20 juillet

Journée mondiale du jeu d’échecs

Il s’agit d’une journée bel et bien officielle, décrétée par les Nations Unies, le jeudi 12 décembre 2019. L’ONU a souligné que ce jeu contribue à l’égalité des genres et participe à la mise en œuvre des objectifs de développement pour 2030.

ComplémentMagnus Carlsen (1990- ), le champion du monde d’échecs (depuis 2013) qui ne veut plus l’être – Le Norvégien renonce à remettre son titre en jeu en 2023. Il a expliqué ne plus avoir la motivation pour disputer ce type de match, mais continuera à jouer en tournoi. Article de Pierre Barthélémy Le Monde – et lien Wikipédia

Journée mondiale de la poutine ?

La poutine est une création de la gastronomie québéquoise.

20 juillet Fête nationale de la Colombie

20 juillet 1031

20 juillet 1031 Robert II le pieux, fils d’Hugues Capet roi de France et second roi capétien, meurt à Melun. Son règne, long de 35 ans, restera marqué par l’annexion de la Bourgogne. Robert II est inhumé à côté de son père devant l’autel de la Trinité de la basilique Saint-Denis. Son fils, Henri Ier lui succède. (extraits de l’internaute histoire) – les éphémérides d’Alcide

20 juillet 1160

Enluminure : Pierre Lombard écrivant.

20 juillet 1160 Décès de Pierre Lombard (vers 1100-1160) théologien scolastique et évêque Italien du XIIᵉ siècle. Wikipédiafrancearchives

20 juillet 1304

20 juillet 1304 Naissance de Francesco Petrarca dit Pétrarque (1304-1374), érudit, poète et humaniste florentin considéré comme l’un des pères de la Renaissance. Il compte parmi les premiers grands auteurs de la littérature italienne, et en demeure l’un des plus éminents. Wikipédia

Pétrarque peint par Andrea del Castagno

Précurseur de l’humanisme italien, Francesco Petrarca, dit Pétrarque, est une figure primordiale de la littérature européenne. Lecteur assidu de Platon et de Cicéron, Pétrarque engage le tournant fondamental de la Renaissance qui va puiser chez les Antiques son renouveau culturel. Issu d’une famille d’érudits, – son père était un ami de Dante -, originaire de Florence, Pétrarque suit la route de ses parents exilés en Avignon pour des raison politiques, et se forme en droit à Montpellier, à Carpentras et à Bologne. De son temps, l’écrivain reçoit les honneurs pour ‘Africa’, une épopée en latin sur les guerres puniques. Mais le poète est surtout connu pour ‘Il Canzonniere’ (‘Le Chansonnier’), un recueil de sonnets, de madrigaux, d’élégies et de poèmes écrits en hommage à Laure de Noves, sa muse. Ce recueil lyrique, est composé de deux grandes parties qui évoquent le désir terrestre puis l’amour platonique et mystique. Cette œuvre connaît un tel retentissement qu’elle inspire toute une génération à venir, qui se revendiquera du “pétrarquisme”, et sacre Pétrarque comme l’un des plus grands chantres de l’amour. Figaroscope

Télécharger les livres de Francesco Pétrarque (lien)

un poème de Pétrarque en français et en italien

Livres audio gratuits

Pétrarque : l’influence de l’Italie – Français 1ère L – Les Bons Profs (vidéo) durée 4 min.

20 juillet 1591

20 juillet 1591 Baptême à Alford, Lincolnshire, Angleterre de la petite Anne Marbury (date de naissance exacte incertaine). C’est la première femme chef religieux parmi les premiers colons européens en Amérique du Nord. Anne Marbury Hutchinson (1591-1643) était la fille d’un ecclésiastique au franc-parler réduit au silence pour avoir critiqué l’Église d’Angleterre. Plus instruite que la plupart des hommes de l’époque, elle a passé sa jeunesse immergée dans la bibliothèque de son père. Today in HistoryWikipédia

20 juillet 1670

Carte d’une partie de l’île de Cuba et des Bahamas

20 juillet 1670 Décès de Johannes Vingboons (1617-1670), cartographe graveur et aquarelliste néerlandais (lien Wikipédia anglais) Joan Vinckeboons était issu d’une famille d’artistes d’origine flamande. C’était un employé de la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales et il a produit pendant plus de 30 ans des cartes destinées à la marine militaire et marchande néerlandaise. Cette carte d’une partie du centre de Cuba et des Bahamas reflète la cartographie précise employée par la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales afin de faciliter une navigation sûre et fructueuse dans cette région. Cette carte identifie le canal des Bahamas (c’est-à-dire, le Gulf Stream) qui servait de principal canal de navigation le long de la côte est de l’Amérique du Nord pour les voyages de retour vers l’Europe. Elle comprend également le tracé et des caractéristiques des côtes, les dangers pour la navigation, les îles, la représentation graphique du relief, les colonies de peuplement, de nombreuses lignes de rhumb et une rose des vents très ornée. Des sites le long de la côte de Floride du Cap Canaveral jusqu’aux Keys sont identifiés. L’île de Guanihani est située dans les Bahamas. Les noms géographiques apparaissent en espagnol ou en néerlandais. Cette carte fait partie de la collection de manuscrits Henry Harrisse à la Bibliothèque du Congrès. Source

20 juillet 1789

20 juillet 1789 Depuis plusieurs années, la misère et la disette ont accru le vagabondage et le brigandage dans les campagnes françaises. Les événements de Paris et la crise politique amplifient le sentiment d’insécurité. La grande peur se répand alors dans le pays et les paysans prennent les armes. (chroniques de la lettre de l’événement). voir aussi autre source

20 juillet 1796

20 juillet 1796 Le voyageur écossais Mungo Park (1771-1806) parti en Afrique pour le compte de l’African Association atteint le fleuve Niger à Segou (Mali). Son exploration de la vallée du fleuve démontrera que le Niger n’est pas affluent du Nil. (Extraits de L’Internaute histoire) – Wikipédia

Livre gratuit (lien)

20 juillet 1810

Affrontement de Santamaria et Llorente au coin nord-est de la Plaza de Bolívar.

20 juillet 1810 Le Vase de Llorente (espagnol : El Florero de Llorente) est le nom donné à l’un des épisodes de l’indépendance de la Colombie. Cet événement, également connu comme Le Cri (espagnol : El Grito) ou La rixe (espagnol : La reyerta) du 20 juillet se déroule à Santa Fe de Bogota. Wikipédia

20 juillet 1823

À partir de 1813, le ministère de la Marine confie à François Arago et Augustin Fresnel le soin d’améliorer le système d’éclairage des phares. Fresnel pense que des lentilles sont plus adaptées que des miroirs pour concentrer la lumière. Il présente en 1819 à l’Académie des Sciences un Mémoire sur un nouveau système d’éclairage des phares. Le système est installé le 20 juillet 1823 au phare de Cordouan, et rencontre très vite un grand succès. Un programme général d’éclairage des côtes françaises est lancé. Blog Gallica Des phares et des hommes

20 juillet 1824

20 juillet 1824 Décès du mathématicien et philosophe français Pierre Maine de Biran (1766-1824). Il étudie le droit puis il entre dans les gardes du corps et prend part à la défense de Versailles en 1789. Il se retire ensuite vers Bergerac. Il voyage à travers l’Europe et observe le monde. Il lègue un modèle de philosophie universel. Lorsque disparaît Robespierre, il devient administrateur de la Dordogne. Il participe dans l’administration locale et à la commission des Cinq. Il crée la société médicale de Bergerac et devient un grand personnage de l’histoire de la région. L’Internaute histoireWikipédia – Un philosophe méconnu (lien)

Livre audio gratuit

20 juillet 1847

Max Liebermann, Autoportrait au pinceau (1913),

20 juillet 1847 Naissance du peintre allemand Max Liebermann (1847-1935) qui se forme à la peinture dans la ville de Weimar. Il voyage ensuite aux Pays-Bas mais également à Paris. Ses premières œuvres sont grandement influencées par le courant naturaliste et représentent souvent des scènes sociales. Il découvre ensuite l’impressionnisme en France et devient l’un des principaux artistes impressionnistes allemand. Il préside la Sécession berlinoise ainsi que les Beaux-Arts de Prusse jusqu’à l’arrivée du nazisme. Il démissionne et se retire dans la ville de Berlin. L’Internaute histoireWikipédia

Brasserie de campagne à Brannenburg (1893) œuvre commentée musée d’Orsay

Ses œuvres (lien)

peinture et poésie

20 juillet 1848 La Convention de Seneca Falls se réunit pour une deuxième journée. Today in History

20 juillet 1866

20 juillet 1866 Décès à Selasca, hameau de la commune de Verbania, Italie de Georg Friedrich Bernhard Riemann. Il naît 17 septembre 1826 à Breselenz, Royaume de Hanovre le 17 septembre 1826. C’est un mathématicien allemand. Influent sur le plan théorique, il a apporté de nombreuses contributions importantes à la topologie, l’analyse, la géométrie différentielle et le calcul, certaines d’entre elles ayant permis par la suite le développement de la relativité générale. Source (juillet)

Plus d’infos voir mon blog – 17 septembre 1826

20 juillet 1881

Sitting Bull

20 juillet 1881 Sitting Bull qui s’était enfui au Canada accepte de se rendre et il est autorisé à rentrer aux États-Unis. Les éphémérides d’Alcide 20 juillet 1881 Le chef sioux Sitting Bull (vers 1831-1890) se rend à l’armée américaine, il est emprisonné deux ans. Il est à l’origine du soulèvement des Sioux contre les Américains, et il mena son armée à la célèbre bataille de Little Big Horn en 1876. Après sa reddition, il rejoint le spectacle de Buffalo Bill, avant de rejoindre une réserve, où il meurt assassiné par la police indienne le 15 décembre 1890. L’Internaute histoire

20 juillet 1912 Le fer à friser électrique de Mayol débarque sur le marché français. (extrait chroniques de la lettre de l’événement) Chronique du XXe siècle (lien)

20 ou 21 juillet 1921

20 juillet 1921 La bataille d’Anoual au Maroc marque le début de la guerre du Rif qui durera cinq années. Abd el-Krim, à la tête de la rébellion rifaine contre la colonisation, inflige une cuisante défaite aux troupes espagnoles. Les attaques contre les Français auront lieu dès 1924. Le maréchal Pétain prendra alors la place du général Lyautey et enverra une armée franco-espagnole rétablir la situation. Toutefois, la pacification de la totalité du pays n’aboutira qu’en 1934. (source L’Internaute histoire) Wikipédia 21 juillet 1921 Bataille d’Anoual qui opposa un contingent militaire espagnol à l’armée rifaine de Mohamed ben Abdelkrim el-Khattabi dans la région de Temsamane. Source des domes et des minarets où j’ai pris l’illustration

20 juillet 1921

20 juillet 1921 Naissance à Londres de Harry Salem dit Henri Alleg (1921-2013). C’est un journaliste français, membre du PCF et ancien directeur d’Alger républicain. Il est notamment l’auteur de La Question, un livre dénonçant la torture pendant la guerre d’Algérie. Wikipédia – voir aussi l’article du journal « Le Monde« 

Conseil de lecture La question – Henri Alleg qui a été directeur de l’Alger Républicain (interdit en 1955) raconte sa séquestration à El-Biar, banlieue d’Alger, pendant un mois et surtout comment il a été torturé.

