figaroscope

« Le temps : ce que l’on gagne d’expérience ne vaut pas ce qu’on perd d’illusion ». [Jean Henri Dunant] 

30 octobre 1918

La une du journal français «Le Petit Journal» du 1er novembre 1918
Source

30 octobre 1918 L’armistice de Moudros consacre la défaite de l’Empire ottoman, qui s’était engagé dans la Première Guerre mondiale au côté de l’Allemagne. Les Alliés vont occuper certaines parties de l’Anatolie et de la Thrace, ainsi que Constantinople. Le traité de Sèvres (10 août 1920) entérinera la désintégration de l’Empire ottoman et de la Turquie. (Les éphémérides d’Universalis) Pour plus d’informations voir cet article : de l’armistice de Moudros à l’armistice de Moudanya L’armistice conclu à Moudros, le 30 octobre 1918, met fin à la Grande Guerre sur le front d’Orient, entre les Puissances alliées et l’Empire ottoman. Lien sur l’armistice

30 octobre 1922

30 octobre 1922 À Naples, le 24 octobre, le Duce prononce devant 40.000 chemises noires un discours pendant lequel il proclame : « Ou ils nous donnent le gouvernement, ou nous le prenons en allant à Rome ! ». Et le 27 octobre, donc, quelque 26.000 partisans de Mussolini marchent vers la capitale. Il ne s’agit pas d’une attaque de la ville. C’est une démonstration de force, une manière de faire pression – efficace du reste : le roi demande aux fascistes de former le nouveau gouvernement. Et le 30 octobre, Mussolini arrive à Rome en Wagon-lit : lui, n’a pas cru bon de marcher ! C’est un coup d’État en douceur, si vous voulez. Mussolini va bientôt transfigurer l’Italie et instaurer la dictature fasciste. Source extrait de l’émission sur France Inter avec Franck Ferrand Du 27 au 29 octobre, Mussolini organise la Marche sur Rome des Chemises Noires Fascistes pour réclamer la participation de son parti au gouvernement. Le 30 octobre 1922, le roi Victor-Emmanuel III lui confie le gouvernement. Source lewebpedagogique.com 29 octobre 1922 Le Roi Victor-Emmanuel III invite Mussolini. 30 octobre 1922 Le Roi Victor-Emmanuel III nomme Mussolini Pdt du Conseil. Source kronobase.org La marche sur Rome vidéo sur Youtube – Le 30 au matin, il se présente devant le roi en chemise noire et lui déclare «je viens tout droit de la bataille, qui s’est déroulée heureusement sans effusion de sang»[45]. Le soir, afin qu’on puisse réellement parler de marche sur Rome, il ordonne aux squadristes (qui étaient toujours bloqués) de défiler dans les rues de la capitale[45]. Wikipédia

La marche sur Rome – vidéo de 8 minutes – questions d’histoire –

30 octobre 1922 : le jour de la marche sur Rome (un jour dans l’histoire Franck Ferrand sur Europe 1) 2 minutes

30 octobre 1926

30 octobre 1926 Fritz Lang réalisateur autrichien termine le tournage de Metropolis film de science-fiction produit pendant la courte période de la République de Weimar. Metropolis, film muet en noir et blanc est un des premiers films de science-fiction, dont l’histoire et les images ont influencé toute la production ultérieure. Metropolis est une mégalopole divisée en deux : la ville haute, où vivent les familles dirigeantes, dans l’oisiveté, le luxe et le divertissement, et la ville basse, où les travailleurs font fonctionner la ville. Maria (Brigitte Helm), une femme de la ville basse, essaie de promouvoir l’entente entre les classes, et emmène clandestinement des enfants d’ouvriers visiter la ville haute ; le groupe se fait repousser par les forces de l’ordre, mais Freder Fredersen (Gustav Fröhlich), le fils du dirigeant de Metropolis, tombe amoureux d’elle. En descendant dans la ville basse pour la retrouver, il voit un ouvrier épuisé défaillir à son poste de travail, le rythme imposé par les machines étant trop important, une explosion se produit ; le monstre machine dévore les ouvriers. (source les éphémérides d’Alcide dans les signets de Diane) et Wikipédia et lien sur Ciné-ressources

30 octobre 1928

30 octobre 1928 Décès du peintre et sculpteur Paul Albert Auguste Bartholomé – Albert Bartholomé (1848-1928)  Wikipédia

