13 août

Journée internationale des gauchers

Pourquoi il y a des droitiers et des gauchers ? Lumni durée 2 minutes

Le 13 : vous l’avez remarqué, ce nombre est souvent absent dans les ascenseurs, pour le placement des passagers dans les avions et certains d’entre nous entretiennent à son égard une étrange phobie… Voici quelques réponses sur l’origine de cette superstition. Lien canal académie – adresse du fichier mp3 (lien) durée 5 minutes

13 août 1521

13 août 1281 Les Japonais, faisant preuve d’une audace peu commune, repoussent une puissante flotte mongole qui a tenté d’accoster sur l’archipel. Une tempête divine («kamikaze») met à mal les jonques géantes et vient opportunément à leur secours… Source hérotode

13 août 1521 Après 75 jours de siège, les Espagnols menés par Hernán Cortés s’emparent de Tenochtitlán, la riche capitale de l’Empire aztèque. L’empereur Cuauhtemoc est capturé et tué. Les Espagnols rebâtiront sur les ruines de la ville une nouvelle capitale, Mexico (d’après le nom d’une tribu locale), et partiront à la conquête du reste du pays. L’Internaute histoire 13 août 1521, le conquistador Hernan Cortés, ses compagnons d’armes et ses alliés mexicains entrent à Tenochtitlan, capitale de l’empire aztèque, vaincue par un long siège qui a réduit sa population à la famine. hérotode 13 août 1521 Après 75 jours de combats entre Aztèques et Espagnols, Cuauhtemoc, le dernier souverain « mexicain », est capturé. Tenochtitlan, capitale de l’Empire aztèque tombe aux mains de Cortès. Cette ville exceptionnelle, peuplée sans doute de 500.000 habitants à l’époque, est réduite à l’état de charnier. La magnificence de ses palais et de sa cour impériale était à l’image de cette civilisation riche et complexe. Sur ces ruines, Cortès fonde Mexico. chroniques de la lettre de l’événement

13 août 1532

L’Union de la Bretagne et de la France, monument conçu par Jean Boucher en 1911, représentait la Duchesse Anne et le roi Charles VIII. Situé dans une niche de la façade de l’hôtel de ville de Rennes, il fut détruit par des séparatistes bretons lors de l’attentat du 7 août 1932 à Rennes et depuis lors jamais remplacé. Wikipédia

13 août 1532 L’édit d’union de Nantes rattache définitivement le duché de Bretagne à la couronne de France. (Les éphémérides d’Universalis)

13 août 1532 La procédure politique visant à unir le duché de Bretagne et le royaume de France débuta à la fin des années 1480. Elle atteindra son climax le 13 août 1532, à Nantes, par l’édit d’union de la Bretagne à la France. L’édit du Plessis-Macé, publié le 21 septembre 1532, permet à la province d’obtenir le maintien de ses droits, libertés et privilèges. Cette union prendra fin deux siècles plus tard pendant la Révolution française. L’Internaute histoire

13 août 153210 juillet 1940

13 août 1532 Début de la bataille d’Angleterre : l’armée de l’air allemande tente de détruire la force aérienne britannique. Côté Anglais environ 600 Hurricane et Spitfire feront face à 2 500 avions allemands et en particulier à environ 1 200 Messersmith 109 et 110. Mais La Bataille d’Angleterre va se solder par un échec de l’aviation allemande. multicollection.fr

13 août 1554

13 août 1554 Henri II Donne le Collier de l’Ordre de Saint-Michel au Maréchal de Tavannes, après le Combat de Renty. peint par Nicolas-Guy Brenet – source les éphémérides en art (lien) – Wikipédia

13 août 1624

13 août 1624 Le cardinal de Richelieu, remplace La Vieuville à la tête du Conseil du Roi. Il était entré au Conseil quatre mois plus tôt, à la demande de Marie de Médicis dont il avait été l’aumônier et qui voyait en lui un moyen d’exercer son influence au sein du gouvernement. Mais Richelieu se mettra totalement au service de Louis XIII qui éloignera sa mère du pouvoir. Ils gouverneront ensemble pendant 18 ans. L’Internaute histoire

13 août 1655

histoire de la clarinette (site officiel de Jean-Christian Michel clarinettiste)

13 août 1655 Naissance de Johann Christoph Denner (1655-1707), célèbre facteur d’instrument à vent allemand considéré notamment comme l’inventeur de la clarinette. On s’accorde pour dire que Johann Christoph Denner est l’inventeur de la clarinette parce qu’on sait qu’il en fabriquait avant 1700, que certaines de ses clarinettes existent encore et aucune autre clarinette n’est plus antérieure. Source et Wikipédia – lien histoire de la clarinette (site officiel de Jean-Christian Michel clarinettiste) – Remarque sur un site Johann Denner la photographie de Johann Christoph Denner ne me paraît pas bien probable ?

13 août 1695

13 août 1695 Alors que les troupes de la Ligue d’Augsbourg assiègent Namur pour la reprendre au Français, Louis XIV décide de faire bombarder Bruxelles, sous prétexte de représailles aux bombardements anglais de 1694. Du 13 au 15 août 1695, l’artillerie française, sous les ordres du maréchal de Villeroy, noie la ville sous une pluie de bombes. Un immense incendie détruit le tiers de la ville (environ 5 000 bâtiments). L’Internaute histoire

Cette œuvre anonyme, faisant la part belle aux couleurs ocre-rouge-orangé, donne une vision apocalyptique de la Grand-Place de Bruxelles incendiée. Il s’agit là de la seule peinture qui montre les monuments et maisons de la célèbre place en flammes lors du bombardement de Bruxelles du 13 au 15 août 1695 par les troupes du roi de France Louis XIV placées sous les ordres du maréchal de Villeroi. On y remarque quelques éléments disparus aujourd’hui comme la tour de l’église Saint-Nicolas ou la grande fontaine placée devant la Maison du Roi. Source musée de la ville de Bruxelles – pour en savoir plus Télécharger la brochure document pdf

13 août 1695 ? ou 13 août 1699 ?

Almanach Royal pour l’année 1700 (détail : Inauguration de la statue équestre de Louis XIV, place Louis-le-Grand à Paris, le 13 août 1699)

13 août 1695 Mise en place de la statue équestre en bronze de Louis XIV Faite d’après les dessins et les modèles de François Girardon, haute de vingt pieds, elle fut érigée à Paris, place Vendôme (nommée auparavant place Louis-le-Grand). sources France pittoresque et 13 août 1699 source image (lien) et autre source autre image Wikipédia 13 août 1699 La statue ne fut installée sur son piédestal qu’en 1699, sur la place finalement baptisée Louis-le-Grand. Elle fut abattue en août 1792 sous la Révolution, comme symbole de l’absolutisme. Source avec un vestige, pied gauche de la statue équestre de Louis XIV, place Louis Le Grand (actuelle place Vendôme), détruite le 12 août 1792 mais sur une autre Source détruite le 13 août 1792

13 août 1756

13 août 1756 Naissance du caricaturiste James Gillray (1756-1815) lien Wikipédia.

Sur la carte caricaturée ci-dessous, réalisée par James Gillray en 1793, on peut voir l’Angleterre et le Pays de Galles représentés, sous la forme du roi George III, déféquant et une armée de navires allant de Portsmouth vers la France. L’image humoristique évoque la guerre anglo-française, qui a explosé après une décennie de paix entre les deux pays (Angleterre et France) après la Révolution française. Source (en portugais)

12 août 1792 ? ou 13 août 1792 ?