20 juillet 1922

20 juillet 1922  Jour de décès d’Andreï Markov – Andreï Andreïevitch Markov (14 juin 1856 – 20 juillet 1922) est un mathématicien russe. Il est considéré comme le fondateur de la théorie des processus stochastiques. Source (juin)

20 ou 23 juillet 1923

20 juillet 1923 Assassinat du révolutionnaire mexicain « Pancho » Villa (1878-1923). Révolutionnaire mexicain, « Pancho » Villa s’associa à Francisco Madero, qui le nomma brigadier. Il combattit sous les ordres de Victoriano Huerta. Il s’est allié avec Emiliano Zapata dans un contrat de 1915 (Pacte de Xochimilco), a guerroyé jusqu’en 1920, quand Emiliano Zapata fut défait par Álvaro Obregón. Il s’est alors retiré à Chihuahua. « Pancho » Villa fut assassiné dans sa voiture, en ce jour. Ses assassins ne furent jamais retrouvés. Certaines circonstances semblent laisser croire que le président Obregón est derrière cet assassinat mais « Pancho » Villa s’était fait de nombreux ennemis au cours de sa carrière. (Source Les éphémérides d’Alcide) 20 juillet 1923 Pancho Villa, de son vrai nom José Doroteo Arango Arambula et de son pseudonyme Francisco Villa, est assassiné à Parral, dans l’État du Chihuahua au Mexique. Celui qui alterna banditisme et vie rangée est aujourd’hui encore célèbre pour avoir signé avec une compagnie de cinéma l’autorisation de filmer ses combats. Au cours de la révolution mexicaine, Pancho Villa a endossé le rôle de général de l’armée fédérale. Défait par Alvaro Obregon en 1920, Pancho Villa se retire à Chihuahua quand trois ans plus tard, Alvaro Obregon, qui craignait un retour du hors-la-loi, le fait assassiner. L’Internaute histoire et sur Monsieur biographie ce sera le 20 juillet Wikipédia français le 20 juillet Wikipédia anglais le 20 ou le 23 juillet (selon les rectificatifs) et sur Lutte ouvrière du 1er août 2003 article de Marc Rémy ce sera le 23 juillet

20 juillet 1927

20 juillet 1927 Décès du roi Ferdinand Ier de Roumanie qui obligea son fils Carol II à renoncer à ses droits au trône en raison de son mariage à une femme de rang inférieur. Michel de Roumanie, 6 ans, devient roi. Il est arrière-arrière-petit-fils de la reine Victoria, et est cousin au troisième degré de la reine Élisabeth II. (Extraits de Les éphémérides d’Alcide) 20 juillet 1927 Mort de Ferdinand Ier de Roumanie. Marié en 1921 à Hélène de Grèce, Charles II de Roumanie entretenait en parallèle une liaison avec une Roumaine, Elena Lupescu. Sa vie de libertin, et sa proximité avec le Parti national paysan, amènent son père Ferdinand Premier à nommer Michel, le fils de Charles, héritier du trône. A la mort de Ferdinand Premier le 20 juillet 1927, c’est donc le jeune Michel qui devient roi. Il n’est âgé que de six ans, une régence s’installe, et Charles II s’exile. En 1930, de retour dans son pays, Charles II réussit à obtenir l’annulation de l’acte d’abdication, et devient roi de Roumanie. L’Internaute histoire

20 juillet 1932

20 juillet 1932 Naissance de Nam June Paik (1932-2006) artiste sud-coréen qui a employé différents médias dans son travail et qui est considéré comme le premier artiste du mouvement d’art vidéo. Wikipédia

Précurseur et maître mondialement reconnu de l’art vidéo, Nam June Paik a débuté sa carrière en Allemagne, où il est arrivé en 1949, après avoir quitté sa Corée du Sud natale. Il étudie la musique et l’art dans les universités de Munich et de Cologne ainsi qu’au Conservatoire de Musique de Freiburg. En 1961, il intègre le collectif ‘Fluxus’ qui compte parmi ses membres des artistes illustres comme Joseph Beuys, Yoko Ono ou Ben, et dont le credo est de rendre plus accessible art et artiste au spectateur et d’accroître la diffusion d’œuvres aux influences multiples. En 1964, Paik émigre à nouveau, cette fois vers les Etats-Unis. Ce sont des compositions comme la réunion de douze téléviseurs aux images modifiées, exposée en 1963 à Wiesbaden, ou ‘Magnet TV’, en 1965, dont la particularité est l’ajout d’électro-aimants et la distorsion de l’image du président Nixon, qui lancent la carrière de Nam June Paik. Mais ce sont ses fameux ‘robots’ qui lui apportent la consécration internationale. Ces écrans assemblés en forme de géants multimédia font le tour du monde. D’autres constructions telles qu’une tour composée de 1003 écrans, ‘The More, the Better’, qu’il érige à l’occasion des Jeux Olympiques de 1988 à Séoul, finiront d’asseoir la notoriété de l’artiste. Nam June Paik, exposé au Guggenheim de New York et dans la ville de Kyonggi, en Corée du Sud, où un musée entier lui est consacré, n’a eu de cesse d’œuvrer à accroître notre compréhension des arts à travers les médias. L’événement

Nam June Paik Global Groove, 1973 podcast 23 min.

lien – Centre Pompidou

20 juillet 1934

20 juillet 1934 Un brevet français no 788795 pour le radar est déposé. Le premier équipa en 1934 le cargo Orégon, suivi en 1935 par celui du paquebot Normandie. En 1935, faisant suite à un brevet déposé par Robert Watson-Watt (l’inventeur dit «officiel» du radar) (brevet anglais GB593017), le premier réseau de radars est commandé par les Britanniques à MetroVick et portera le nom de code Chain Home. (Les éphémérides d’AlcideWikipédia) 20 juillet 1934 La Compagnie Générale de Télégraphie Sans Fil, où travaille H. Gutton, dépose le brevet d’un dispositif de détection d’objets mobiles tels qu’avions, navires, icebergs… utilisant des ondes radio-électriques ultra-courtes produites par un magnétron. En savoir plus Radar : la genèse

Compléments : Le radar, mot formé à partir de l’expression anglaise radio detection and ranging (détection et localisation à l’aide d’ondes radio) est un système de localisation d’objets. Le radar envoie des ondes radio, qui sont réfléchies par les objets, captées par une antenne et traitées pour former une image sur un écran. La position est estimée grâce au temps de retour du signal et la vitesse est mesurée à partir du changement de fréquence du signal par effet Doppler. Effet Doppler : Chacun a observé le changement de fréquence apparente d’une source sonore passant devant soi (une voiture ou une moto sur une route, par exemple). Le son est aigu lorsque la source se rapproche et devient grave lorsqu’elle s’éloigne. C’est ce qu’on appelle, l’effet Doppler. Pour calculer le changement de fréquence apparent on peut considérer les différents cas possibles si vous voulez connaître la suite lire Toute la physique PCEM 1 Marie MayJacques Treiner (Vuibert) Mais ! […] pour en savoir sur les relations interhumaines, mieux vaut ouvrir un roman qu’un livre de physique… Jacques Treiner Formation citoyenne, 25 avril 2009 (source) mais plus évident de retrouver

20 juillet 1937

20 juillet 1937 Décès de Guglielmo Marconi (1874-1937) physicien inventeur et homme d’affaires italien. Il est considéré comme l’un des inventeurs de la radio et de la télégraphie sans fil. Il réalisa de nombreuses expérimentations sur la propagation des ondes hertziennes. Lorsqu’il meurt, le 20 juillet 1937, toutes les stations de radio du monde lui rendent hommage en observant deux minutes de silence. (WikipédiaEncyclopédie Larousse)

Né à Bologne en Italie, Guglielmo Marconi est instruit dans sa ville natale puis Florence, avant d’intégrer l’École Technique de Livourne. Très jeune, il s’intéresse à la physique et plus particulièrement au phénomène des ondes électromagnétiques. À l’âge de 20 ans ; il entame des expériences sur la télégraphie sans fil, non sans succès. Car tout le génie du jeune inventeur sera de mettre en place, à partir de découvertes et technologies disparates, un système efficace de transmission de données par ondes hertziennes, ouvrant la voie au développement de la radiophonie au début du 20eme siècle. C’est James Clerk Maxwell (lien info science) qui, le premier, en 1873 propose une théorie de l’électromagnétisme où il suggère l’existence d’ondes électromagnétiques. Celle-ci est confirmée quinze ans plus tard par les travaux de Heinrich Hertz sur l’oscillateur d’ondes portant son nom, capable de générer des oscillations d’ondes à hautes fréquences. Cette technologie est alors reprise par Marconi qui en améliore les résultats par l’intégration d’une autre découverte faite par Édouard Branly en 1890 : un tube à limaille rendant possible la détection des ondes électromagnétiques. Marconi fabrique ainsi son premier dispositif d’émission et de réception d’ondes, en y incluant une antenne qui accroît la sensibilité de la réception et un manipulateur Morse pour porter l’information. En 1895, il est en mesure de transmettre des données par signal radio sur une distance de 2,4 kilomètres. Ses compatriotes italiens ne portant guère d’attention à ses travaux, il décide de partir à Londres où, grâce aux relations de sa mère de nationalité anglaise, il rencontre William Preece, du British Post Office, qui perçoit immédiatement l’intérêt de son invention. L’inventeur perfectionne le fruit de ses recherches et effectue une démonstration en 1896 à Salisbury Plain en émettant sur une douzaine de kilomètres. L’année suivante, il brevette son système en Angleterre et fonde la Wireless Telegraph and Signal Company pour l’exploiter. Les années qui suivent sont une succession de records pour Marconi qui allonge de plus en plus la portée de communication. En 1899 est réalisée la première liaison radio transmanche. Certains scientifiques estiment à cette époque qu’il doit exister une distance limite au système de Marconi. En effet, les ondes se propageant en ligne droite, la courbure de la Terre devient un facteur limitant. Mais ces arguments, l’Italien les fait voler en éclat avec la première transmission transatlantique ; il démontre ainsi que les ondes radios peuvent être réfléchies par les couches ionisées de la haute atmosphère. En 1909, il reçoit le prix Nobel de Physique avec Karl Braun. Durant la Première guerre mondiale, il travaille sur les ondes courtes pour développer des communications secrètes ; ses recherches déboucheront par la suite sur le principe des radars et la téléphonie sur ondes ultracourtes. Nommé Président de l’Académie royale italienne en 1930, Marconi décède le 20 juillet 1937 à Rome source biographie info science

Compléments : il réussit à transmettre un message par radio, en morse, sur une distance de 145 kilomètres, ce que marque la naissance de la télégraphie sans fil (T. S. F.). Les premiers télégraphes de Marconi utilisaient l’éclateur inventé par Hertz pour l’émission des ondes, et le cohéreur à limaille inventé par Branly pour la réception des ondes. Marconi réussit la première transmission de paroles par modulation de fréquence (F. M.)