Dans la serre (vers 1881) œuvre commentée musée d’Orsay

Masque de Tadamasa Hayashi (1892) œuvre commentée musée d’Orsay

Petite fille pleurant (1894) œuvre commentée musée d’Orsay

30 octobre 1932

30 octobre 1932 Naissance à Thumeries, France du cinéaste Louis Malle. Il réalise son premier long métrage à 25 ans, Ascenseur pour l’échafaud (1957) histoire d’assassinat avec Jeanne Moreau. Au cours de sa carrière, le réalisateur a alterné des films de fiction pure et des documentaires. Le documentaire le plus connu pour lequel il a collaboré est sans conteste Le Monde du silence (1955) qui reste le premier vrai documentaire sur la faune sous-marine. Co-réalisé avec Jacques-Yves Cousteau, c’est sa première réelle expérience professionnelle pour laquelle il deviendra scaphandrier. Quinze ans plus tard il ira filmer la pauvreté des paysans de l’Inde pour Calcutta, l’Inde fantôme (1969).
Cette expérience lui aurait fait hésiter à revenir à la fiction. Il filmera la population pauvre américaine dans God’s Country (1985) puis La Poursuite du bonheur (And the Pursuit of Happiness, 1986), dans lequel il filmera les individus qu’il avait suivis une décennie plus tôt. Il obtient les Césars du meilleur réalisateur, du meilleur film et du meilleur scénario original en 1988 (Au revoir les enfants). Il est décédé le 23 novembre 1995 à Beverly Hills. Les éphémérides d’AlcideWikipédia

30 octobre 1933

30 octobre 1933 Naissance du peintre Gaston Rebry. Né en Belgique, il est arrivé au Canada en 1954 à l’âge de 19 ans, après la mort de son père (coureur cycliste) pour visiter sa sœur qui habitait à Montréal. Ce fut une deuxième naissance. Il n’est plus jamais reparti. Il a déposé ses valises et enfoncé ses racines dans le sol de la Mauricie. Gaston Rebry aime la nature, vit dans la nature et peint la nature. À ses débuts, il lui arrivait de peindre des maisons et des villages. Il a même fait des portraits. Mais depuis une quinzaine d’années, ses toiles ne reflètent que des paysages. Comme ses tableaux, le peintre fait un avec la nature. Il la peint telle qu’elle était avant l’arrivée des premiers Européens et avant même la migration des Amérindiens : une nature pure, propre, végétale, un paradis où le ciel, l’eau et la forêt règnent sans partage, une nature que le monde animal n’a pas encore foulée. Les éphémérides d’Alcide et Wikipédia

30 octobre 1938

30 octobre 1938 Pour Halloween, Orson Welles sème la panique depuis une grande chaîne de radio américaine, en adaptant sous forme de reportage le roman de science-fiction ‘La Guerre des mondes‘, dû en 1898 à la plume de Herbert George Wells. Nombre des six millions d’auditeurs croient à l’arrivée imminente des Martiens. Un vent de panique souffle sur l’Amérique. La radio a fait montre de son pouvoir. (chroniques de la lettre de l’événement)  • Orson Welles est également homme de radio. Le 30 octobre 1938, il fait une adaptation de La guerre des mondes, de H.G. Wells pour la radio américaine RKO.

« Notre vraie nationalité est l’humanité ». [Herbert George Wells]  – The outline of history

Livre gratuit : La Guerre des Mondes (lien pdf)

Résumé de la fiction : Des missiles en provenance de Mars s’abattent au sud de Londres sans provoquer beaucoup de réactions. Mais la panique s’empare de la population lorsque d’effrayantes machines de guerre commencent à tout dévaster, bientôt suivies d’envahisseurs martiens. Deux hommes tentent de survivre dans cette catastrophe. Source

30 octobre 1938 Un jeune et génial réalisateur de 23 ans, nommé Orson Welles, a adapté pour CBS La guerre des mondes, le livre de H. G. Wells. Orchestrant une interruption exceptionnelle des programmes, il met en scène sa fiction sonore comme un bulletin d’alerte, et annonce à l’antenne, à 20 h 15, que les Martiens ont débarqué dans le New Jersey ! Cette émission a causé un vent de panique à traversles États-Unis, des dizaines de milliers d’auditeurs croyant qu’il s’agissait d’un bulletin d’informations et qu’une attaque extraterrestre était réellement en cours. lien avec la vidéo (aller sur le pictogramme micro)