Cette statue fut détruite par les Révolutionnaires le 13 août 1792, nous n’en connaissons donc aujourd’hui que les gravures et la copie modèle réduit qui est toujours exposé au Louvre. Source

Elle fut abattue en août 1792 sous la Révolution, comme symbole de l’absolutisme. Source avec un vestige, pied gauche de la statue équestre de Louis XIV, place Louis Le Grand (actuelle place Vendôme), détruite le 12 août 1792

13 août 1826

13 août 1826 René Laennec (1781-1826) meurt à l’âge de 45 ans. Il décède de phtisie, ce qui est particulièrement ironique pour un homme qui a passé la plus grande partie de sa vie à étudier les maladies pulmonaires. Quelques années plus tôt, il avait inventé le pectoriloque, une feuille de papier roulée qui, une fois apposée sur le thorax du malade, lui permettait de bien entendre le bruit de son cœur. Une fois perfectionnée, son invention avait pris le nom de stéthoscope. (linternaute histoire avec une erreur de date puisqu’ils mettent le 3 août) – Wikipédia 13 août 1826 Mort du médecin René-Théophile Laennec. René-Théophile-Hyacinthe Laennec, professeur à la Faculté de médecine de Paris et au Collège de France, médecin, de la duchesse de Berry et de l’hôpital Necker, naquit à Quimper le 17 février 1781. Ce médecin, l’un des plus distingués de la France moderne, débuta par un opuscule sur la doctrine d’Hippocrate, dans lequel il prouva qu’on pouvait le compter au nombre de ceux qui ont compris la doctrine du vieillard de Cos. Depuis le commencement de ses études jusqu’à la fin de sa carrière, l’anatomie pathologique, l’histoire naturelle médicale et le diagnostic des lésions organiques, furent pour lui un sujet de méditations assidues, et il a contribué d’une manière puissante aux progrès de ces trois branches de l’art de guérir. Source pris dans france-pittoresque

13 août 1855

13 août 1855 Henri Bessemer (1813-1898), inventeur anglais autodidacte présente sa nouvelle méthode de production d’acier ; elle se fait au moyen d’un convertiseur (procédé Bessemer). Cette méthode permettant la fabrication d’un acier d’excellente qualité augmenta énormément la production annuelle en Angleterre. (source Les éphémérides d’Alcide)

13 août 1863

13 août 1863 Décès du peintre Eugène Delacroix (1798-1863) voir mon blog au 26 avril 1798 où vous trouverez plus d’informations ici j’en ajoute quelques-unes

Musée Eugène Delacroix (lien)

Eugène Delacroix sur canal académie (lien)

13 août 1869

13 août 1869 Décès de Adolphe Niel (1802-1869) militaire.

Lieutenant du génie, Adolphe Niel invente un broyeur de mortier et remplace les pilotis par du sable dans les fondations en mauvais terrain. Il est alors appelé au Dépôt des fortifications. Capitaine en 1833, il demande à faire partie des renforts au siège de Constantine en 1836. Colonel en 1846, chef d’état-major de Vaillant au siège de Rome, c’est lui qui remet les clefs de Rome au Pape réfugié à Gaëte. Il est général de division en 1853. En 1854, il est commandant en second de l’escadre qui s’empare de la place forte de Bomarsund lors de l’expédition de Baraguey d’Hilliers en mer Baltique. Il sera nommé aide de camp de Napoléon III à son retour en 1855. Envoyé en Crimée, il dirige l’investissement de Sébastopol (1854-1855). Cette mission lui valut d’être nommé commandant en chef du génie de l’armée d’Orient. À la suite de la prise de Sébastopol, il fut élevé à la dignité de grand-croix de l’ordre national de la Légion d’honneur. Durant la Campagne d’Italie, pendant laquelle il commande le 4e Corps, il se distingue à la bataille de Magenta en juin 1859 comme à celle de Solférino. Maréchal de France, il obtient le grand commandement de Toulouse, puis le ministère de la guerre en 1867. Il fait adopter le fusil Chassepot, réorganise les forces militaires et institue la garde mobile, à la veille de 1870, malgré l’opposition du Corps législatif et d’une partie de l’armée. polytechnique

13 août 1869

13 août 1869 Naissance de Tony Garnier (1869-1948). C’est un fils de canuts, un dessinateur en soierie et une tisseuse. Lauréat du prix de Rome en 1899, il consacre ses études à une conception de la ville totalement nouvelle avec deux valeurs essentielles, l’hygiène et l’efficacité sociale : la Cité Industrielle. L’ouvrage fait grand bruit. Il devient vite une référence dans l’histoire de l’urbanisme contemporain. Les théories du mouvement moderniste lui doivent beaucoup. Achevé en 1904, il ne sera publié qu’en 1917. Tony Garnier travaille essentiellement à Lyon où il réalise l’essentiel des grands travaux de la ville : les abattoirs de la Mouche (dont la Halle du Marché aux bestiaux est aujourd’hui classée), l’Hôpital de Grande Blanche (aujourd’hui hôpital Édouard Herriot), le Stade de Gerland et le quartier des États-Unis. Seul exil notable, il bâtit l’hôtel de ville de Boulogne-Billancourt. Il réalise pour l’Office Public Communal d’HBM de la ville de Lyon la cité des États-Unis, 1 620 logements, entre 1920 et 1934. Source

En savoir plus :

Tony Garnier, Musée Urbain Tony Garnier

Biographie Tony Garnier, Portrait d’architectes, Cité de l’architecture et du patrimoine

Photos de réalisations – Les Hlm en expos

Vidéos :

Tony Garnier par son élève l’architecte Piessat, durée 3 minutes 30, interview par Cécile Philippe, INA Culture

Tony Garnier le rêve de l’architecte 1991, durée 27 minutes film de Jean-François Raynaud, Cargo production. Ce film constitue un document de référence sur la vie et l’œuvre du grand architecte lyonnais Tony Garnier. Il valorise les travaux de ce dernier (constructions, projets) grâce à la mise en œuvre de techniques sophistiquées (palette graphique). Ce documentaire fait le point sur les apports de Tony Garnier en matière d’urbanisme et d’architecture tout en proposant une image nouvelle de l’homme et un regard inédit sur l’œuvre.

Tony Garnier, un architecte humaniste, durée 2 minutes Lyon Tourisme

Le maire et l’architecteexposition virtuelle

13 août 1876

13 août 1876 Le Festspielhaus, théâtre conçu spécifiquement pour la Tétralogie, selon les désirs de Wagner, est inauguré à Bayreuth. Souhaité par le compositeur dès 1871, cette « maison du festival » a pu être réalisée grâce au soutient de Louis II de Bavière, monarque passionné par l’opéra romantique de Wagner. La fosse d’orchestre n’est pas visible pour ne pas interférer entre la scène et le public tandis que l’acoustique est exceptionnelle. Premier lieu à accueillir la Tétralogie dans son intégralité, le Festspielhaus bénéficiera d’une grande reconnaissance artistique mais pâtira d’un échec financier. Toutefois il reste autant dans les mémoires que dans l’actualité, puisque le festival Richard Wagner s’y déroule chaque année du 25 juillet au 28 août. L’Internaute histoireWikipédia

13 août 1887

Banc commémoratif de Stefan Banach et Otto Nikodym à Cracovie, Pologne.