20 juillet 1940 La guerre au jour le jour

20 juillet 1941 La guerre au jour le jour 

20 juillet 1942 La guerre au jour le jour 

20 juillet 1943 La guerre au jour le jour 

20 juillet 1944

Claus Schenk von Stauffenberg

20 juillet 1944 Tentative d’assassinat d’Hitler (opération Walkyrie). Le colonel von Stauffenberg dépose au grand quartier général d’Hitler une bombe de faible puissance. L’attentat échoue : Hitler n’est que légèrement blessé. Les éphémérides d’Universalis 20 juillet 1944 Tentative d’assassinat contre Hitler. Assistant à une réunion au quartier général de Rastenburg, le « Führer » échappe à une tentative d’assassinat fomentée par la noblesse militaire allemande. Le comte Claus von Stauffenberg, chef d’état-major des armées de l’Intérieur, organise l’attentat dans le but de restaurer la monarchie ou du moins de mettre en place une dictature conservatrice. Il dépose lui-même une valise piégée sous la table de réunion et quitte la salle. Mais la valise est fortuitement déplacée. Elle explose vers midi, loin d’Hitler. Il n’est que légèrement blessé. Stauffenberg sera exécuté le soir même et remplacé par Himmler (L’Internaute histoire). voir aussi BBCNews

20 juillet 1944 « La chance du diable » a permis à Hitler d’échapper à la mort. Ainsi le 20 juillet 1944, la bombe qui explose dans la salle de réunion de la Tanière du Loup épargne le Führer qui s’en sort miraculeusement avec un bras blessé, des tympans percés et les cheveux roussis. Cette tentative d’assassinat et de putsch sera suivie d’une répression cruelle et de contrôles de sécurité renforcés quant à la nourriture servie au tyran. Tous les cadeaux alimentaires envoyés par les nombreux admirateurs du Führer sont systématiquement détruits sans même avoir été testés par l’escouade des goûteuses. Source livre À la table des tyrans de Christian Roudaut Flammarion p. 125

20 juillet 1945

20 juillet 1945 Décès de l’écrivain, poète et philosophe française Paul Valéry (1871-1945) Il est né à Sète. Après des études de droit, il s’installe à Paris et travaille comme rédacteur au sein du ministère de la Guerre. À partir de 1917, il publie des poèmes qui le rendent très célèbre. Élu membre de l’Académie française en 1925, il prononce un discours antinazi quelques années plus tard, ce qui lui fait perdre son poste de secrétaire l’Académie française. Il meurt quelques mois après la Libération. L’Internaute histoireWikipédia voir aussi sa biographie sur le site de l’académie française où il fut élu en 1925 au fauteuil 38.

Paul Valéry entre en 1888 à la faculté de droit et se désintéresse très vite de ses études pour les lettres et la peinture. Passionné de poésie, il découvre les symbolistes, sous l’influence desquels il compose ses premiers vers. Il se lie d’amitié avec Pierre Louÿs, qui lui présente Mallarmé et André Gide. La nuit du 4 octobre 1892, à Gênes, il traverse une crise passionnelle où il décide de soumettre la sensibilité à la raison et de se consacrer à l’activité intellectuelle. Installé à Paris, il est rédacteur au ministère de la Guerre puis secrétaire particulier du directeur de l’agence Havas. Après ‘L’Introduction à la méthode de Léonard de Vinci’, il renonce à l’écriture tandis que sa renommée croît. Son retour en 1919 avec ‘La Jeune Parque’, puis ‘Charmes’ l’impose comme l’un des plus grands poètes français. Son immense succès a fait de lui une ‘espèce de poète d’État’ : élu à l’Académie française en 1925, il est nommé professeur de poétique au Collège de France en 1937, et reçoit des funérailles nationales en 1945. L’événement

citations

« L’espoir fait vivre, mais comme sur une corde raide ». [Paul Valéry] Extrait des Mauvaises pensées et autres

« Un chef est un homme qui a besoin des autres ». [Paul Valéry] Extrait des Mauvaises pensées et autres

« L’homme de génie est celui qui m’en donne ». [Paul Valéry]

des citations de Paul Valéry illustrées

des poèmes de Paul Valéry illustrés

Télécharger les œuvres de Paul Valéry (lien)

Livres et écrits (lien) – livres audio gratuits

Musée Paul Valéry à Sète

20 juillet 1951

20 juillet 1951 Abdallah ibn Hussein (1882-1951) souverain du Royaume hachémite de Jordanie, qui avait annexé la Cisjordanie et signé des accords d’armistice avec Israël en 1950, est assassiné par un Palestinien au moment où il pénètre dans la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem. (Extraits de L’Internaute histoirechroniques de la lettre de l’événementWikipédia

20 juillet 1952

20 juillet 1952 Aux Jeux d’Helsinki, le Tchèque Emil Zatopek remporte les médailles d’or des 5.000 et 10.000 mètres dans la même journée. Il conclut en s’adjugeant celle du marathon. Surnommé « la locomotive tchèque » pour son style heurté, son dodelinement de la tête et son souffle puissant, lui qui semble toujours prêt à s’effondrer, il marque le demi-fond de son empreinte en restant invaincu près de huit ans sur 10.000 mètres. Il s’approprie tous les records du monde du 5.000 mètres au 30 kilomètres. En pleine guerre froide, il est aussi le symbole glorieux de la « réussite » du sport communiste. (chroniques de la lettre de l’événement) – Wikipédia voir aussi BBCNews

20 juillet 1954

20 juillet 1954 Les Accords de Genève mettent fin à la guerre d’Indochine. Après huit ans de guerre entre les forces françaises et le Viet-Minh de Hô Chi Minh, soutenu par la Chine communiste, les accords de Genève marquent une étape décisive dans le processus de décolonisation asiatique entamé depuis 1945 et dans la progression du camp soviétique dans le Tiers Monde. L’ancienne métropole, affaiblie par la défaite de Diên Biên Phu (7 mai 1954) survenue en pleine conférence de paix, accorde l’indépendance totale au Laos et au Cambodge et, après obtention d’un armistice, retire ses troupes dans le sud du Vietnam. Ce dernier est partagé, au niveau du 17e parallèle, entre le Sud, pro-occidental, et le Nord, communiste. Les éphémérides d’Universalis voir aussi Les éphémérides d’Alcide – Il est officiellement signé le 20 juillet 1954 à minuit puis ratifié le 21 juillet 1954, à Genève, entre la République française pour laquelle le général Henri Delteil représente le gouvernement Mendès-France et la république démocratique du Viêt Nam, nom utilisé depuis 1945 par le gouvernement Việt Minh. et Wikipédia  Un accord de cessez-le-feu est signé lors de la conférence de Genève, le 20 juillet 1954. Le Viêt Nam est désormais coupé en deux au niveau du 17eparallèle. Source

20 juillet 1960

20 juillet 1960 Lancement de missiles au large des côtes de Cap Canaveral à partir du sous-marin USS George Washington qui est dans les profondeurs. (Les éphémérides d’Alcide)

20 juillet 1960

20 juillet 1960 L’URSS récupère les deux chiens dans leur capsule spatiale Spoutnik 5. Ils sont les premiers organismes vivants à revenir sur Terre après un séjour dans l’espace. SourceWikipédia

20 juillet 1960

20 juillet 1960 Mme Sirimavo Bandaranaike, veuve du Premier ministre assassiné de Ceylan Solomon Bandaranaike, est devenue la première femme Premier ministre au monde. Son Parti de la liberté du Sri Lanka a remporté une victoire éclatante aux élections générales en remportant 75 des 150 sièges. Mme Bandaranaike n’est entrée en politique qu’après que son mari a été abattu par un bouddhiste extrémiste le 26 septembre 1959. Mme Bandaranaike est née dans l’aristocratie de Ceylan et son mari était propriétaire terrien. Elle a été éduquée par des religieuses catholiques romaines à l’école St Bridget dans la capitale, Colombo, et est une bouddhiste pratiquante. Elle s’est mariée en 1940 à l’âge de 24 ans et a trois enfants – et jusqu’à la mort de son mari, elle semblait satisfaite de son rôle de mère et d’épouse à la retraite. Son mari est arrivé au pouvoir en 1955, huit ans après l’indépendance, et s’est déclaré bouddhiste, ce qui a séduit les nationalistes. Mais son gouvernement était secoué par des luttes intestines entre Cinghalais et Tamouls et manquait de direction. Mme Bandaranaike hérite d’un pays en pleine mutation et le programme de nationalisation proposé par son parti pourrait la mettre en conflit avec des intérêts étrangers sur des matières premières comme le thé, le caoutchouc et le pétrole. BBCNews

Dans le contexte Sirimavo Bandaranaike a fait du cinghalais la langue du gouvernement – ce qui a provoqué la colère de la minorité tamoule – et a placé les écoles sous contrôle laïc de l’État. Elle a perdu les élections de 1965 après son alliance impopulaire avec les trotskistes mais est revenue au pouvoir en 1970. Ceylan est devenu une république en 1972 et rebaptisé Sri Lanka. Le chômage, l’inflation, les pénuries alimentaires et les tensions ethniques ont continué de s’intensifier et même la nationalisation du thé et du caoutchouc en 1975 n’a pas aidé l’économie. Le SLFP a perdu les élections de 1977 et en 1980, Mme Bandaranaike a été reconnue coupable d’abus de pouvoir et expulsée du parlement. Sa fille, Chandrika Kumaratunge, a été élue présidente en 1994 et a nommé sa mère Premier ministre, un poste désormais largement honorifique. Après 40 ans de mandat, elle a démissionné le 10 août 2000. Exactement deux mois plus tard, elle est décédée, à 84 ans, d’une crise cardiaque. BBCNews