Retour sur cette ce célèbre canular radioscopique. Selon les journaux de l’époque, cette version de la « Guerre des mondes » aurait déclenché une panique générale à travers le pays. Problème : cette panique générale n’a pas eu lieu. Les explications avec le journal Le Monde (aller au niveau réponse 19)

30 octobre 1939 La seconde guerre mondiale au jour le jour 

30 octobre 1940

30 octobre 1940 La seconde guerre mondiale au jour le jour Avec le discours du Maréchal Pétain sur l’entrée en collaboration du gouvernement de Vichy. 30 octobre 1940 Battle of Britain

30 octobre 1941

30 octobre 1941 La seconde guerre mondiale au jour le jour voir entre autre ce tract daté du 25 octobre et largué entre le 30 octobre et le 4 novembre 1941 sur la France. Il comporte d’un côté la déclaration de Winston Churchill au sujet des otages, et de l’autre côté celle de Franklin Roosevelt. Le siège de la forteresse de Sébastopol commence
Début de la bataille de Sébastopol (Les éphémérides d’Alcide)

30 octobre 1941

 Devant Sébastopol, les Allemands se sont infiltrés dans les lignes russes et ils ont contraint les défenseurs à sortir de leur abri. Mais il leur faudra enlever un à un chacun des ouvrages fortifiés. Source

Le siège de Sébastopol (du nom de code opération Störfang) est une bataille de la Seconde Guerre mondiale qui se déroula entre le 30 octobre 1941 et le 4 juillet 1942 entre les forces allemandes et soviétiques. L’enjeu était le port de Sébastopol qui était la principale base navale de la flotte de la mer Noire. Il résulte en une victoire allemande et la prise de la ville portuaire mais au prix de pertes importantes et d’une mobilisation de troupes pendant plusieurs mois qui feront défaut pour les autres offensives allemandes du sud du front de l’Est. Wikipédia – voir aussi 39-45stratégie.com

30 octobre 1942 La guerre au jour le jour Voici ce que j’extrais Le camp de Buna-Monowitz (Auschwitz III) devient opérationnel. Celui-ci est un camp de travail destiné à faire mourir les prisonniers en les faisant travailler pour une usine de caoutchouc synthétique, dirigé par des civils de IG Farben. (voir la suite sur le site)

30 octobre 1945

30 octobre 1945 Ordonnance n° 45-2563 instituant un commissariat à l’énergie atomique. Journal officiel de la République française. Lois et Décrets. 31.10.1945, 256 ; 77e année. L’ordonnance est parfois datée du 18 octobre 1945. Elle a été modifiée puis abrogée au 19 mars 2016 – source image – voir aussi Reflets de la physique n° 60 décembre 2018 p. 36

30 octobre 1946

William Thurston en 1991

30 octobre 1946 Naissance de William Thurston (1946-1912) mathématicien américain (lien wikipédia anglaiswikipédia français

Complément – La géométrie derrière le théorème de Gauss-Lucas SI NOUS FAISIONS DANSER LES RACINES ? Un hommage à Bill Thurston (2012) article de Arnaud Chéritat et Tan Lei – Cet article tente de rendre un modeste hommage au géomètre légendaire Bill Thurston, disparu le 21 août 2012. Nous allons présenter quelques-unes de ses observations (visuelles bien entendu !) sur un théorème de Gauss (en 1836) et Lucas (en 1874).

30 octobre 1947

30 octobre 1947 Vingt trois pays signent à Genève le General Agreement on Tariffs and Trade GATT (l’accord général sur les tarifs douaniers et le commerce). Cet accord vise à relancer le commerce international en abaissant les barrières douanières et à éviter ainsi de retomber dans le protectionnisme en vigueur avant la guerre. Reposant sur le principe du libre-échange, le GATT assure l’harmonisation tarifaire et quantitative douanière entre ses membres, bannissant toute discrimination commerciale et favorisant la transparence. Provisoire dans un premier temps, le GATT n’a pas le statut d’organisation internationale. Il sera remplacé, en 1995, par l’Organisation mondiale du commerce (OMC). (linternaute histoire) voir aussi Wikipédia source image et pour en savoir plus Monde diplomatique