13 août 1887 Naissance du mathématicien polonais Otto Marcin Nikodým à Zabolotiv en Autriche-Hongrie ; il meurt le 4 mai 1974 à Utica dans l’État de New York (États-Unis). Nikodým a travaillé dans de nombreux domaines des mathématiques, comme la théorie de la mesure ou la théorie des opérateurs dans un espace de Hilbert. Il a prouvé le cas général du théorème de Radon-Nikodym-Lebesgue en 1930. Source (août)

13 août 1898

13 août 1898 Naissance de Jean Borotra (1898-1994) joueur de tennis et homme politique

Jean Borotra est l’un des plus grands joueurs de tennis que le monde ait connu, il est le premier français à avoir remporté le tournoi de Wimbledon (en 1924, première victoire en simple à Wimbledon et à Roland Garros). Trois fois champion du monde, champion d’Australie, champion des États-Unis, champion d’Angleterre, il fait partie de l’équipe de France qui conquit la Coupe Davis, avec les mousquetaires en 1927 et la conserva pendant années. Borotra fit également parti de l’équipe de football de Polytechnique qui gagna le championnat de France militaire en 1921.De 1940 à 1942, il est commissaire de la Jeunesse et des sports sous Vichy. Arrêté par la gestapo en 1942, il est déporté jusqu’en 1945. Parmi ses activités, il a fondé en 1929 l’International Tennis Club de France, puis le Comité international du Fair Play et il devient vice-président de la fédération française de tennis. polytechnique

13 août 1899

Appareil téléphonique à pièces de monnaie des cabines de France-Télécom en usage avant la carte téléphonique.

13 août 1899 William Gray dépose un brevet pour un téléphone public fonctionnant avec des pièces de monnaie. Il installe sa première machine à la banque de Hartford, Connecticut. Originalité de ce premier téléphone public : l’utilisateur ne paye qu’après avoir passé son appel ! Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale que le téléphone public à pièces sera définitivement supplanté par les téléphones privés. (extraits de chroniques de la lettre de l’événement)

13 août 1899

13 août 1899 Naissance d’Alfred Hitchock (1899-1980), (lien sur la biographie de la lettre de l’événementle maître du suspense Dans tous ses films, Alfred Hitchcock apparaît furtivement, que ce soit dans le décor ou encore dans la foule des figurants, ou même sur une photographie dans un journal. (lettre de l’événement) 13 août 1899 Alfred Hitchcock naît dans la banlieue de Londres. Surnommé «le maître du suspense», il est l’un des plus célèbres réalisateurs britanniques. Il commence par réaliser des films muets dans les années 1920 et signe notamment le succès « The Lodger » en 1927. Il se tourne ensuite vers le cinéma parlant et part s’installer aux États-Unis en 1939. Il est au sommet de sa gloire dans les années 1950 et 1960. Hitchcock a créé un style cinématographique propre, en utilisant des thèmes récurrents dans ses films, en particulier l’épouvante, le sentiment de culpabilité et le coupable innocent. Parmi ses films les plus connus figurent « Les Enchaînés » (1946), « Fenêtre sur cour » (1954), « La Mort aux trousses » (1959), « Sueurs froides » (1958), ou encore « Les Oiseaux » (1963). L’Internaute histoire

13 août 1907

13 août 1907 Le premier taxi, avec compteur, fait son apparition dans les rues de New York. Les éphémérides d’Alcide

Florence Nightingale

13 août 1910 Décès de Florence Nightingale (1820-1910). C’est une infirmière et mathématicienne anglaise. Son engagement a permis de sauver de nombreuses vies et de révolutionner la médecine, en développant les statistiques. voir curiokids.net pour en savoir plus

13 août 1912

13 août 1912 Décès de Jules Massenet (1842-1912) pianiste, compositeur, professeur au Conservatoire de Paris. C’est le benjamin d’une famille de douze enfants. Son père, officier dans l’armée, est un industriel qui fabrique des lames de faux près de Saint-Étienne. Sa mère, très bonne pianiste, enseigne le piano et compose quelques pièces. Elle donne à son fils ses premières leçons lorsque ce dernier a neuf ans. Montrant de très bonnes dispositions pour la musique, Jules est admis quelques années plus tard au Conservatoire de Paris et reçoit un premier prix de piano en 1859. Dans le prestigieux établissement, il apprend également l’harmonie, le contrepoint et travaille la composition. Pour gagner sa vie, il accompagne des chanteurs et est timbalier dans des orchestres. Ces expériences lui permettent de se familiariser avec un vaste répertoire. Sa brillante scolarité est couronnée par un premier prix de Rome qui lui ouvre les portes de la Villa Médicis à Rome. lien biographie pour voir la suite et avoir des liens pour des extraits audio ou vidéo

Benjamin d’une famille de douze enfants, Jules Massenet suit l’enseignement musical de sa mère jusqu’à l’âge de 11 ans, où il entre au Conservatoire de Paris. Il compte parmi ses professeurs Adolphe Laurent, puis Ambroise Thomas – grand compositeur d’œuvres lyriques – dont l’influence se fait sentir pendant toute sa carrière. Il reçoit en 1859 le Grand prix de piano, joue dans des cafés pour subvenir à ses besoins et obtient en 1863 le prix du concours de Rome avec la cantate ‘David Rizzio’. Il rencontre Liszt qui lui propose de le seconder dans ses tâches d’enseignement et vit à Rome pendant trois ans. Pendant cette période, il compose sa première symphonie : ‘Ouverture en sol’. De retour à Paris en 1867, il y connaît ses premiers succès avec ‘La Grande Tante’ à l’Opéra comique cette même année, ou encore ‘Le Roi de Lahore’ en 1877, salué par la critique et représenté aux quatre coins du globe, de Budapest à Rio de Janeiro en passant par Milan. Il est nommé professeur au Conservatoire de Paris en 1878 et le reste jusqu’en 1896 ; il compte parmi ses élèves Gabriel Pierné, Gustave Charpentier et Florent Schmitt. Dans les années 1880, il compose ses opéras les plus célèbres dont ‘Manon’ (1884), d’après le roman ‘Manon Lescaut’ de l’Abbé Prévost, et ‘Werther’ (1886), d’après ‘Les Souffrances du jeune Werther’ de Goethe. Par son sens de la mélodie et sa connaissance de la voix humaine, Jules Massenet laisse à sa mort une œuvre essentiellement lyrique, composée de vingt-cinq opéras. L’événement

13 août 1913

Harry Brearley (Plaque aux anciens Brown Firth Laboratories, Sheffield)

13 août 1913 Le métallurgiste Harry Brearley (1871-1848) met au point le premier véritable acier inoxydable dans son laboratoire de Sheffield (Angleterre). Ce nouvel acier, à base de fer contenant du chrome et du nickel, résiste aux attaques chimiques. Il sera utilisé dans à de nombreuses domaines, notamment pour les couteaux « inox ». L’Internaute histoireWikipédia

13 août 1914

13 août 1914 Naissance à Irun de Luis Mariano (1914-1970). Chanteur d’opérette d’origine espagnole, Luis Mariano est le plus célèbre chanteur d’opérette du XXème siècle avec les légendaires : México ou La Belle de Cadix. Luis Mariano arrive tout jeune en France, avec sa famille, au moment de la guerre civile espagnole. Luis Mariano commence à être connu en 1943. Il est à l’affiche au théâtre du casino de Montparnasse avec la Belle de Cadix prévu pour une dizaine de représentation, il sera à l’affiche 2 ans. Sa popularité grandit très rapidement. Son plus grand succès sera « le chanteur de Mexico » entre 1951 et 1952. Il tournera une vingtaine de films pour le cinéma et se produit dans le monde entier avec les chants Source (avec une erreur d’année) Wikipédia