20 juillet 1963

20 juillet 1963 La convention d’association entre la Communauté économique européenne (C.E.E.) et dix-huit pays africains est signée à Yaoundé (Cameroun). Les éphémérides d’Universalis – lien sur le texte 20 juillet 1963 Signature à Yaoundé, au Cameroun, de la convention d’association entre le C.E.E., dix-huit pays africains et Madagascar, qui entrera en vigueur le 1er juin 1964.
Il s’agit d’un véritable départ d’une politique économique africaine commune de la C.E.E. et est la conséquence du traité de Rome.
L’île Maurice adhérera à la Convention en juin 1973. Source histoire et philatélieWikipédia

20 juillet 1963 Usine marémotrice de la Rance : coupure définitive de la Rance
20 juillet 1963 Signature de la convention de Yaoundé associant la CEE à Madagascar et à dix-sept États africains
20 juillet 1963 Formule 1 : Jim Clark remporte le grand prix de Grande Bretagne sur une Lotus
20 juillet 1963 Québec : le minéralier « Tritonica » entre en collision avec le « Roonagh Head  » et coule, entraînant dans la mort 33 hommes
20 juillet 1963 Éclipse totale du soleil au Canada Source juillet 1963 

20 juillet 1969 – 21 juillet 1969

20 juillet 1969 Le module lunaire d’Apollo 11 se pose dans la mer de la Tranquillité. Neil Armstrong est le premier être humain à marcher sur la Lune Ses premières paroles furent alors : « C’est un petit pas pour un homme, mais un bond de géant pour l’humanité. » «That’s one small step for a man ; one giant leap for mankind.» Son coéquipier Edwin Aldrin suivra peu après, tandis que Michael Collins est en orbite autour de l’astre. Si l’heure du premier pas est notée en heure américaine nous étions le 20 juillet, alors qu’en Temps Universel c’était aux premières heures du 21 juillet. (sources Les éphémérides d’AlcideWikipédiaFutura-sciencesHistory nasa gov) Sur le lien donné vous avez vidéo et son !

autre source signalée par la check-liste du journal Le Monde du 20.07.2009 Demander la Lune Les missions Apollo à explorer sur le service de cartographie Google Moon 3D 
et L’homme sur la Lune sur Canal Académie :

20 juillet 1969 Après quatre jours dans l’espace, l’astronaute américain Neil Armstrong pose le pied gauche sur la Lune. Il est 21 h 56 aux Etats-Unis, 3 h 56 en France et, dans le monde entier, des centaines de millions de téléspectateurs suivent l’exploit de la mission Apollo 11… même les enfants, que l’on a réveillés pour l’occasion. L’image est très floue, le son grésille, mais, aux quatre coins de la planète, on frissonne. Vingt minutes plus tard, Armstrong est rejoint par Edwin Aldrin. Ensemble, ils collectent des échantillons de roches et plantent le drapeau américain dans le sol lunaire, symbole de la victoire américaine sur l’URSS dans la conquête de l’espace. voir suite

Le premier pas sur la Lune La grande explication durée 5 min.

20 juillet 1970

20 juillet 1970 Le bâtiment de six étages en tôle connu sous le nom de Lucy l’éléphant a été déplacé de deux blocs plus bas dans la rue à son emplacement actuel au 9200 Atlantic Avenue à Margate, New Jersey. « Lucy the Elephant est un exemple d’architecture de six étages en forme d’éléphant, construit en bois et en tôle en 1881 par James V. Lafferty à Margate City, New Jersey, à 3,2 km au sud d’Atlantic City ». Today in History

20 juillet 1974

20 juillet 1974  Chypre et l’invasion turque L’île a commémoré lundi 20 juillet 2009 l’invasion de sa partie nord par l’armée turque il y a 35 ans. Des cérémonies religieuses ont eu lieu à Nicosie en mémoire des 3 000 militaires et civils tués ou disparus pendant l’offensive éclair. (source check-liste du journal Le Monde du 21 juillet 2009) Wikipédia – Sur la photo, on peut voir les Chypriotes Grecs arrêtés et rassemblés par l’armée turque source et kypros voir aussi BBCNews

20 juillet 1975

20 juillet 1975 Cinq fois vainqueur du Tour de France, le belge Eddy Merckx se voit devancer par Bernard Thevenet. Il était pourtant bien parti mais l’étape du Pra-Loup lui a été fatale. De plus, il a reçu dans la montée du Puy de Dôme un violent coup de poing au foie de la part d’un spectateur favorable à Thevenet. Quant à Poulidor, qui tentait en vain de remporter son maillot doré, il a souffert d’une bronchite durant toute la course. (L’Internaute histoire) – Wikipédiale dico du tour 20 juillet 1975 Arrivée de la 22 ème et dernière étape du Tour de France sur l’avenue des Champs-Elysées (c’est la première fois que le Tour se termine sur la célèbre avenue). Source avec une vidéo de 2 minutes environ

20 juillet 1976

première image de la surface martienne renvoyée par l’atterrisseur Viking 1

20 juillet 1976 La sonde américaine Viking-1 atterrit sur Mars, dans Chryse Planitia. C’est la première fois qu’un engin se pose sur la planète rouge. Viking-1 fonctionnera jusqu’en novembre 1982 (Les éphémérides d’Universalis) Voir pour plus de détails intéressants l’exploration de Mars L’atterrisseur se sépare définitivement de l’orbiteur le 20 juillet 1976 et l’atterrissage doit avoir lieu trois heures après…/… L’atterrisseur de Viking 1 touche le sol de Mars à l’ouest de Chryse Planitia au beau milieu d’une froide après midi martienne, à 16:13 heure martienne…/… La transmission de la première image commence 25 secondes après l’atterrissage…/… La distance qui sépare Mars de la Terre est alors de 342 millions de kilomètres et le signal met 19 minutes pour parcourir cette distance…/… Cette image est historique ! Il s’agit de la première image de la surface martienne renvoyée par l’atterrisseur Viking 1. La caméra a commencé à balayer la scène 25 secondes après l’atterrissage et a continué pendant 5 minutes. Ligne par ligne, l’image s’affichait progressivement dans une salle de contrôle ou régnait une excitation absolument indescriptible. On distingue parfaitement l’un des pieds de l’atterrisseur en bas à gauche et la surface caillouteuse de Mars. Les personnes qui ont assisté en direct à la retransmission de cette image s’en souviennent encore aujourd’hui avec une forte émotion. Source

20 juillet 1976 – Les premières images du sol de Mars prisent sur une orbite de basse altitude, à tout juste 300 kilomètres du sol nous parviennent des sondes américaine Viking. La distance qui sépare Mars de la Terre est alors de 342 millions de kilomètres et le signal met 19 minutes pour parcourir cette distance. multimedia.fr

20 juillet 1989

20 juillet 1989 La militante des droits Aung San Suu Kyi est arrêtée. Elle est placée en résidence surveillée par le régime militaire birman qui lui propose la liberté à condition qu’elle quitte le pays, ce qu’elle refuse. Elle est mise plus tard en liberté surveillée. Cette femme d’État birmane, est une figure de l’opposition non-violente à la dictature militaire de son pays. Elle est lauréate du prix Nobel de la paix en 1991. Les éphémérides d’AlcideWikipédia 20 juillet 1989, l’opposante à la junte militaire birmane, Aung San Suu Kyi, est assignée à résidence à son domicile pour une durée de trois ans, accusée de « mettre en danger l’État », sans acte d’accusation ni jugement par un quelconque tribunal. Elle y passera 15 ans entre les années 1989 et 2010. Malgré cette assignation, elle remporte les élections générales de 1990 et le Prix Nobel de la paix en 1991. Source

20 juillet 1994

20 juillet 1994  Décès du peintre Paul Delvaux (1897-1994) Wikipédia

Lien image plus grande

Choix d’œuvres : Femme au Miroir (mars 1945) Paul Delvaux – Solitude (1955) Paul Delvaux

Peinture et poésie – solitude

20 juillet 2009 Sauvons Le Climat 20 juillet 2009 COPENHAGUE : au-delà des quotas ou des taxes, une «Organisation mondiale de contrôle des émissions» (lien pour lire la suite)
Respect d’une trajectoire définie par une entité en adoptant une méthode efficace qui permette à chaque partie d’établir ses propres structures (quelques barrières) pour atteindre le but prioritaire éviter certaines conséquences désastreuses du changement climatique.

20 juillet 2010

20 Juillet 2010 Rapport de la Cour des comptes intitulé « Le service public pénitentiaire : prévenir la récidive, gérer la vie carcérale ». Le rapport se penche sur les facteurs d’évolution de la politique pénitentiaire depuis 2006 et évalue l’efficacité de la politique de prévention de la récidive. Source Politique pénitentiaire : chronologie

20 juillet 2011

20 juillet 2011 Décès du peintre et graveur figuratif britannique d’origine allemande Lucian Freud (1922-2011). Wikipédia

Petit fils du célèbre psychanalyste, son talent n’est pas dans l’écriture mais dans la peinture. Un talent qui se déploie au fur et à mesure du temps qui passe, remettant en question de façon inexorable sa peinture, son geste, son trait, sa matière. Exilé du régime nazi, il suit son père à l’âge de 10 ans en Grande-Bretagne et obtient la nationalité anglaise à 17 ans. Étudiant en art, il expose à l’âge de 22 ans. S’en suivent de nombreuses récompenses jusqu’à l’apogée, en 2008, avec la vente d’une de son tableau ‘Benefits Supervisor Sleeping’ au prix faramineux de 34 million d’euros. Si, dans les années 1980, ses œuvres rencontrent déjà un véritable succès, il ne sombre pas dans la monotonie du geste acquis, parfait et automatique. D’abord peintre de la finesse et de l’hyperréalisme, il choisit, en dépit de se faire violence et changer de matériel : des pinceaux rigides et gros, une matière plus épaisse, et un geste moins lissé. Ce virage donne à ses toiles un nouveau réalisme malgré l’aspect découpé des visages de ses portraits. La lumière est traitée de façon brutale, voire maladroite. Puis il persiste dans se style qui lui est propre, pour en devenir le maître incontesté. Ses peintures, violentes de réalisme, plus épaisses, froides et presque cadavériques illustrent l’acquisition par le peintre du geste juste et parfait. Ses portraits de personnages communs, volontairement peints dans des positions torturées, illustrent sa vision sans artifice du corps, ou plus précisément, de la chair humaine. L’événement

voir mon blog – 14 mai 2008 (vente tableau)

20 juillet 2015

20 juillet 2015 Réouverture officielle des ambassades américaine à La Havane et cubaine à Washington. Monde diplomatique

20 juillet 2020

Le lancement de la sonde, suivi depuis le centre spatial de Dubaï, le 19 juillet 23 h 58 à Paris

20 juillet 2020 La sonde émiratie «Al-Ama » (Espoir), première mission spatiale arabe vers la planète Mars, a finalement décollé depuis le centre spatial de Tanegashima (sud-ouest du Japon). Source Journal Le Monde

Juillet 2020 – L’évolution du Coronavirus (lien)

ce jour en astronomie (lien)

Les éphémérides en art (anglais.)