30 octobre 1961

Photo andy z

30 octobre 1961 En 1961, l’Union soviétique a fait exploser une bombe à hydrogène à rendement de 58 mégatonnes sur Novaya Zemlya, qui est toujours le plus gros dispositif nucléaire à avoir jamais explosé. La Tsar Bomba, plus puissante bombe jamais mise au point, explose 3,5 km au dessus de l’archipel arctique russe de la Nouvelle-Zemble. Le surnom de «Tsar Bomba» fut donné par les Américains, en comparaison avec la Tsar Kolokol, une cloche gigantesque, et du Tsar Pouchka, qui reste encore un des plus grands canons au monde. Les Soviétiques utilisèrent le surnom «Ivan» durant la phase de développement de la bombe. Après avoir ratifié et appliqué l’interdiction des essais nucléaires dans l’atmosphère, la mer et le sol, le gouvernement soviétique utilisait ce «polygone de tir» (aujourd’hui partiellement désaffecté13) pour l’entreposage de déchets nucléaires radioactifs. (Today in Science) – WikipédiaLes éphémérides d’Alcide. – lien archives audio miroir du monde en Suisse d’une durée de 20 minutes – lien irsn

30 octobre 1961 Le monde condamne l’essai nucléaire de la Russie. voir BBC News

30 octobre 1962

30 octobre 1962 Naissance à Peterborough, en Ontario. du danseur de ballet Rex Harrington. Il a amorcé sa formation de danseur à quatorze ans à l’École nationale de ballet et s’est joint au Ballet national du Canada en 1983. et est devenu danseur principal en 1988. Les chorégraphes n’ont pas tardé à le remarquer : dès sa première année au Ballet national, par exemple, Constantin Patsalas lui a confié le rôle principal dans Oiseaux exotiques, avec Karen Kain. Les deux danseurs allaient faire équipe jusqu’à ce que Mme Kain quitte la scène en 1997. Il a dansé avec certaines des plus grandes ballerines de sa génération, notamment Martine Lamy, Ekaterina Maximova, Carla Fracci, Alessandra Ferri et Evelyn Hart. Source Les éphémérides d’Alcide dans les signets de Diane et wikipédia (anglais)

octobre 1963

30 octobre 1967

30 octobre 1967 Décès du peintre et photographe Émile Dupont dit Émile Savitry (1903-1967). Il est, aux côtés de Robert Doisneau, Willy Ronis, Édouard Boubat, Izis, Sabine Weiss, etc. l’un des principaux représentants du courant de la photographie humaniste française. Wikipédia – lien page biographie de son site –

Site emilesavitry

30 octobre 1974

30 octobre 1974 The Rumble in the Jungle (littéralement «Le combat dans la jungle») est le combat opposant les boxeurs américains Mohamed Ali et George Foreman pour le titre de champion du monde poids lourds de boxe anglaise. Wikipédia

30 octobre 1975

30 octobre 1975 Francisco Franco tombe très gravement malade. Il charge le Prince Juan Carlos d’Espagne d’assurer les pleins pouvoirs le temps de sa maladie. Le « caudillo » mourra le 20 novembre et le Juan Carlos sera proclamé roi d’Espagne. Les éphémérides d’Alcide dans les signets de Diane

30 octobre 1980

C’est le 30 octobre 1980 qu’il peut annoncer sa candidature pas le 30 octobre 1981 puisque le 16 mars 1981, il renonce à sa candidature (Wikipédia)

30 octobre 1981 Coluche, le célèbre humoriste, annonce sa candidature à l’élection présidentielle. Canular ? Soutenu par certains, il est éreinté par la majorité. Les signatures nécessaires au maintien de sa candidature n’ayant pas été réunies, il est forcé d’interrompre sa campagne. Difficile dès lors de déterminer le sérieux de son engagement. (chroniques de la lettre de l’événement) et même dans une capture plus récente la date est fausse. Ce ne peut pas être le 30 octobre 1981 puisqu’il annonce le 16 mars 1981 qu’il renonce à sa candidature (lien Wikipédia)

Ceux qui ont copiés sans réfléchir !