Lien pour écouter La belle de Cadix – Dailymotion      

La famille de Luis Mariano émigre lors de son adolescence en France pour fuir la guerre civile espagnole. Aimant le dessin, il va entrer tout d’abord aux Beaux Arts de Bordeaux. Il intègre ensuite le conservatoire de Bordeaux où il rencontre la cantatrice Jeannine Micheau. Elle lui fera connaître Miguel Fontecha qui le formera. Luis Mariano monte dès décembre 1943 sur la scène du Palais de Chaillot dans le rôle d’Ernesto de Don Pascual puis chantera dans des spectacles de variétés à la radio tout en passant des auditions à l’Opéra Comique. Sa popularité grandit rapidement et sa carrière atteint des sommets dans le monde de la chanson et de l’opérette au début des années cinquante, grâce à deux grands succès : ‘Le chanteur de Mexico’ en 1952 et le film ‘Violettes impériales’. Par la suite, entre 1945 et 1958, il jouera dans une vingtaine de films. Sa popularité le mènera jusqu’en Amérique. Mais les années 1958-1960 marquent un certain tournant dans la carrière de Mariano. Les yéyés envahissent les ondes et les écrans de télévision. Si Mariano a toujours autant de succès sur les théâtres d’opérettes, il ne tourne plus et ses incursions dans la chanson se font plus rares. En décembre 1969 il assure la création de la ‘Caravelle d’or’ au Châtelet, mais terrassé par la maladie il doit abandonner son rôle au bout de quelques mois. L’événement

13 août 1926

13 août 1926 Naissance de Fidel Alejandro Castro. Fils d’un planteur émigré de Galice, Fidel Castro adhère au Parti du peuple cubain et ouvre un cabinet d’avocat pour défendre la cause des déshérités. Condamné avec son frère à quinze ans de prison pour avoir attaqué une caserne et tenté par là même d’ébranler le pouvoir du dictateur cubain Batista, il part se réfugier au Mexique. C’est là qu’il rencontre Ernesto « Che » Guevara. Les deux hommes entament alors une guérilla depuis le maquis de la Sierra Maestra, qui se solde par la fuite de Batista en 1959. Premier ministre, Fidel Castro mène alors une politique de nationalisation et de collectivisation agraire, désireux de briser la tutelle économique américaine. Proche de l’URSS, Cuba devient une république socialiste en 1961, et le terrain d’affrontement des deux « blocs » durant la guerre froide : débarquement manqué des Américains sur la baie des Cochons, déploiement de missiles soviétiques dans l’île… Castro, chef d’Etat depuis 1976, a instauré un régime de parti unique. L’île est actuellement soumise à un strict embargo. Il doit céder temporairement le pouvoir à son frère Raul en 2006, suite à des problèmes de santé. Après de longs mois de rumeurs et de démentis, Fidel Castro quitte définitivement le pouvoir en février 2008 et désigne Raul comme héritier.(biographie de la lettre de l’événement) Fidel Castro, ancien chef d’État cubain, voit le jour le 13 août 1926 à Biran (Cuba). Avec Ernesto Che Guevara, il est le principal chef de la révolution cubaine qui mit fin à la dictature de Fulgencio Batista en 1959. Personnalité controversée, Fidel Castro fut Premier ministre de 1959 à 1976, avant d’être élu président du Conseil d’État en 1976, poste qu’il occupe jusqu’en 2008. En parallèle, il dirige le Parti communiste cubain entre 1965 et 2011. L’Internaute histoire

13 août 1929

13 août 1929 Naissance de Claude Lebrun (1929-2019) professeure de français et autrice française de livres pour enfants, scénariste de Petit Ours brun pour en savoir plus voir mon blog au 21 septembre 2019

Petit ours brun sur lumni – 14 épisodes –

13 août 1937

13 août 1937 Les Japonais attaquent Shanghaï. Cette invasion de l’armée japonaise se fait par des massacres durant lesquels des milliers de chinois sont tués. Depuis le 8 juillet, la guerre sino-japonaise fait rage à cause de coups de feu échangés entre les chinois et les japonais près de Pékin. Les japonais sont entrés massivement dans les villes et les ports chinois où ils ont attaqué plusieurs personnes (les images de la destruction du port de Shanghaï ont perturbé le monde entier). La Deuxième Guerre mondiale se prépare en Asie suite aux multiples provocations du gouvernement impérial japonais et aux atrocités commises en Chine. Les éphémérides d’Alcide

13 août 1940 La guerre au jour le jour 

13 août 1941

Source image

13 août 1941 Manifestation des jeunesse communistes contre l’occupation nazie en plein cœur de Paris. Source et sur La guerre au jour le jour

13 août 1941 La guerre au jour le jour 

13 août 1941 Au beau milieu de la Seconde Guerre mondiale, des officiers militaires au Canada créent le Service féminin de l’Armée canadienne (CWAC), ouvrant ainsi la voie à l’entrée des femmes dans les forces armées. La Division féminine de l’Aviation royale du Canada est créée en juillet 1941, le CWAC, en août de la même année et le Service féminin de la Marine royale du Canada, l’été suivant. Peu après la guerre, les trois armes sont démantelées et les femmes doivent retourner à la vie «normale» pour fonder une famille. Toutefois, leur contribution ne tombe pas dans l’oubli et l’armée accepte à nouveau les femmes une décennie plus tard. Source Elles font des vagues : les femmes dans l’armée voir aussi Les éphémérides d’Alcide

13 août 1942

13 août 1942 La guerre au jour le jour  Je retiens trois choses : Mise en place du projet Manhattan avec le général Leslie R. Groves à sa tête qui nomme J. Robert Oppenheimer comme directeur scientifique. Adolf Eichmann autorise la déportation des enfants juifs, demandée par les responsables de la police française ! En Suisse le Dr Rothmund ordonne la fermeture des frontières pour les réfugiés civils ; les juifs n’ayant pas le statut de réfugiés politique doivent être refoulés. – voir sur le site pour en savoir plus

13 août 1942

13 août 1942 Le premier ministre soviétique Joseph Staline rédigea un mémorandum au Premier ministre britannique Winston Churchill et au président américain Franklin Roosevelt s’opposant à leur décision de ne pas envahir l’Europe occidentale à ce moment-là. Today in History

13 août 1942

13 août 1942 Le cinquième long métrage de Walt Disney est présenté à New York le 13 août 1942. ‘Bambi‘ raconte l’histoire d’un faon, avec ses amis le putois Fleur et le lapin Panpan, qui deviendra prince de la forêt. Le travail sur ce dessin animé a commencé dès 1937 par une adaptation du livre de Félix Salten. Mais, la Seconde Guerre mondiale et la réduction des effectifs des studios ont ralenti sa sortie. chroniques de la lettre de l’événement et L’Internaute histoire

13 août 1942

13 août 1942 Naissance à Faya-Largeau de Hissène Habré (1942-2021), homme d’État tchadien, membre du peuple toubou du clan Anakaza. Il est président de la République du Tchad de 1982 à 1990, à la suite du coup d’État qui renverse Goukouni Oueddei. Il avait été condamné en 2016 à la prison à perpétuité pour crimes contre l’humanité et purgeait sa peine au Sénégal. Wikipédia et journal Le Monde avec une vidéo de 5 minutes en fin d’article