Today in Science (anglais)

Dernière mise à jour 07.09.2022

16 juillet

Journée mondiale des serpents

16 juillet 622

la Mosquée du Prophète.

16 juillet 622 Persécuté par des tribus arabes polythéistes mecquoises qui ne croient pas à la conversion à un dieu unique, Mahomet dont la tête est mise à prix quitte la Mecque pour se réfugier à Yathrib, la future Médine. C’est à partir de cette ville, rebaptisée Madinat al-Nabî (« ville du prophète »), qu’il va diffuser son message religieux à toute la péninsule arabique. Pour les musulmans, le départ de Mahomet marque le début de l’ère musulmane. Cet épisode fondateur prendra le nom d’Hégire, du mot arabe « hijra » qui signifie « émigration ». (L’Internaute histoire) 16 juillet 622 Mahomet quitte La Mecque pour Médine avec ses fidèles et crée le premier État islamique de l’Histoire. C’est l’Hégire, date fondatrice du calendrier musulman. Si l’année est certaine, le jour est, lui, fixé par la tradition. Point de départ du calendrier officiel de la troisième grande religion monothéiste, l’événement nécessitait une précision chronologique. Chroniques de la lettre de l’événement

16 juillet 1212

16 juillet 1212 Les chrétiens espagnols conduits par les seigneurs Sanche VII de Navarre, Pierre II d’Aragon et Alphonse VIII de Castille battent les musulmans almohades en Andalousie. Près de 60 000 soldats arabes trouvent la mort dans les combats. Pour les catholiques, cette éclatante victoire marque une grande progression dans la reconquête de l’Espagne occupée par les musulmans depuis le VIIIème siècle. La bataille de Las Navas de Tolosa signe la fin de l’Espagne almohade et annonce le déclin de l’empire arabe en Espagne. (L’Internaute histoire) – Wikipédia

16 juillet 1394

Charles VI

16 juillet 1394 Le roi de France Charles VI, (lien biographie sur histoire en ligne) dit « le Fou », décrète l’expulsion de tous les juifs  « sans exception ni privilège ». C’est la troisième fois que les juifs sont expulsés de France depuis le début du siècle (1306 et 1322). Ils sont rendus responsables de la famine, de la misère et même de la folie du roi… Les Parisiens les flagellent en place publique. Le roi et la reine de France leur donnent jusqu’au 3 novembre pour regagner les frontières du royaume. Il n’existera plus de communautés juives en France jusqu’au XVIème siècle. (L’Internaute histoire)

16 juillet 1639

16 juillet 1639 Exaspérée par l’empilement de nouvelles taxes destinées à soutenir l’effort de guerre, la population de Normandie s’agite. Lorsque la décision de rétablir la gabelle dans cette région est annoncée, les habitants d’Avranche décident de se rebeller et assassinent un agent du fisc. C’est le début de la révolte des va-nu-pieds qui va secouer la Normandie pendant plusieurs mois, notamment dans les villes d’Avranche, Rouen ou Bayeux. Face aux dépenses engendrées par la guerre de Trente ans, de nombreuses révoltes et jacqueries ont éclaté en France depuis 1635, mais l’action des va-nu-pieds prend de l’ampleur. Richelieu adopte alors la stratégie de la force et donne des pouvoirs exceptionnels à Gassion ou encore Séguier pour écraser les insurgés. Les violences prendront fin en janvier suivant. (L’Internaute histoire) – Wikipédia – source image

16 juillet 1723

16 juillet 1723 Naissance du peintre britannique Joshua Reynolds (1723-1792) spécialiste du portrait. Il fut le premier président de l’Académie Royale (Royal Academy). (Wikipédia)

Lien sur ses œuvres

Peinture et poésie (lien)

16 juillet 1746

Le père jésuite et astronome Giuseppe Piazzi désignant de l’index le fruit de sa découverte.

16 juillet 1746 Naissance de l’astronome et ecclésiastique italien Giuseppe Piazzi. (1746-1826). Il créa l’observatoire de Palerme, découvrit l’astéroïde Cérès, le premier astéroïde connu, et démontra le mouvement relatif des étoiles par rapport au Soleil. Il est décédé le 22 juillet 1826. L’astéroïde (1000) Piazzia a été nommé en son honneur, de même qu’un présumé cratère sur Cérès. (source les éphémérides d’Alcide dans les signets de Diane) Allons plus loin ! L’évolution des galaxies par Françoise Combes (chercheur) dans Interstices (lien)

16 juillet 1796

26 juillet 1796 16 juillet 1796 Naissance du peintre français Jean-Baptiste Camille Corot (1796-1875). Il commence sa carrière de peintre en intégrant l’atelier d’Achille Etna Michallon, qui meurt peu après, puis en se formant auprès de Jean Victor Bertin. Il part ensuite en Italie afin de se perfectionner. Il sillonne la France et peint de nombreux paysages ainsi que des monuments. À partir de 1850, il devient populaire et son talent est enfin reconnu. Il s’intéresse au thème du souvenir et peint des toiles très appréciées du public. À la fin de sa carrière, il gagne beaucoup d’argent et n’hésite pas à en donner une grande partie aux plus démunis ainsi qu’à ses amis. Il meurt à Paris en 1875. L’Internaute histoire

Corot 1796-1875 (timbre)

Peintre français, Jean-Baptiste Camille Corot excelle dans la représentation d’une nature idyllique, comme dans l’art du portrait. L’artiste découvre la tradition néoclassique et les codes du paysage historique auprès des peintres Achille Etna Michallon et Jean-Victor Bertin. Également fidèle à l’enseignement de Pierre-Henri de Valenciennes, il prend soin d’allier les idéaux académiques et l’observation de la nature. C’est donc tout naturellement qu’il commence par camper la forêt de Fontainebleau et le village de Barbizon, avant de parcourir la Normandie et la Bretagne, mais aussi Rome, Naples ou Venise. Ses compositions sont pourtant destinées à être intégrées dans des toiles historiques, mythologiques ou religieuses. En 1835, Corot présente d’ailleurs avec succès une illustration d’un épisode de la Genèse : ‘Agar dans le désert’. Bien vite, il s’initie avec Dutilleux au procédé du cliché-verre, dont il réalise près de soixante versions, puis s’oriente vers une peinture plus onirique, captant les jeux de lumière et les reflets de l’eau. S’ensuivent alors des œuvres entrelaçant le romantisme du paysage et les émotions de l’artiste, à l’image de la toile ‘Danse des Nymphes’. Fermement ancrées dans la tradition néoclassique, ses études sur la lumière et le motif devaient pourtant influencer nombre de pré-impressionnistes, tels Eugène Boudin ou Berthe Morisot. L’événement

16 juillet 1796 Naissance  du peintre et graveur français Jean-Baptiste-Camille Corot (1796-1875) choix d’œuvres

choix d’œuvres Bernadette Couturier en 2010 (lien image plus grande)

Rebecca (1839) Jean-Baptiste-Camille Corot Woman with a Pearl Jean-Baptiste-Camille Corot Jeune Fille avec une Grande Coiffe (1835) Jean-Baptiste-Camille Corot

Une matinée, danse des nymphes (1850) œuvre commentée musée Orsay

Saules au bord de l’eau (vers 1855) œuvre commentée musée Orsay

La levée des filets (1871) œuvre commentée musée Orsay

Jean-Baptiste Camille Corot – La Liseuse – vidéo (1 minute)

Corot dans la lumière du Nord – vidéo (3 minutes)

Le saint Jérôme de Corot – À l’aube d’un nouveau paysage – vidéo de 16 minutes sur canal éducatif à la demande. Camille Corot a radicalement changé sa manière de peindre au cours de sa carrière. De son vivant, on connaît surtout de lui ses paysages retravaillés qui servent de cadre à des événements historiques, religieux et mythologiques. Mais il a également exposé un tout autre genre de peinture : des études très géométriques quasiment entièrement réalisées en plein air. Pourquoi un tel changement ? Pour le comprendre, entrons dans l’Église de Ville-d’Avray et analysons un tableau à mi-chemin entre ces deux manières : le Saint Jérôme dans le désert. (lien sur canal-educatif) Complément Plus de vidéos éducatives !

Une nymphe jouant avec un Amourlien image plus grandeLes bords du CousinJeune fille grecque à la fontaineSaint SébastienLiseuse couronnée de fleurs ou la muse de Virgile lien image plus grandeLa Madeleine lisantL’atelier de Corot jeune femme assise devant un chevaletL’atelier de Corot lien image plus grande

Peinture et poésie (lien)

15 – 16 ou 17 juillet 1801 ?

Allégorie sur le Concordat de 1801. Tableau d’époque

16 juillet 1801 A 2h du matin, Napoléon Bonaparte et Pie VII signent le Concordat à Paris. Le texte déclare la religion catholique « religion de la grande majorité des citoyens français » et abolit la loi de 1795 séparant l’Église de l’État. En contrepartie, le Saint-Siège reconnaît le Consulat et accepte que les évêques soient nommés par le Premier consul, Napoléon Bonaparte. La signature du Concordat met fin à 10 ans de querelles entre le Vatican et la France, et assure le retour de la paix religieuse dans le pays. Le Concordat sera promulgué le 8 avril 1802 et Pie VII sacrera Napoléon empereur en 1804. (L’Internaute histoire)

15 juillet 1801 – Signature du Concordat : Le Saint-Siège reconnaît la République française. » – Signature du Concordat entre la France et le Saint-Siège, le 15 juillet 18011, musée de l’Histoire de France (Versailles) Wikipédia Le 13 juillet, Bonaparte désigne son frère Joseph et le conseiller d’État Emmanuel Cretet pour signer, avec Bernier, le Concordat jugé prêt. L’annonce du traité est prévue pour le grand dîner du 14 juillet aux Tuileries. Mais le document présenté à la signature n’est pas celui prévu. Durant dix-neuf heures, les signataires retravaillent le texte. Un obstacle demeure, sur la liberté d’exercice public du culte. Malgré la colère de Bonaparte au dîner du 14, les négociations reprennent le 15 juillet, de midi à minuit. Joseph Bonaparte trouve la formule acceptable par tous : «Son culte sera public, en se conformant au règlement de police que le gouvernement jugera nécessaire pour la tranquillité publique» (art. 1er). Le Concordat est signé. Ratifié par le pape le 15 août 1801 le Concordat est annoncé le jour même par une bulle. Bonaparte ratifie le Concordat le 8 septembre 1801 L’histoire par l’image

Le Concordat est signé le 17 juillet 1801 (28 messidor an IX). Joseph Bonaparte représente le gouvernement français, Consalvi représente le pape. vikidia