capture écran du 6 octobre 2019

Source image friends-happy avec un renvoi à Coluche sur le lefigaro.fr à présent (anciennement lettre de l’événement) mais ils n’ont pas rectifié ! J’ai essayé en 2019 de les contacter pour leur demander des modifications, (c’était pour un autre sujet), mais c’est trop compliqué ; du temps de la lettre de l’événement, c’était beaucoup plus simple et je correspondais avec un membre de l’équipe, très réactif. Remarque complémentaire Attention si vous faites la recherche, pour voir ceux qui ont « copié » ne pas cliquer sur n’importe quoi car vous tombez sur des PUBLICITES mensongères je pense… comme par exemple sur ce site « jungde.womemen.be › Treatment » ou sur celui-ci « enlab.womii.se › Cream for skin care » pour lesquels j’ai enlevé les liens. En conclusion si vous allez dans un forum, ne prenez pas pour argent comptant ce qui se dit soyez vigilant et exercez votre esprit critique même sur un forum de philosophie ou humoristique…

30 octobre 1985 La navette Challenger part en mission STS61-A (c’est sa 9e avant la catastrophe). C’est le plus gros équipage : 8 astronautes dont trois non américains
Rangée arrière : Nagel, Bluford, Messerscmid, Ockels
Rangée avant : Furrer, Dunbar, Buchli, Hartsfield La charge utile du STS61A Challenger incluait Spacelab D-1. Le Spacelab est un laboratoire spatial habité développé par l’ESA (Agence spatiale européenne). Depuis la Navette, l’accès à l’installation se faisait par un couloir de tuyaux et comprenait un laboratoire orbital et une plate-forme d’observation composée de modules cylindriques sous pression et de palettes en U non pressurisées. Le laboratoire pourrait accueillir plusieurs personnes à la fois. sources WikipédiaLes éphémérides d’Alcidespaceinfo

30 octobre 1988

30 octobre 1988, Ayrton Senna inscrivait pour la première fois son nom au palmarès des champions du monde de Formule 1. Retour sur une course mouvementée pour le Brésilien. Lien autohebdo avec des commentaires sur la course et des vidéos. source images et les éphémérides d’Alcide

30 octobre 1990

30 octobre 1990 Décès de Alfred Sauvy (1898-1990) économiste démographe et sociologue français. 

Économiste, statisticien, démographe (créateur de la conception contemporaine de la « démographie »), mais aussi journaliste et écrivain, Alfred Sauvy entré à la « Statistique Générale de la France » en 1922, est membre du cabinet de Paul Reynaud, ministre des finances, en 1938-1939. Fondateur de l’INED en 1945, il en est le directeur jusqu’en 1962 et reste rédacteur en chef de la revue « Population » jusqu’en 1977. Il représente la France à la commission de la population à l’ONU. Il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages scientifiques et de très nombreux essais en économie et en démographie, parmi lesquels : « Théorie générale de la population » (1952), « La nature sociale » (1957), « La montée des jeunes (1959), La machine et le chômage (1980),… Il adhère au groupe X-Crise. En avril 1994, sa bibliothèque (1500 ouvrages traitant notamment de sciences humaines) vient enrichir, au terme de quatre ans de négociations et procédures, le fonds de celle de l’École polytechnique. polytechnique

30 octobre 1992

Joan Mitchell Untitled 1979 triptyque – Joan Mitchell Merci 1992 diptyque – Joan Mitchell Tilt 1957 –

30 octobre 1992 Décès de Joan Mitchell (1925-1992) artiste-peintre américaine faisant partie de la « seconde génération » du mouvement expressionniste abstrait. Elle développa une œuvre à la fois abstraite et expressionniste très puissante. Wikipédia

Joan Mitchell sur awarewomenartists

Joan Mitchell à Vetheuil – lien podcast –

Sur les traces de Monet, l’artiste expressionniste abstraite Joan Mitchell est attirée par ce lieu isolé qui lui procure espace, lumière et temps, et qui résonne avec les souvenirs de son lac Michigan natal. durée 13 min.

Joan Mitchell – Centre Pompidou

30 octobre 1991

30 octobre 1991 Le président américain George Bush encourage les Arabes et les Israéliens à « raconter le passé » dans son discours d’ouverture de la conférence de paix au Moyen-Orient en Espagne. C’est la première fois en 43 ans qu’Israël s’assoit avec tous ses voisins arabes pour discuter de paix. Source BBC News

30 octobre 1992

30 octobre 1992 Le pape Jean-Paul II réhabilite Galilée, condamné par le Saint-Office, le 22 juin 1633, pour avoir pris parti en faveur de la réalité du mouvement de la Terre. (source les éphémérides d’Universalis) mais c’est le 31 octobre 1992 pour plusieurs autres sources !  