Lien sur ma page récapitulative problèmes environnementaux en Afrique

13 août 1946

13 août 1946 Décès d’Herbert George Wells (1866-1946) Considéré comme l’un des fondateurs de la science-fiction moderne, Herbert George Wells est à la fois journaliste, professeur, sociologue et romancier. D’origine modeste, contraint à travailler dès l’âge de quatorze ans comme apprenti drapier, il obtient une bourse pour poursuivre des études de biologie sous la tutelle d’un ami de Darwin. Cette formation scientifique influence considérablement ses romans, à commencer par ‘La Machine à explorer le temps’, qu’il publie en 1895 et qui connaît un succès immédiat. Paraissent dans les années suivantes ses romans les plus célèbres : ‘L’Ile du docteur Moreau’ en 1895, ‘L’Homme invisible‘ en 1897, et la très fameuse ‘Guerre des mondes’ en 1898. Au fil du temps, ses réflexions sur le lien entre le progrès scientifique et l’avenir de l’homme virent à la critique sociale et l’engagent dans des discussions polémiques avec George Bernard Shaw et Hilaire Belloc. Le roman ‘Kipps’, paru en 1905, lui donne le titre d’écrivain “sérieux ». L’enthousiasme suscité par ses romans de science-fiction atténue pourtant la portée de ses dernières œuvres politiques, et Wells s’en plaint. En 1917, il devient membre du comité de recherche de la Société des Nations et publie après la grande guerre une série d’essais dans lesquels il se déclare favorable à l’instauration d’un état mondial. Sa rencontre avec Staline en 1934 anéantit ses espoirs socialistes, et l’oeuvre de Herbert George Wells est imprégnée de son pessimisme au sujet de la science et de la civilisation humaine. (biographie de la lettre de l’événement)  C’est un romancier, journaliste, sociologue et historien. Il est surtout célèbre pour ses romans de science-fiction et il est intéressant de citer La guerre des mondes dont l’adaptation radiophonique par Orson Welles le 30 octobre 1938 pour Halloween a provoqué un mouvement de panique aux États-Unis. (livres surtout en anglais : gutenberg)

Livres et livres audio gratuits

La Russie dans l’ombre extraits

13 août 1949

Philippe Petit 1971 Paris Notre Dame

13 août 1949 Naissance de Philippe Petit, funambule français. Il est connu pour ses traversées entre des monuments ou des sites mondialement célèbres, notamment la traversée, illégale, entre les sommets des deux tours du World Trade Center, à New York le 7 août 1974. Wikipédia et source image

Voir Photo AFP – Le funambule Philippe Petit entre les tours de Notre-Dame à Paris, en juin 1971. p. 11 de ce catalogue

13 août 1953

Mossadegh en 1953

13 août 1953 En Iran, Mohammad Mossadegh premier ministre est démis de ses fonctions avec la contribution du général Zahedi aidé par des puissances étrangères, car la nationalisation de l’Anglo-Iranian Oil Company avait provoqué des remous ; ce qui permet à Mohammad Reza Chah de redevenir seul maître du pays. 13 août 1953 Le Premier ministre du Shah d’Iran, Mohammad Mossadegh, est démis de ses fonctions sous la pression des États-Unis et de la Grande-Bretagne. Mossadegh, leader du Front national, allié des communistes et des religieux, avait nationalisé l’Anglo-Iranian Oil Company. En représailles, le général Zahedi, soutenu par les Anglo-Saxons, renverse Mossadegh et permet à Mohammad Reza Chah de redevenir seul maître du pays. Celui-ci se renversé par la révolution islamique en 1979. chroniques de la lettre de l’événement et L’Internaute histoire lien Wikipédia

13 août 1956

13 août 1956 En Tunisie, quelques mois après l’indépendance, le gouvernement Bourguiba promulgue le Code du Statut Personnel. Cette réforme audacieuse a transformé légalement la condition de la femme. Parmi ses principales dispositions, on peut citer l’abolition du droit de contrainte matrimoniale, la suppression de la polygamie et de la répudiation unilatérale. Source Les mutations de la condition de la femme tunisienne (1956-1994) de Souad Chater. 13 août 1956 Habib Bourguiba instaure le Code du statut personnel. Ce dernier abolit la polygamie et améliore la position de la femme au sein de la société et de son foyer. Le divorce judiciaire est mis en place et le mariage interdit aux jeunes filles de moins de 17 ans avec le consentement obligatoire de la mère. Il met ainsi en place l’égalité entre homme et femme, renforcée par des mesures établies en 1987. L’Internaute histoire et source image (lien)

13 août 1960

13 août 1960 La République Centrafricaine acquiert l’indépendance et David Dacko en est le premier président. Le principal personnage à avoir œuvré pour cette indépendance, Barthélemy Boganda, est en effet décédé un an plus tôt dans un accident d’avion suspect. Le processus avait déjà abouti à une indépendance relative en 1958, avec la Communauté Française. SourceL’Internaute histoire 13 août 1960 le pays accède à l’indépendance. Après la mort accidentelle du père de l’indépendance centrafricaine, Barthélemy Boganda en 1959, Abel Goumba semble être son successeur mais David Dacko, soutenu par la France, devient le premier président de la république en 1960. Il instaure très vite un régime dictatorial et commet l’erreur de se rapprocher de la Chine. La France se décide alors de soutenir le chef d’état-major de l’armée centrafricaine, Jean-Bedel Bokassa. Wikipédia

Allons plus loin ! Consultons Afrique : Atlas d’un environnement en mutation p. 118 (lien)

Avec une étendue de forêt représentant 36 pour cent de la superficie totale, la déforestation et la dégradation sont les principaux problèmes environnementaux. Le pays a, par le passé, possédé la troisième plus grande forêt tropicale d’Afrique. Aujourd’hui, celle-ci a en grande partie été dégradée par l’exploitation. Environ 16 pour cent des terres du pays sont une sorte de zone protégée, riche de 3 600 espèces de plantes, 663 espèces d’oiseaux, 131 espèces de mammifères, 187 espèces de reptiles et 29 espèces d’amphibiens

Les forêts tropicales couvrent 36 pour cent de la République centrafricaine, et les forêts tropicales du sud-ouest abritent des arbres atteignant une hauteur de 46 mètres.

Problèmes environnementaux majeurs

• Subsistance et braconnage commercial

Le braconnage est une des plus grandes menaces planant sur la faune et le flore de la République centrafricaine, en particulier les éléphants de forêt, les gorilles, les chimpanzés, les lions, et les hippopotames. Le pays a un long passé de chasse de subsistance, dont la pratique reste courante en raison d’une pauvreté forte et répandue. Plus récemment, la croissance d’un marché transnational de viande de brousse, de peaux et d’ivoire a mené à une nouvelle explosion du braconnage.
Le braconnage a décimé les derniers rhinocéros du pays dans les années 1980, tandis que la population d’éléphant de savane au nord a chuté de 75 pour cent. Aujourd’hui il reste environ 1 800 éléphants en comptant les éléphants de savane du nord et les éléphants de forêt du sud. (Blanc and others 2007). La répartition des éléphants couvrait un tiers du pays auparavant, mais elle est désormais limitée à de rares zones protégées, dont la densité en éléphants de forêt est une des plus fortes d’Afrique.

• Déforestation et dégradation des terres

La dégradation des terres, qui s’est manifestée par une érosion généralisée du sol et par une désertification localisée tout au nord, est de plus en plus problématique en République centrafricaine. De mauvaises pratiques agricoles et le surpâturage, le stock de bétail ayant été multiplié par quatre ces trente dernières années (FAO 2007) en sont des facteurs importants. Cependant, la déforestation et la dégradation forestière sont les principales sources de dégradation des terres. Entre 1990 et 2005, la RCA a perdu environ 450 000 hectares de forêts (FAO 2005), laissant près de 37 pour cent du pays sans arbres (UN 2007). Le développement de l’exploitation forestière et de routes minières vers des forêts auparavant isolées ont facilité la dégradation par la population en quête de bois de commerce et de chauffage.

Les forêts tropicales contribuent à 50 % du total de ses exportations.