16 juillet 1801 ou 16 juin 1801

16 juillet 1801 Jour de naissance possible de Julius Plücker – Julius Plücker (16 juin ou 16 juillet 1801 à Elberfeld, Duché de Berg – 22 mai 1868 à Bonn, Royaume de Prusse) est un mathématicien et un physicien prussien. Il a obtenu des résultats fondamentaux en géométrie analytique et fut un pionnier dans les recherches sur les rayons cathodiques qui aboutirent à la découverte de l’électron. Il a aussi beaucoup travaillé sur les courbes de LaméSource (juin)

16 juillet 1802

16 juillet 1802 Arrêté consulaire du 27 messidor an X (16 juillet 1802), Pierrefitte-sur-Seine, Archives nationales. L’arrêté consulaire du 16 juillet 1802, reproduit ici, est un projet manuscrit signé par Bonaparte qui rétablit l’esclavage en Guadeloupe, où il avait été aboli en 1794. voir page 9 du dossier pédagogique qui est sur ce lien document pdf de l’exposition Napoléon

16 juillet 1846

16 juillet 1846 Les premières mesures : Pie IX décrète une amnistie générale pour les détenus politiques et fait préparer une constitution ; il crée le Conseil d’État ; il institue la liberté de la presse ; il établit une commission laïque chargée de la censure source Wikipédia

16 juillet 1872

16 juillet 1872 Naissance de l’explorateur polaire norvégien Roald Engelbregt Gravning Amundsen (1872-1928) qui a été le premier homme à atteindre le pôle Sud. 16 juillet 1872 Roald Amundsen, explorateur polaire norvégien, véritable héros national en son pays, voit le jour à Borge (près d’Oslo). Dans sa course folle avec l’Anglais Scott (1910-12) pour la conquête du pôle Sud, il usa à merveille de ses traineaux à chiens, filant sur la banquise antarctique pour atteindre le point magnétique en 56 jours (94 avec le retour), y plantant le drapeau rouge à croix bleue le 14 décembre 1911. Il disparut tragiquement lors d’un vol en hydravion, au cours d’une mission de sauvetage en juin 1928, vraisemblablement au-dessus de la mer de Barents. (sources les éphémérides d’AlcideWikipédia et L’Internaute histoire

Lien biographie sur Info Science

16 juillet 1880

16 juillet 1880 Emily Stowe (1831-1903) devient la première femme à pratiquer la médecine au Canada. Elle dut aller étudier à New York parce qu’aucune école canadienne ne voulait l’accepter. Elle revint pratiquer à Toronto. (Les éphémérides d’Alcide)

16 juillet 1896

Edmond de Goncourt (à gauche) avec son frère Jules

16 juillet 1896 Décès (dans la maison d’Alphonse Daudet) de l’écrivain français Edmond Huot de Goncourt (1822-1896) dont la famille est originaire de Goncourt en Haute-Marne d’où son nom. Une partie de son œuvre fut écrite en collaboration avec son frère, Jules de Goncourt. Les ouvrages des frères Goncourt appartiennent au courant du naturalisme. L’Académie Goncourt fut fondée en 1902 suivant les volontés de son testament, Elle décerne chaque année un prix au meilleur volume d’imagination en prose. (Les éphémérides d’Alcide et Wikipédia)

Les deux frères Edmond et Jules Huot de Goncourt décident de vivre en rentier grâce à l’héritage légué par leur mère. En 1950, ils retournent à Paris après un voyage à Alger où ils portèrent sur papier les monuments à l’aquarelle et décident l’année d’après de se lancer dans la littérature. Ils publient ‘En 18.’ qui reste inaperçu et commencent la rédaction d’un journal qui sera tenu par Edmond après la mort de Jules en 1870, jusqu’à ce qu’il s’éteigne en 1896. Cet ouvrage, écrit au jour le jour et décliné en 9 tomes, retrace la vie artistique de l’époque, leurs souvenirs et quelques anecdotes. Ensemble, ces collectionneurs d’œuvres d’art se sont consacrés à des études historiques et ont écrit six livres, dont ‘Germinie Lacerteux’ (1864) et ‘Madame Gervaisais’ (1869). Edmond écrit seul quatre romans tel ‘La fille Elisa’ publié en 1977. La vente de leur collection permet d’obtenir 26 millions et demi de francs actuels destinés à la fondation du prix Goncourt. L’événement

Livres et audio gratuits

15 ou 16 juillet 1907 ?

16 juillet 1907 Décès de l’ancien préfet de la Seine Eugène Poubelle (1831-1907). Il avait mené une politique d’assainissement de la capitale en imposant aux Parisiens en 1884, le dépôt des ordures dans des boîtes spécialement prévues à cet effet. Elles finiront par prendre son nom. (Les éphémérides d’Alcide) 16 juillet 1907 Mort à Paris de l’ancien préfet de la Seine Eugène Poubelle. Il avait mené une politique d’assainissement de la capitale en imposant aux Parisiens en 1884, le dépôt des ordures dans des boîtes spécialement prévues à cet effet. Elles finiront par prendre son nom. On peut s’appeler Poubelle et en tirer quelque orgueil. Chroniques de la lettre de l’événement Né à Caen le 15 avril 1832 1931, Eugène-René Poubelle, juriste, administrateur et diplomate, devint préfet de la Seine en 1883. Ses actions pour améliorer l’hygiène de la ville de Paris ont conduit à l’utilisation de son nom pour désigner les réceptacles à ordures. Il est aussi à l’origine de la mise en service du tout-à-l’égout, ce qui reçut un bon accueil du public à la suite de la résurgence du choléra en 1892. Il est mort à Paris le 16 juillet 1907. L’Internaute histoire Compléments voir sur mon ancien blog au 7 mars 1884 et au 15 avril 1831 sur ce blog –

15 juillet 1907 Wikipédia et 16 juillet 1907 Wikipédia j’ai apporté la modification sur cet élément de Wikipédia car j’ai posé la question à la Bnf : En matière de dates de naissance, de mariage et de décès, les sources les plus fiables et la plus officielles sont les actes d’état civil. Pour la France, les registres de l’état civil sont conservés aux archives départementales et ont été largement numérisés et mises en ligne (en tout cas jusqu’aux années 1920). Cet acte de décès nous indique qu’Eugène Poubelle est décédé à Paris le 15 juillet 1907, à 8 heures du matin. C’est donc cette date qu’il faut considérer comme exacte.(lien) – Archives de Paris, acte de décès n°1598, années 1907 –
La confusion avec le 16 juillet vient probablement du fait que le décès a été déclaré à l’état civil ce jour là.

16 juillet 1935

16 juillet 1935 150 parcmètres entrent en fonction à Tulsa aux U.S.A. Ils sont l’œuvre de Carlton Magee (1872-1946), journaliste et fondateur de la première entreprise à construire des parcmètres. Ceux-ci n’arriveront à Paris qu’en 1975. Chroniques de la lettre de l’événement source image Wikipédia anglais

16 juillet 1936

Walker Evans (1903-1975)

16 juillet 1936, le photographe Walker Evans (1903-1975) a pris un congé de la Farm Security Administration (FSA) pour accepter une affectation d’été avec le magazine Fortune. Today in History – lien Wikipédia

16 juillet 1940 La guerre au jour le jour 

16 juillet 1941 La guerre au jour le jour Voici ce que j’extrais Importante réunion à Berlin entre Adolf Hitler, Hermann Goering, Martin Bormann et Alfred Rosenberg pour édifier la future structure doccupation de l’Union Soviétique.
Quatre commissariats du Reich sont créés et les provinces les plus riches seront directement annexées au Reich.
M. Rosenberg est nommé à la tête du nouveau ministère des territoires occupés à l’est, avec pour tâche d’organiser le pillage des territoires, au profit de l’Allemagne, ainsi que l’élimination des juifs et des communistes.
Heinrich Himmler est chargé de la police et de la sécurité.

16 juillet 1942 La guerre au jour le jour 

16 juillet 1942

Une des rares photographies de l’intérieur du vélodrome après la rafle. Femmes et enfants y sont parqués.

16 juillet 1942 Grande rafle du Vél’ d’Hiv’. En deux jours, dans la région parisienne, 12 884 arrestations sont opérées grâce à ce que les Allemands appellent le «fichier modèle» de la préfecture de police. Source les éphémérides d’Universalis 16 juillet et 17 juillet 1942 Le 16 juillet à l’aube, entre 4.000 et 7.000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour arrêter 12.884 Juifs à Paris et les conduire au Vélodrome d’hiver avant d’être déportés vers les camps de concentration nazis. La rafle du « Vél’ d’hiv », organisée par la préfecture de police de Paris sans le concours de la police allemande, est devenue le symbole de la collaboration du régime de Vichy avec le IIIe Reich. Ce sont uniquement des agents de police français qui exécutèrent la tristement célèbre rafle du Vel d’Hiv. (Les éphémérides d’Alcide) Remarque : étrange de constater que ce fait n’est pas rapporté dans linternaute histoire mais il l’est au lendemain 17 juillet Si on lit La guerre au jour le jour on se rend compte que l’opération « vent printanier » est programmée sur trois jours (voir le billet présenté signé : DANNECKER, S.S. – Hauptsturmführer. d’où je tire cet extrait L’arrestation des Juifs apatrides à Paris sera opérée par la police française dans la période du 16 juillet au 18 juillet 1942. On peut s’attendre à ce qu’il reste environ 4 000 enfants juifs après les arrestations. Les personnes arrêtées n’ont le droit d’emporter qu’un minimum de choses (une couverture, un pull, une paire de chaussure et deux chemises) ainsi que quelque vivres. Comme rien n’a été préparé, les quelque 7000 personnes arrêtées et placés au vélodrome d’hiver devront survivre pendant cinq jours, sans nourriture et avec un seul point d’eau. La guerre au jour le jour

Complément : Le 16 juillet, le premier jour de la rafle, Paris-Soir (lien gallica), l’Œuvre (lien gallica), Le Matin et Paris-Midi (lien gallica), quatre poids lourds de la presse quotidienne, consacrent une partie de leur une aux « 500 enfants de la Presse » envoyés un mois et demi en colonie de vacances dans le domaine de Liancourt aux frais du Maréchal, sous le haut patronage de Jean Luchaire, le collabo qui avait la mainmise sur toute la presse. À chaque fois, l’article, enthousiaste, est illustré d’une photo montrant le départ en autobus de la marmaille partant se refaire une santé et une joie de vivre dans l’Oise. Source p. 249 livre Le cœur ne cède pas de Grégoire Bouillier voir mon blog prix André Malraux sur Prix 2022

Dossier canope sur la rafle du Vél’d’Hiv’

Le 16 juillet 1942, débute à Paris et dans sa proche banlieue une vague d’arrestations massives de Juifs, menée par la Préfecture de police de Paris à l’initiative des autorités nazies. Les Archives de Saint-Denis consacrent une page spéciale à la rafle du Vél d’Hiv dont on célèbre en 2022 le 80e anniversaire. Source Francearchives

Il y a 80 ans, la rafle du Vél’ d’Hiv’ viepublique

16 juillet 1943 La guerre au jour le jour

16 juillet 1945

Bulle de plasma de 266 mètres de diamètre formée par Gadget, lors de l’essai Trinity, après 0,025 seconde.