31 octobre 1992

Lien sur le discours du Pape Jean-Paul II aux participants à la session plénière de l’Académie Pontificale des Sciences le samedi 31 octobre 1992 pour lire la suite

30 octobre 1997

30 octobre 1997 Le deuxième exemplaire du lanceur européen Ariane-5 est lancé depuis le Centre spatial guyanais, à Kourou. Le succès de ce lancement efface l’échec du premier vol, survenu le 4 juin 1996, dû à une anomalie du logiciel du calculateur de guidage. La première mission commerciale d’Ariane-5 aura lieu le 10 décembre 1999. (Les éphémérides d’Universalis) Malheureusement pour Ariane 5, le premier vol test (501) le 4 juin 1996 n’est pas couronné de succès (le lanceur s’est autodétruit 37 secondes après le décollage suite à un mauvais fonctionnement du logiciel de contrôle). Un second vol de test (502) se termine par un échec partiel le 30 octobre 1997. Imperturbables face à ces événements, les scientifiques et les ingénieurs européens résolvent les causes des problèmes et le troisième vol de test, le 21 octobre 1998 est un succès. Ce dernier vol de test ouvre la voie pour un premier vol commercial (L504) le 10 décembre 1999, à bord duquel a pris place l’observatoire à rayons X de l’ESA XMM-Newton. Les vols qui suivent établissent un palmarès impressionnant, et Ariane 5 est désormais reconnue comme l’un des lanceurs les plus fiables au monde. Source ESA 30 octobre 1997 Deuxième vol de qualification. Une maquette de satellite n’a pas pu être mise en orbite. Source mais je ne retrouve pas cette « précision » dans le détails pour le vol test 502 (lienesa) du 8 avril 1988 -en anglais- d’où j’extrais ceci – L’anomalie la plus significative, à savoir un couple de roulis excessif pendant le vol de l’étage principal cryogénique, a maintenant été expliquée. ou voir aussi sur Wikipédia

30 octobre 2000

30 octobre 2000 à 4h30, le CROSS Corsen reçoit un appel de détresse d’un chimiquier battant pavillon italien, le Ievoli Sun. Il se trouve à 45 nautiques au nord de l’île de Batz, avec un équipage de 14 personnes. Il vient de Fawley (Royaume-Uni) et fait route vers Barcelone avec 6 000 tonnes de produits chimiques à bord. Le capitaine signale une voie d’eau dans son double-fond, sur l’avant. Le Préfet maritime de l’Atlantique envoie l’Abeille Flandre, prépositionnée à Ouessant, porter assistance au navire. Un Super Frelon et une équipe d’évaluation sont rappelés pour intervention. Sur zone à 8h05, ils constatent l’état grave du navire et procèdent à l’hélitreuillage de l’équipage. L’opération est achevée avec un plein succès à 9h20. A 12h00, le Préfet maritime déclenche le plan Polmar-mer. En arrivant, l’Abeille Flandre découvre une pollution sur l’avant du navire. Compte tenu des conditions météo-océaniques, le risque d’un échouement et d’une pollution majeure sur le littoral des Côtes d’Armor apparaît rapidement comme une évidence. Après analyse des options possibles, une équipe est hélitreuillée à bord du Ievoli Sun et passe une remorque à l’Abeille Flandre. Le remorquage commence à 17h15, route à 4 nœuds au Nord-Est, la seule possible compte tenu des conditions météorologiques et de la situation du navire. source cèdre.fr ou lien sur mon blog au 31 octobre 2000 pour la suite…

30 octobre 2002

30 octobre 2002 Le cargo Barbaros Kiran est victime d’une avarie et remorqué en rade de Brest par l’Abeille Flandres. Pendant le pompage du navire, de l’eau huileuse est rejetée en mer. L’AEM Brest demande au Cedre d’effectuer des mesures d’hydrocarbures dans l’eau de rejet. Source cèdre.fr voir sur le site plus de détails

30 octobre 2005 Naissance de l’infante Aliénor de Bourbon. Aliénor d’Espagne, fille de la princesse d’Asturie et de Philippe de Bourbon, héritier du trône d’Espagne naît à Madrid. La mère de l’Infante est une présentatrice télé plus connue sous le nom Letizia Ortiz, et qui a épousé le prince en 2004. (L’Internaute histoire)