• Extraction du diamant et pollution

L’extraction du diamant en République centrafricaine est en majorité de nature artisanale, mais elle demeure une des plus grandes industries d’extraction du pays, comptant pour 60 pour cent des gains à l’exportation en 2004 (Bermudez-Lugo 2005). L’extraction prend généralement place dans ou autour de sources, ce qui cause la destruction locale d’écosystèmes de rivières mais a aussi un impact sur la sédimentation et la pollution des cours d’eau. Par ailleurs, il y a une hausse du braconnage de viande de brousse et de la déforestation près des camps de mines (CARPE 2005).

La Biodiversité du Bangassou : République centrafricaine
La forêt de Bangassou est une mosaïque de basse forêt pluviale et de praires secondaires au sud de la République centrafricaine, couvrant environ 1.2 à 1.5 millions d’hectares. Peu d’informations parviennent de cette région très isolée et de sa zone. Si elle n’est pas zone protégée, cette zone a été surveillée par l’Office des Eaux et Forêts et a vu la mise en place d’un projet communautaire de conservation. La forêt du Bangassou est un site à haute biodiversité et grande variété d’habitats. Seulement 20 000 personnes vivent dans la forêt même; cependant la ville de Bangassou possède une population de plus de 24 000 habitants. La croissance de Bangassou et l’élargissement des trous dans la toile forestière entre 1975 et 2006 (zones colorées en clair, voir sur l’Atlas en particulier entre Zipo et Madamboya) montrent que la pression exercée sur la forêt devient peut-être plus forte. La forêt de Bangassou est une des deux seules zones de la Républiques centrafricaine où des éléphants vivent encore. Les estimations de la population d’éléphants ont chuté de 2 640 en 1989 et 1 600 en 1995 à peut-être seulement 500 à 1 000 en 2004. Ceci est en grande partie considéré comme étant le résultat du braconnage, qui ne semble pas sur la voie du déclin dans les circonstances actuelles.

Lien sur ma page récapitulative pour d’autres pays d’Afrique

13 août 1961

Voir aussi mon blog 12 août 1961

13 août 1961 Depuis la capitulation, la ville de Berlin est coupée en deux zones d’occupation. À l’ouest les Américains, à l’est les Soviétiques. La lutte entre les deux blocs connaît dans cette ville son paroxysme symbolique. Pour mettre fin à la migration à l’ouest des Allemands résidant dans sa zone de contrôle, l’URSS installe un réseau de barbelé qu’elle remplace dès le 15 du mois par un mur en béton. Les candidats à l’exode ne se découragent pas pour autant. Nombreux sont ceux qui trouvent la mort en tentant de franchir le mur. Berlin-ouest devient une enclave en territoire communiste, reliée à l’Occident par les airs. chroniques de la lettre de l’événement 13 août 1961 Au petit matin 1961, une désagréable surprise attend les Berlinois à leur réveil. Pour arrêter la fuite de ses citoyens du secteur oriental vers les secteurs occidentaux de Berlin, le régime communiste ferme la porte de Brandebourg ; une armée de maçons commence l’érection du mur, qui tiendra jusqu’en novembre 1989. (Les éphémérides d’Alcide) et revoir éventuellement l’annonce d’hier sur mon ancien blog – voir aussi BBC News

Lien S’ArtMuser

Compléments Qui a donné l’ordre de construire le mur de Berlin ?, s’interroge Der Spiegel. Source check-liste du journal Le Monde du 3 juin 2009. Sous le titre « Berlin divisé, Berlin ressuscité », le magazine bilingue franco-allemand Paris-Berlin consacre un numéro spécial au 20e anniversaire de la chute du Mur de Berlin. Illustré de nombreuses photos d’archives, le magazine retrace la partition de l’Allemagne vaincue après la IIe guerre mondiale, la construction du Mur le 13 août 1961 et la chute du « mur de la honte » le 9 novembre 1989. Les historiens français Alfred Grosser et allemand Rudolf von Thadden ont contribué à ce numéro spécial d’un magazine qui se concentre sur les relations franco-allemandes. (source aol actualité 14 août 2009 mais lien qui ne reste pas pérenne)

août 1963 

13 août 1966

13 août 1966 La Chine annonce une révolution culturelle. La Chine a annoncé un « nouveau bond en avant » après la première réunion en quatre ans du Comité central du Parti communiste. Le plan dévoilé par le comité montre la détermination de Pékin à diffuser les paroles du leader Mao Zedong et à purger tous ceux « qui ont suivi la voie du capitalisme ». BBC News

13 août 1984

13 août 1984 Sur le stade olympique de Los Angeles, l’athlète noir américain Carl Lewis réédite le formidable exploit de Jesse Owens aux Jeux de Berlin. 28 ans après lui, il remporte 4 médailles d’or : 100 et 200 mètres, longueur et relais 4 fois 100 mètres. En quatre olympiades, il va porter son total de médailles d’or à 10, méritant le titre d' »athlète du siècle ». chroniques de la lettre de l’événement

13 août 1986

13 août 1986 Le groupe Eurotunnel est constitué et détient la concession du tunnel sous la Manche pour une durée de 55 ans. Il peut donc en assumer l’exploitation pendant toute cette période. C’est lui qui mettra en vigueur les tarifications d’accès au tunnel pour les différentes compagnies ferroviaires qui l’empruntent. L’année suivante, Eurotunnel entre en bourse. Le groupe verra sa concession rallongée de dix ans en 1993, puis passée à 99 ans en 1999. L’Internaute histoire Getlink, précédemment Groupe Eurotunnel, est une société privée européenne, concessionnaire jusqu’en 2086 de l’infrastructure du tunnel sous la Manche. Wikipédia

13 août 1991

13 août 1991 Le prince de Galles est mêlé à un autre conflit sur l’architecture. Le prince Charles a qualifié les plans originaux de refonte de la National Gallery « a monstrous carbuncle ». …/… Le projet gagnant – un bâtiment en pierre de cinq étages conçu par les architectes londoniens Gordon Benson et Alan Forsyth – a été choisi parmi 400 projets soumis par des architectes de tout le pays. BBC News pour l’article complet et voir sur ce site

13 août 1995

13 août 1995 Décès de Pierre Jacques Hélias, dit Pierre-Jakez  Hélias (1914-1995). C’est un journaliste français, homme de lettres et folkloriste de langues bretonne et française. Wikipédia

Le Quêteur de mémoire de Per-Jakes Hélias -essai autobiographique- (lien sur le podcast 22 « Chadburn-Book » durée 5 minutes 30)

13 août 1998

13 août 1998 Décès de Julien Green (1900-1998). Né de parents américains mais français d’adoption, Julien Green est l’un des monuments de la littérature du XXe siècle. Marqué par le catholicisme – il se convertit d’ailleurs à 16 ans alors qu’il est protestant -, l’ensemble de son œuvre est imprégnée de mysticisme et d’angoisses existentielles. De ‘Mont-Cinère’, son premier roman qui lui vaut la notoriété, à ‘Léviathan’ en passant par son fameux ‘Journal’ (17 volumes), chaque ouvrage de Julien Green réunit exigence littéraire, classicisme, surnaturel et quête de sens. On lui doit aussi, en plus de ses nombreux romans, quelques essais et pièces de théâtre dont ‘Sud’, ‘L’Ombre’ et ‘Demain n’existe pas’. Cet homme hors du commun fuit les honneurs, ne s’encombre pas des normes et n’hésite pas à le proclamer haut et fort. Avec un style à la fois pur et complexe, Julien Green est considéré à juste titre comme l’un des plus grands écrivains du siècle dernier. (biographie de la lettre de l’événement) Écrivain d’expression française d’origine américaine établi en France, il a écrit des œuvres traduites en des dizaines de langues, notamment « Mont-Cinère », son premier roman qui lui valut la notoriété « Adrienne Mesurat », « Leviathan », « Moïra » et « Étoile du Sud ». Son « Journal » retrace la quête de son identité spirituelle et sensuelle. C’est le premier étranger membre de l’Académie française (fauteuil 22 – 3 juin 1971-1996). Il est considéré comme un des écrivains majeurs du XXe siècle. Il fait partie des rares auteurs publiés dans la Pléiade de leur vivant Wikipédia