16 juillet 1945 La première explosion expérimentale d’une bombe atomique a lieu dans le Nouveau-Mexique (États-Unis). Cette explosion marque l’aboutissement du Manhattan Project, programme de réalisation de bombes atomiques à uranium 235 et à plutonium élaboré par les autorités américaines en 1943. Trois semaines plus tard, le 6 août, ce sera Hiroshima. (Les éphémérides d’Universalis) – Wikipédia 16 juillet 1945 Trinity la première explosion atomique a lieu à Alamogordo, près de Los Alamos, dans le désert américain du Nouveau-Mexique. Cet essai en grandeur nature précède de trois semaines le largage meurtrier et sans précédent d’une bombe atomique au-dessus de la ville japonaise d’Hiroshima (6 août 1945). Source 16 juillet 1945 L’expérience « Trinity », dans le désert du Nouveau-Mexique, à Alamogordo, voit exploser la première bombe atomique de l’histoire. La bombe n’est pas lâchée par avion mais disposée dans une tour. Celle-ci est rasée par l’explosion tandis que le sable alentour est vitrifié et qu’un champignon de 300 mètres de diamètre s’élève. Ce test marque l’aboutissement du projet Manhattan qui a permis de construire trois bombes nucléaires. Celle-ci, nommée « Gadget », était constituée de Plutonium, comme celle qui sera lancée sur Nagasaki. Par contre, la bombe qui explosera à Hiroshima est constituée d’Uranium 235. L’Internaute histoire 16 juillet 1945 La première bombe atomique, créée par Robert Oppenheimer et son équipe à Los Alamos, explose contre une tour dans le désert du Nouveau-Mexique. (extrait de Les éphémérides d’Alcide)

La première explosion atomique, par Winston Spencer Churchill Le 17 juillet 1945, des nouvelles à faire trembler le monde nous arrivèrent. Stimson vint me voir chez moi dans l’après-midi et déposa devant moi une feuille de papier portant ces mots : «Bébés heureusement nés.» À son air, je compris qu’il s’agissait de quelque chose d’extraordinaire. «Cela signifie, m’expliqua-t-il, que l’expérience dans le désert du Nouveau-Mexique a réussi. La bombe atomique est devenue une réalité.» Source pour lire la suite. Je m’étonne seulement du fait qu’il soit aussi ce jour là à Postdam

16 juillet 1945 – Alamogordo, désert du Nouveau Mexique États Unis, la première bombe atomique explose. Certains physiciens redoutaient alors qu’une réaction en chaîne n’embrase toute l’atmosphère terrestre. Comme le disait Einstein, « Deux choses sont infinies, l’Univers et la sottise humaine. Mais je ne suis pas sûr de ce que j’affirme au sujet de l’Univers ». multimédia.fr

16 juillet 1949

16 juillet 1949 La loi no 49-956 sur les publications destinées à la jeunesse est une loi française visant à réguler la diffusion des livres et de la presse jeunesse. Lien sur la loi et sur Romans à lire et romans à proscrire de l’abbé Bethléem, guide de lecture destiné aux familles catholiques qui distingue les «bons» et les «mauvais» livres, maintes fois réédité pendant l’entre-deux-guerres, sera le principal inspirateur de la loi.

Interdits, censurés, critiqués, vilipendés… quels sont ces livres pour enfants qui, du début du XXe siècle à nos jours, ont suscité débats et polémiques ? En quoi cette histoire est-elle révélatrice d’une vision de l’enfance, d’une société face à ses tabous…? Jusqu’où peut aller la protection de l’enfance ? Où s’arrête la liberté d’expression ? Autant de questions que soulève l’exposition  «Ne les laissez pas lire !», en présentant quelque 120 publications ayant fait débat : elle invite à explorer l’histoire de la littérature pour enfants sous l’angle des controverses et de la censure, à l’occasion des 70 ans de la loi du 16 juillet 1949 qui encadre encore aujourd’hui le travail de toute l’édition pour la jeunesse.  L’exposition en détail   En complément de cette exposition présentée dans l’allée Julien Cain, le CNLJ vous propose de retrouver en salle I quelques exemples de censures ou de polémiques qui, en France ou à l’international, ont touché des publications destinées à la jeunesse, et qui n’ont pas pu trouver leur place dans l’exposition, notamment pour des questions liées aux droits d’auteur. Pour commencer, une série de fascicules de comics édités par le groupe Marvel, dont la version française a subi des retouches destinées à en atténuer la violence. Ensuite, certains parmi les livres des éditions Harlin Quist qui ont été au centre d’une forte polémique initiée par la pédiatre et psychanalyste Françoise Dolto, celle-ci estimant que les graphismes cauchemardesques proposés dans les publications de François Ruy-Vidal pouvaient avoir une incidence grave sur l’évolution du psychisme des enfants. complément On trouvera également dans la vitrine Écrits pour nuire, de Marie-Claude Monchaux, publié en 1985 par le syndicat étudiant de droite UNI dans le contexte d’une campagne de censure contre certaines maisons d’édition pour la jeunesse, et les bibliothèques qui mettent ces livres à disposition. L’autrice incite les parents et responsables à se méfier de ces livres pour enfants, qui propageraient  «la gangrène de la subversion». Enfin, pour élargir notre propos à l’international, on trouvera un exemple de modification d’une publication en vue de l’adapter aux exigences morales du pays de destination. Source voir aussi bibliographie sélective ne les laissez pas lire (lien pdf) Fiche iconographique (lien pdf) Communiqué de presse (lien pdf) Pour la pédiatre Françoise Dolto, la priorité était de « protéger » les enfants : « Écrite et choisie par les adultes, la littérature enfantine échappe au jugement de ses jeunes consommateurs. Ces derniers sont à la merci des ‘livres pour enfants’ présumés inoffensifs, voire éducatifs« . Pour la bibliothécaire Geneviève Patte, spécialiste de ces questions, « le danger est bien plus dans ce qui est faux, mièvre et ennuyeux que dans ce qui est trop fort dans sa vérité. Ne craignons pas trop vite de traumatiser les enfants« . Source Complément : À Hongkong, des livres en faveur de la démocratie disparaissent des bibliothèques – Le département des services culturels et de loisirs de la ville a déclaré que certains livres avaient été retirés car ils contrevenaient à la loi sur la sécurité nationale. Parmi les auteurs dont les titres ne sont plus disponibles figurent Joshua Wong, l’un des militants les plus célèbres, et Tanya Chan, une députée prodémocratie renommée. Des recherches sur le site Internet des bibliothèques font apparaître qu’au moins trois livres de M. Wong, de Mme Chan et de l’intellectuel Chin Wan ne sont plus disponibles pour le prêt dans les dizaines de points d’emprunt de la ville. Source Journal Le Monde du 5 juillet 2020

16 juillet 1950

L’équipe d’Uruguay posant avant le match en 1950

16 juillet 1950 Après douze ans d’absence, la Coupe du monde de football fait son retour au Brésil. Le pays tout entiers rêve alors du titre. La formule finale est unique cette année puisqu’elle se déroule sous la forme d’une poule. Le dernier match, qui oppose l’Uruguay au Brésil, a finalement la valeur d’une finale. En effet, les Brésiliens partent favoris puisqu’ils ont littéralement écrasé leurs adversaires : 7-1 face à la Suède et 6-1 face à l’Espagne. L’Uruguay a par contre fait match nul face aux Espagnols. Mais ce dernier bat le Brésil 2 à 1 et laisse le stade Maracanã dans un silence de mort. Abattus par cette défaite inattendue, les officiels brésiliens en oublient la cérémonie, si bien que c’est Jules Rimet en personne qui remet le trophée portant son nom au capitaine des Uruguayens. L’Internaute histoire voir aussi Les éphémérides d’Alcide

16 juillet 1950

16 juillet 1950 Inauguration d’un pont d’aluminium entre Arvida et Ville-Racine au Canada. Il est le seul au monde à être fabriqué avec ce matériau et est reconnu comme étant l’un des ouvrages d’art des plus remarquables du génie civil canadien. (source Les éphémérides d’Alcide)

16 juillet 1950

Source image

16 juillet 1950 Massacre de Tuman en Corée du Sud Wikipédia

Conseil de lecture d’un livre récent L’île des femmes de la mer de Lisa See lien des centaines de livres que j’ai lus voir le n° 2547

16 juillet 1951

16 juillet 1951 Léopold III, roi de Belgique, abdique. Son fils aîné le prince Baudoin prend la succession. (extrait de Les éphémérides d’Alcide)

16 juillet 1965

16 juillet 1965 Le général de Gaulle et le président italien Giuseppe Saragat inaugurent le tunnel long de 11,6 kilomètres qui relie la France à l’Italie. Après six années de travaux, une « brèche » large de 8,6 mètres permet de rejoindre la Vallée d’Aoste en dix minutes depuis la Haute-Savoie. Le tunnel du Mont-Blanc sera ouvert à la circulation dès le 19 juillet. L’Internaute histoire 16 juillet 1965 Inauguration du tunnel sous le Mont Blanc Le tunnel du Mont-Blanc est un tunnel routier qui relie Chamonix-Mont-Blanc en Haute-Savoie (France) à Courmayeur dans la Vallée d’Aoste (Italie). Lors de l’inauguration en 1965, c’était le plus long tunnel routier du monde. Wikipédia

16 juillet 1965 Le général de Gaulle et le président de la République italienne Giuseppe Saragat inaugurent le tunnel du Mont-Blanc. Durée de la vidéo de l’INA 1 min. 06 à retrouver sur Rhône Alpes (fresque)

16 juillet 1969

L’équipage d’Apollo 11 : Neil Armstrong, Michael Collins (qui demeurera à bord du module de commande) et Buzz Aldrin.