31 octobre 2005 Naissance à Madrid, en Espagne de Leonor de Borbón y Ortiz, princesse des Asturies, elle est la fille aînée de Felipe VI, roi d’Espagne, et de son épouse la reine Letizia, ainsi que la petite-fille du roi Juan Carlos Ier et de la reine Sofía. Membre de la famille royale espagnole, elle est l’héritière du trône d’Espagne depuis le 19 juin 2014. Wikipédia

30 octobre 2007

30 octobre 2007 Inauguración de la ampliación del Museo del Prado de Madrid (2007) calendrier Espagnol Le livre scolaire 2022 (lien document) – lien page elmundo où vous pouvez voir un album de 13 photos avec les personnalités (l’article est en date du 30 octobre 2007)

Sur Wikipédia (en français) Il est indiqué que  Le nouvel aménagement est inauguré le 24 octobre 20072. Avec un renvoi sur un article du journal Le Monde de Frédéric Edelman, « Le public, principal bénéficiaire de l’agrandissement du Prado », Le Monde, 9 mai 2007 L’article peut être d’un intérêt certain mais pour annoncer une inauguration en octobre ! Pourtant, si on consulte l’article, il est vrai qu’il est indiqué que Le musée madrilène ouvrira le 24 octobre avec une architecture repensée. Lien sur l’article

En 2007, l’agrandissement le plus important de son histoire a été achevé, réalisé par l’architecte Rafael Moneo, dont le plan a ajouté un nouveau bâtiment articulé autour du cloître des Jerónimos restauré. Source museodelprado et lien musée avec une vidéo de 14 minutes en espagnol Promenade dans le Nouveau Prado (Inauguration de l’extension du Musée) où vous aurez des interventions de l’architecte. (vidéo 20/51) au 25.07.2022

30 octobre 2007

30 octobre 2007 Loi instituant un Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL). Indépendant, il est chargé du contrôle du respect des droits fondamentaux des personnes privées de liberté dans les prisons mais aussi dans les locaux de garde à vue, etc. source Politique pénitentiaire : chronologie

30 octobre 2009

30 octobre 2009 Mort de l’anthropologue et ethnologue français Claude Levi-Strauss qui a exercé une influence décisive sur les sciences humaines dans la seconde moitié du XXe siècle, devenant notamment l’une des figures fondatrices du structuralisme. Ayant cependant pris ses distances dès les années 1960 avec les évolutions de ce mouvement intellectuel, il a fondé à partir de la notion de structure une méthode originale d’inspiration naturaliste, l’anthropologie structurale. lien Wikipédia – lien doodle

Grand nom de l’anthropologie française, Claude Lévi-Strauss est l’un des pères fondateurs de la pensée structuraliste. À ce titre, il influence de manière fondamentale l’ensemble des études en sciences humaines au XXe siècle. Formé en droit, agrégé de philosophie et docteur ès lettres, le chercheur se lance dans l’ethnographie en 1939, alors qu’il enseigne au Brésil et part à la rencontre des Indiens Mundé et Tupi Kawahib. Installé aux États-Unis pendant l’Occupation, il y côtoie l’anthropologue Franz Boas et le linguiste Roman Jakobson qui vont profondément influencer sa pensée et lui permettre de poser les jalons du structuralisme. Cette théorie, développée dans son recueil ‘Anthropologie structurale’, consiste en l’étude minutieuse des relations sociales afin d’en comprendre les mécanismes formels et les structures inconscientes. Ses analyses tendent à démontrer que la pensée prélogique n’est pas anarchique, mais conduite selon un axe construit différemment du mode de pensée occidentale. Auteur d’une œuvre considérable pour les sciences et pour la compréhension de l’homme, Claude Lévi-Strauss s’impose également avec ‘Tristes Tropiques’ comme un grand écrivain, prestigieux représentant de l’Académie française. L’événement (mais on indique son décès au 31 octobre 2009)

Des écrits et des conférences (lien)

  • Claude Lévi-Strauss, “Le Père Noël supplicié.” Un article publié dans la revue Les temps modernes, no 77, 1952, pp. 1572-1590.
  • Claude Lévi-Strauss, “La Structure des Mythes.” Texte annoté par Elizabeth Benware d’après l’article original: « The Structural Study of Myth« , in : « MYTH, a Symposium », Journal of American Folklore, vol. 78, n° 270, oct.-déc. 1955, pp. 428-444. Traduit avec quelques compléments et modifications. [EN LIGNE]
  • Sélim Abou, s.j., “L’anthropologie structurale de Lévi-Strauss”. Conférence prononcée le 10 décembre 2009 au Grand Lycée Franco-Libanais de Beyrouth. [Autorisation accordée par l’auteur de diffuser le texte de cette conférence dans Les Classiques des science sociales le 12 avril 2011.]