« [..] Presque tous les enfants sont des poètes, c’est-à-dire qu’ils ont souvent un sens assez profond du mystère ; ils sont dans un monde un peu comme des étrangers qui arrivent dans un pays où ils n’avaient jamais mis les pieds, et ils regardent autour d’eux avec beaucoup d’étonnement. Le but de l’éducation est de faire peu à peu disparaître cet étonnement en expliquant à l’enfant le sens de ce qui l’étonne. Et peu à peu il grandit et se sent tout à fait chez lui dans un monde où plus rien ne peut l’étonner. Et c’est ainsi que meurent les poètes. » Julien Green Source

Citations

« Lire est une forme de paresse dans la mesure où on laisse le livre penser à la place du lecteur. Le lecteur lit et se figure qu’il pense ; de là ce plaisir qui flatte l’amour-propre d’une illusion délicate ». [Julien Green] – Extrait du Journal

« La pensée vole et les mots vont à pied. Voilà tout le drame de l’écrivain ». [Julien Green] Extrait de Journal

“Un livre est une fenêtre par laquelle on s’évade.” [Julien Green]

“Les enfants sont les personnes les moins bien comprises de la terre, et c’est parce que la terre est gouvernée par des grandes personnes qui ont oublié qu’elles furent aussi des enfants.”[Julien Green]Mon premier livre en anglais

“Ce que nous faisons de plus sérieux sur cette terre c’est d’aimer, le reste ne compte guère.”[Julien Green]

“Les professeurs sont irremplaçables : ils vous apprennent à apprendre.” [Julien Green]

“Une bibliothèque, c’est le carrefour de tous les rêves de l’humanité.” [Julien Green]

“La récompense des livres, c’est d’être lus.” [Julien Green]Devant la porte sombre

“Une vie humaine paraît presque toujours incomplète. Elle est comme un fragment isolé dans un long message dont elle ne nous livre qu’une faible partie, souvent indéchiffrable.” [Julien Green]Varouna

“Un journal est une longue lettre que l’auteur s’écrit à lui-même, et le plus étonnant est qu’il se donne à lui-même de ses propres nouvelles.” [Julien Green]Journal

“Notre vie est un livre qui s’écrit tout seul. Nous sommes des personnages de roman qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l’auteur.” [Julien Green]Journal

13 août 2001

13 août 2001 Helios, l’avion expérimental de la NASA, a battu le record du monde d’altitude en vol horizontal durable en atteignant l’altitude de 96 500 pieds (environ 30 km), plus haut encore que là où était allé en 1966 l’avion-fusée SR-71 Blackbird qui avait atteint 85 068 pieds. Sans pilote et alimenté par le soleil, cette aile géante de 2,4 mètres de long pour une envergure de 75 mètres peut rester plusieurs mois en vol et concurrencer ainsi les satellites de télécommunications ou d’observation scientifique grâce à son faible coût. Les éphémérides d’AlcideWikipédia

13 août 2004

13 août 2004 Ouverture des jeux olympiques d’Athènes Les éphémérides d’Alcide – Cérémonie d’ouverture des XXVIIIe Olympiades de l’ère moderne, sur leur terre d’origine, chorégraphiée par Dimitris Papaioannou, est retransmise sur toute la planète. (source)

Lien vidéo cérémonie d’ouverture 4 min 30

13 août 2004 En France, (décentralisation) transfert aux régions des services de l’Inventaire général du patrimoine culturel. Pour plus de détails voir source

13 août 2008

13 août 2008 Le nageur américain Michael Phelps devient le sportif le plus titré de l’histoire. Il a remporté ses 10e et 11e médailles d’or olympiques aux jeux de Pékin (record du monde ce jour pour le 200 m papillon en 1 min 52 s 03 et pour le relais 4 x 200 m nage libre). Il devance quatre légendes précédentes vainqueurs de 9 médailles d’or à savoir l’athlète finlandais Paavo Nurmi (3 en 1920, 5 en 1924, 1 en 1928), la gymnaste soviétique Larysa Latynina (4 en 1956, 3 en 1960, 2 en 1964), le nageur américain Mark Spitz (2 en 1968, 7 en 1972) et le sprinteur américain Carl Lewis (4 en 1984, 2 en 1988, 2 en 1992, 1 en 1996). (source le journal Le Monde du jour)

13 août 2010

13 août  2010  Mort de Patrick Cauvin (1932-2010) L’écrivain français, auteur du populaire roman E = MC2, mon amour, est décédé vendredi à l’âge de 77 ans, a annoncé mercredi son éditeur Plon. De son vrai nom Claude Klotz, Patrick Cauvin, né le 6 octobre 1932 à Marseille, est l’auteur de plus d’une trentaine de romans signés sous ses deux identités, dont plusieurs polars. Son dernier livre, Une seconde chance, était paru chez Plon fin janvier alors qu’il était déjà atteint d’un cancer. Check-liste du journal Le Monde du 19 août 2010 et lien Wikipédia

Après des études de philosophie, Patrick Cauvin, de son vrai nom Claude Klotz, fait la guerre d’Algérie puis enseigne dans un collège de la banlieue parisienne jusqu’en 1976. Passionné par la culture américaine, des acteurs d’Hollywood aux cigarettes, il est critique de cinéma au journal Pilote, publie des romans policiers (‘Darakan’, la série ‘Reiner’) et écrit des pastiches de films d’épouvante ou d’action (‘Dracula père et fils’ et ‘Les Fabuleuses Aventures d’Anselme Levasseur’). Certains de ses livres, écrits sous pseudonyme, sont devenus des best-sellers, parfois adaptés au cinéma, comme ‘L’Amour aveugle’, ‘Monsieur Papa’, ‘Pourquoi pas nous ?’ ou le fameux ‘E=MC2, mon amour’. Egalement auteur de théâtre, il a écrit la pièce ‘Héloïse’, monté par Patrice Leconte en 2008. ‘Une seconde chance’, son dernier ouvrage, est sorti en avril 2010. Lien biographie lettre de l’événement

Citations

“La vie n’est qu’une suite de contradictions.” [Patrick Cauvin]Laura Brams

“Etre en retard est le signe d’une âme négligente, être à l’heure celui d’une âme forte, être en avance est signe de pusillanimité.” [Patrick Cauvin]Présidente

“Il y a la vie qu’on rêve et la vie qu’on vit, c’est la première qui est la vraie.” [Patrick Cauvin]Présidente