16 juillet 1969 La capsule spatiale Apollo 11 décolle de Cap Kennedy en Floride (Cap Canaveral) avec à son bord un équipage de trois astronautes : Neil Armstrong, Edwin Aldrin et Michael Collins. La mission a pour objectif de conduire les trois hommes à la surface de la lune. Le 21 juillet, Neil Armstrong sera le premier à réaliser le rêve de nombreux terriens en foulant le sol lunaire. L’Internaute histoire La mission Apollo 11 s’apprête à revivre sur le Web En 1961, le président John F. Kennedy prononce un discours devant le Congrès américain qui fixera les enjeux de la conquête spatiale pour les dix ans à venir : « Je crois que cette nation devrait se donner comme objectif de réussir, avant la fin de cette décennie, à poser un homme sur la Lune et à le ramener sain et sauf sur Terre. » Le commandant Armstrong, quittant la navette américaine Apollo 11, est le premier homme à poser le pied sur la Lune. Pour les 40 ans de cet événement, la conquête spatiale a rejoint une autre révolution marquante du XXe siècle : Internet. Le site wechoosethemoon.org (mais c’est devenu un site commercial), lancé par la John F. Kennedy Presidential Library and Museum, propose ainsi aux internautes de participer à une expérience interactive unique à partir du 16 juillet. Demain marquera le début de quatre jours de célébrations, pendant lesquels il sera possible de revivre, minute par minute, grâce aux outils du Web (notamment Twitter), les moments-clés de la mission Apollo 11 telle que l’ont vécue des millions d’Américains devant leur poste de télévision. D’autres nombreux documents sont à découvrir, telles les archives où l’on voit le président Kennedy, assassiné six ans avant qu’Armstrong ne pose le pied sur la Lune, montrer un profond intérêt pour le programme spatial qui allait devenir « un grand pas pour l’humanité ». (Source check-liste du journal Le Monde du 15 juillet 2009)

16 juillet 1972

16 juillet 1972 Décès à Saint-Jean-de-Luz du mathématicien français Robert Deltheil. Il est né à Villefranche-de-Rouergue le 3 avril 1890. Après des études en classes préparatoires au lycée de Toulouse il est reçu premier au concours d’entrée de l’École normale supérieure puis premier en 1913 à l’agrégation de mathématiques. Après la grande guerre où il est blessé en 1915, il soutient en 1920 sa thèse à Paris intitulée « Sur la théorie des probabilités géométriques » devant un jury comprenant Émile BorelPaul Painlevé et Ernest Vessiot. – Source (juillet)

16 juillet 1974

16 juillet 1974 En France, le président Giscard d’Estaing choisit la journaliste Françoise Giroud (1916-2003), pour devenir la première secrétaire d’État à la Condition féminine. Cofondatrice du magazine « l’Express » avec Jean-Jacques Servan-Schreiber et directrice de la publication, elle est considérée comme l’une des meilleures journalistes de sa génération. L’Internaute histoireWikipédia 16 juillet 1974 La France se dote d’un secrétariat à la Condition féminine. Il est confié à Françoise Giroud. L’égalité homme femme est en progrès, mais elle ne sera pleinement satisfaisante qu’au jour où ce « ministère n’aura plus de raison d’être ». Chroniques de la lettre de l’événement

Plus d’infos sur mon blog au 21 septembre 1916

16 juillet 1979

Saddam Hussein

16 juillet 1979 Prise du pouvoir par Saddam Hussein en Irak. Saddam Hussein (1937-2006) remplace Hassan al-Bakr à la présidence de la République et devient l’homme fort du pays. Désormais, il cumule tous les postes clés du régime. Il est élu président de la République, secrétaire général du parti, président du C.C.R. et commandant en chef des armées. Sa mainmise sur l’État est suivie, dès le 28 juillet 1979, par une purge sanglante qui frappe jusqu’à ses plus anciens camarades politiques. Source les éphémérides d’Universalis 16 juillet 1979 En Irak, le président Hassan al-Bakr, vient de poser sa démission pour raison de santé. Saddam Hussein possède désormais la totalité des pouvoirs en occupant les fonctions les plus importantes du régime : président de la République, président du CCR, secrétaire général du parti et commandant en chef des armées. Dès la fin du mois de juillet, il sécurise son pouvoir en organisant une purge sanglante au sein de son entourage politique. (extraits de L’Internaute histoire)

16 juillet 1979

baleines

16 juillet 1979 135 baleines s’échouent sur la plage de Point au Gaul, Terre-Neuve sans raison manifeste. (Les éphémérides d’Alcide)

16 juillet 1981

16 juillet 1981 L’UNESCO consacre le site de Burgess Shale (situé dans le parc national Yoho, en Colombie-Britannique) comme un des sites du patrimoine mondial. Les fossiles de Burgess Shale ont plus que 500 millions d’années. On y a découvert environ 140 espèces d’invertébrés marins (Les éphémérides d’Alcide) Le bien de «Burgess Shale», précédemment inscrit sur la Liste du patrimoine mondial, fait partie des «Parcs des Rocheuses canadiennes». (lien site patrimoine de l’Unesco parc des rocheuses canadiennes

16 juillet 1985

16 juillet 1985 Décès de l’écrivain allemand Heinrich Böll (1917-1985) C’est un des plus grands auteurs allemands de la période de l’après-guerre. Il reçoit le prix Nobel de littérature en 1972 pour sa poésie qui, par la synthèse de sa description clairvoyante des courants de son temps et la puissance créatrice et attentive, a contribué au renouveau de la littérature allemande. Ses romans, ses nouvelles, ses essais et ses déclarations publiques ont connu une répercussion importante dans le monde littéraire et dans la société de la République fédérale d’Allemagne d’après-guerre. Wikipédia

Citations

16 juillet 1988

16 juillet 1988 À Indianapolis, l’athlète américaine Florence Griffith-Joyner (1959-1998) améliore le record du monde du 100 mètres de près de trois dixièmes de seconde (10,49 s contre 10,76 s). La même année, à Séoul, elle deviendra championne olympique du 100 mètres en 10,54 s et du 200 mètres en 21,34 s (record du monde). Source les éphémérides d’Universalis – Wikipédia

16 juillet 1994

Les taches sombres indiquent les sites d’impact sur l’hémisphère sud de Jupiter

16 juillet 1994 Durant la période du 16 juillet au 22 juillet 1994, plus de 20 fragments de la comète Shoemaker 9, -Shoemaker-Levy 9, officiellement désignée D/1993 F2 et parfois abrégée en SL9- entrèrent en collision avec l’hémisphère sud de Jupiter, fournissant la première observation directe d’une collision de deux objets du système solaire. L’événement, qui constitue une première dans l’histoire de l’astronomie, a été entièrement suivi par les astronomes du monde entier et enregistré depuis l’espace grâce au télescope spatial Hubble ainsi que la sonde Galileo. (Les éphémérides d’Alcide) Wikipédia

ComplémentComment sont façonnées les fabuleuses images du télescope Hubble Yaël Nazé, Université de Liège

16 juillet 1997

Dora Maar – muse de Picasso –

16 juillet 1997 Décès de Dora Maar pseudonyme d’Henriette Theodora Markovitch (1907-1997) photographe et artiste peintre française. Elle fut l’une des amantes et muses du peintre Pablo Picasso, rôle qui a longtemps occulté l’ensemble de son œuvre. Wikipédia – source image Picasso et Dora Maar Dora Maar fut le modèle et l’inspiratrice de l’œuvre de Picasso. Ce dialogue créatif du peintre et de la photographe constitue pour l’exposition un guide chronologique et thématique permettant de mettre en lumière tant les révolutions plastiques de l’art picassien que les grands événements ayant marqué ce tournant du siècle. (lien) où vous trouverez aussi une critique de l’exposition faite par Anne-Sophie Aguilar

Dora Maar sur awarewomenartists

Dora Maar à Mougins – lien podcast

Au moment où Dora Maar partage un été sur la Côte d’Azur avec Picasso, elle est déjà une artiste accomplie. S’ouvre une période d’intense collaboration entre les deux artistes. Avec la participation de Damarice Damao, attachée de conservation au Musée national d’art moderne. durée 12 min.

Dora Maar – Centre Pompidou

16 juillet 2001

16 juillet 2001 Le Belge Jacques Rogge a été élu à la présidence du Comité international olympique (CIO) à Moscou (59 voix) pour un mandat de huit ans. Il est le huitième en 107 ans d’histoire du CIO. L’une de ses ambitions est de revenir à des Jeux plus humains et moins coûteux. Il est élu lors de la 112e session du CIO succédant ainsi à l’espagnol Juan Antonio Samaranch en poste depuis 1980. (Les éphémérides d’Alcide) – Wikipédia

16 juillet 2001

16 juillet 2001 Le dessinateur du célèbre cow-boy Lucky Luke, Morris (1923-2001), de son vrai nom Maurice de Bévère décède à Bruxelles, à l’âge de 77 ans, d’une embolie soudaine. En 1987, il crée la série Rantanplan (le chien idiot de Lucky Luke). (Les éphémérides d’Alcide)

Plus d’informations pour Morris sur mon blog au 1er décembre 1923

16 juillet 2009

16 juillet 2009 Une fuite de pétrole brut s’est produite à la raffinerie Total de Gonfreville l’Orcher, près du Havre sur l’une des cuves de stockage. Elle s’est produite dans un bac de rétention qui peut contenir 57.000 m3 de pétrole. La cuve défectueuse a été vidée dans une autre cuve et le pétrole qui a fuit a été pompé. Une couche de mousse a été vaporisée sur la couche… (sources les mots ont un sens et France info)

16 juillet 2014

16 juillet 2014 Décès de Jean Panhard (1913-2014) industriel français.

Industriel, Jean Panhard occupe de hautes responsabilités dans la société Panhard et Levassor dès 1937. En 1955, pour éviter la faillite il signe un accord de fusion avec Citroën et Panhard et Levassor arrête son activité civile. Il reste aujourd’hui constructeur de véhicules militaires. De 1965 à 1981, Jean Panhard est le PDG de la société des Constructions mécaniques Panhard et Levassor. Il préside de multiples instances économiques françaises et européennes. Il est le président fondateur de l’association des musées automobiles de France (AMAF). polytechnique

16 juillet 2020

16 juillet 2020 On n’avait jamais observé le Soleil d’aussi près. Les images livrées par la sonde euro-américaine Solar Orbiter, jeudi 16 juillet, montrent des «feux de camp» bouillonnant tout près de la surface solaire, pouvant expliquer l’un des mystères de notre étoile. Ces phénomènes jusqu’ici inconnus pourraient en effet éclairer le fait qu’il fasse plus chaud dans la couronne solaire, à des millions de kilomètres, qu’à la surface même de notre astre – un écart qui défie les lois de la nature. Journal Le Monde

16 juillet 2021

16 juillet 2021 Revolution of Our Times, documentaire de Kiwi Chow, a été ajouté en toute dernière minute à la programmation du festival de Cannes. Source Journal Le Monde p. 21 daté du 18-19 juillet 2021

ce jour en astronomie (lien)

Today in Science (anglais)

Les éphémérides en art (anglais.)

Dernière mise à jour 23.03.2023