Claude Lévi-Strauss sur canal académie

Pourquoi lire Lévi-Strauss (France culture) 4 min.

1984 : Claude Lévi-Strauss invité d’Apostrophes

Lien revue adpf en rtf Claude Levi-Strauss

Mag philo 24 : Spécial Claude Lévi-Strauss lien archives

30 octobre 2009

Inauguration du nouveau centre de cybersécurité,
le 30 octobre 2009, à Arlington. Source

30 octobre 2009 La ministre américaine chargée de la sécurité intérieure, Janet Napolitano, a inauguré, vendredi 30 octobre, près de Washington, les installations d’un nouveau centre unifié de lutte contre la criminalité informatique. Ce centre national d’intégration de la cyber-sécurité et des communications (NCCIC) rassemble divers organismes gouvernementaux… Les écrans géants sont capables de faire apparaître, en temps réel, des cyber-attaques à l’échelle mondiale… Source article du journal Le Monde du 02.10.2009 Inauguration, aux États-Unis, du premier centre unifié de cyber sécurité (lien)

30 octobre 2010

30 octobre 2010 Des milliers de catholiques, près de 50 000, se réunissent au Stade olympique de Montréal pour une messe soulignant la canonisation du frère André ; des catholiques du Québec, du Canada, mais aussi des États-Unis, d’Haïti et même du Bangladesh étaient dans la métropole pour l’événement.
La canonisation du frère André, né Alfred Bessette, le 17 octobre 2010, en a fait le premier homme québécois à devenir saint, c’est l’archevêque de Montréal, le cardinal Jean-Claude Turcotte, qui a célébré la messe. les éphémérides d’Alcide et Wikipédia

30 octobre 2017

30 octobre 2017 Loi SILT – La loi du 30 octobre 2017 relative à la sécurité intérieure et à la lutte contre le terrorisme (dite loi SILT) a instauré plusieurs mesures administratives dont la possibilité de fermeture des lieux de culte où seraient tenus des propos faisant l’apologie du terrorisme et les mesures individuelles de contrôle administratif et de surveillance visant toute personne pour laquelle il existe des raisons sérieuses permettant de penser que son comportement constitue une menace d’une « particulière gravité » source Livre blanc de la sécurité intérieure p. 100 lien sur la page qui en permet le téléchargement

30 octobre 2019

30 octobre 2019 Le président de la République du Chili, Sebastian Piñera renonce à organiser la Conférence mondiale sur le climat COP25 qui devait se tenir à Santiago du 2 au 13 décembre, ainsi que le sommet du forum de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) – il réunit une vingtaine de pays riverains du Pacifique – en raison du mouvement de contestation inédit qui agite le pays. Source Le journal Le Monde interroge pour savoir si cette Conférence sur le climat pourrait être organisée ailleurs ?

30 octobre 2019

Rassemblement de défenseurs des droits des animaux en faveur d’un projet de loi interdisant la vente de foie gras, à New York, le 18 juin

30 octobre 2019 Le conseil municipal de New York a adopté un texte interdisant la commercialisation du foie gras à compter de fin 2022, une décision qui devrait priver l’industrie, locale en particulier, d’un marché important. Source Complément : une journée mondiale anti foie gras a été instaurée le 25 novembre (lien sur mon blog)

30 octobre 2020

30 octobre 2020 La France est à nouveau confinée – lien article du journal Le Monde – pour en savoir plus sur les déplacements autorisés.

30 octobre 2022

30 octobre 2022 Élection de Lula au Brésil : de la prison à la présidence, un retour spectaculaire mais moins triomphal que prévu. À sa libération, l’ancien chef de l’État assurait vouloir « sauver » le Brésil du « projet de haine » de Jair Bolsonaro. Avec 50,9 % des voix, dimanche 30 octobre, le nouvel élu a obtenu une victoire plus compliquée qu’annoncé, et il hérite d’un pays divisé. Le Mondewikipédia

Lien sur des faits s’étant déroulés un 30 octobre en Allemagne -Berlin- (de 1317 à 1990)

ce jour en astronomie (lien)

Les éphémérides en art (anglais.) 

Today in Science (anglais)

Dernière mise à jour 10.04.2023