13 août 2014

13 août 2014 Date ou cette mathématicienne reçoit la médaille Fields vous trouverez un lien vidéo sur WikipédiaMaryam Mirzakhani (née le 12 mai 1977 sur Wikipédia et American Mathématical Society – sur le site de l’Académie des sciences il est indiqué 3 mai 1977 et 5 mai 1977 ! (j’ai donc fait un courriel*) – à Téhéran et morte le 14 juillet 2017 à Stanford (Californie), est une mathématicienne iranienne, professeure à l’université Stanford, connue pour ses travaux en topologie et en géométrie (notamment en géométrie des surfaces de Riemann) et la seule femme récipiendaire de la médaille Fields (13 août 2014). Maryam Mirzakhani intègre le lycée Farzanegan  de Téhéran, un lycée pour jeunes filles surdouées dépendant du SAMPAD, l’«Organisation pour le développement des talents exceptionnels», ou NODET. Elle est, en 1994 à Hong Kong, lauréate pour la deuxième année des Olympiades internationales de mathématiques (score de 41 points sur 42). À Toronto en 1995, elle a un score parfait. Ces résultats lui ouvrent les portes de la très sélective université de technologie de Sharif à Téhéran, où elle obtient en 1999 un B.Sc. en mathématiques. Le 17 mars 1998, après la 22e compétition de mathématiques pour étudiants à l’université Shahid Chamran d’Ahvaz, elle se retrouve dans un accident d’autobus où plusieurs jeunes mathématiciens perdent la vie. Elle devient maître de conférences à Princeton en 2004 puis nommée, en septembre 2008 (à 31 ans), professeure de mathématiques à Stanford. Elle meurt le 14 juillet 2017, à 40 ans, des suites d’un cancer du sein. Autres liens : France culture https://www.franceculture.fr/sciences/mathematiques-le-destin-hors-norme-de-maryam-mirzakhani-premiere-laureate-de-la-medaille Vidéo durée 3 minutes https://www.yout-ube.com/watch?v=mY0KcXJKzpw – Académie des sciences https://www.academie-sciences.fr/fr/Liste-des-membres-de-l-Academie-des-sciences-/-M/maryam-mirzakhani.htmlSource (17 mars)

*J’ai eu une réponse très rapide dans laquelle on me précise que sa date de naissance est bien le 12 mai 1977 et ce jour correspond à celui de la fête mondiale pour les femmes en mathématiques créée en l’honneur de l’anniversaire de la naissance de cette éminente mathématicienne. https://www.lebesgue.fr/fr/node/2950 en 2021 ce sera la 3e édition de cette journée https://may12.womeninmaths.org/#events. Donc j’ai aussi fait une demande sur le site des journées mondiales pour la faire figurer. Au 17 novembre 2021 j’ai une réponse et voici le lien journée mondiale où elle figure.

13 août 2016

13 août 2016 Naissance de la romancière franco-belge Françoise Mallet-Joris (1930-2016) Wikipédia

Agée d’une dizaine d’années, Françoise Lilar écrit déjà des petits romans. Ses ‘Poèmes du dimanche’, publiés à quinze ans, reçoivent les encouragements de Marie Gevers et de Georges Bernanos. À dix neuf ans, elle publie son premier roman ‘Le Rempart des béguines’ et prend alors le pseudonyme de Mallet-Jorris. Sous ce nom, elle obtient le Prix des Libraires en 1957 pour ‘Les Mensonges’, le Prix Femina en 1958 pour ‘L’empire céleste’, et le Prix Prince de Monaco en 1964 pour l’ensemble de son œuvre. Elle devient membre du Comité du Prix Femina de 1969 à 1971 et est élue à l’Académie Goncourt en novembre 1971. L’événement

13 août 2019

13 août 2019 Jour de décès de Christian Mauduit (1959-2019) – Christian Mauduit, né à Marseille le 10 novembre 1959 et mort à Marseille le 13 août 2019, est un chercheur français en mathématiques. Il est notamment connu pour ses travaux à l’intersection de la théorie des nombres, de la théorie ergodique sur les systèmes dynamiques, et de la combinatoire. Il a également eu une activité importante en vulgarisation scientifique. Source le calendrier mathématique de Yannick Danard (10 novembre)

13 août 2021

13 août 2021 Le volcan sous-marin Fukutoku-Okanoba situé dans le petit archipel des îles Ogasawara, dans l’océan Pacifique, à près de 1 200 km au sud de Tokyo est entré en éruption ; celle ci serait l’une des plus violentes jamais enregistrées depuis la seconde guerre mondiale au Japon, qui compte 111 volcans actifs. D’après l’Institut national des technologies industrielles avancées (AIST), elle a projeté des matières volcaniques jusqu’à 19 000 mètres d’altitude et libéré entre 300 millions à un milliard de tonnes de magma. Sa puissance a même entraîné la formation d’un îlot – qui devrait rapidement disparaître, estime Setsuya Nakada, volcanologue de l’Institut national de recherche sur les sciences de la terre et la résilience aux catastrophes (NIED) – près de l’île d’Iwoto (autrefois connue sous le nom d’Iwo Jima). L’éruption a aussi produit plusieurs dizaines de millions de tonnes de pierres ponces (1), qui dérivent en nappes dans les eaux voisines du Japon. voir article de Philippe Mesmer 18 novembre 2021 journal Le Monde (1) Ces matières volcaniques dont la faible densité leur permet de flotter sont extrêmement poreuses et s’effritent facilement.

ce jour en astronomie (lien)

Les éphémérides en art (anglais.)

Today in Science (anglais)

Dernière mise à jour 09.08.2022

10 juillet

Journée mondiale des femmes sans voiles

10 juillet 1472

10 juillet 1472 Les femmes de Beauvais repoussent les armées de Charles le Téméraire sous l’impulsion de Jeanne Hachette, jeune habitante téméraire (source les éphémérides d’Alcide)

10 juillet 1509

10 juillet 1509 Naissance à Noyon, en Picardie de Jean Calvin (1509-1564), réformateur religieux français. Homme de lettres français, théologien protestant et chef religieux, il est, avec Martin Luther, l’un des plus fervents partisans de la Réforme protestante. Sa pensée est notamment expliquée dans son ouvrage « l’Institution de la religion chrétienne », où il développe de façon systématique la doctrine de la réforme telle qu’il la voit. Il décède en mai 1564. L’Internaute histoire

  • Calvin un grand communicant à l’oral comme à l’écrit. – Virginia Crespeau reçoit Olivier Millet, professeur de littérature. (lien)
  • Quelle est la modernité de Calvin ? – Entretien avec Yves Krumenacker. (lien)
  • Calvin, témoin et artisan d’une mutation de société, avec Pierre Janton. (lien)
  • Calvin ou la biographie déformée d’un juriste au service de la parole. Avec Jean-Luc Mouton, directeur de l’hebdomadaire protestant Réforme. (lien)
  • Autour de l’affaire Servet : Calvin et la liberté de penser. Les regards croisés du pasteur Vincent Schmid et du philosophe Olivier Abel. (lien)
  • Mieux connaître la vie et l’œuvre de Jean Calvin, avec Bernard Cottret, professeur à l’Université de Versailles Saint-Quentin. (lien)
  • Calvin et l’affaire Servet, avec le pasteur Vincent Schmid reçu par Virginia Crespeau. (lien)
  • Une nouvelle image de Calvin, moins austère, plus ouvert, très moderne, avec le philosophe Olivier Abel, reçu par Virginia Crespeau. (lien)
  • La messe, les sacrements, le prêtre, les rites : points de vue calvinistes. Regards croisés autour de Calvin avec Bernard Cottret, Olivier Millet et Pierre Janton. (lien)
  • Les mots des religions : protestantisme, Calvin et la Réforme. Avec le pasteur Claudette Marquet et Virginia Crespeau. (lien)

10 juillet 1547

10 juillet 1547 Le roi de France Henri II rétablit officiellement le duel judiciaire, une pratique interdite depuis Saint Louis, pour solder une querelle entre François de Vivonne, seigneur de La Châtaigneraie, et Guy Chabot, par ailleurs baron de Jarnac. Ce dernier, en mauvaise posture, vainc son adversaire par surprise. L’expression «coup de Jarnac» va ainsi devenir synonyme d’habileté mais sera détournée de son sens à la fin du XVIIIe siècle par le Dictionnaire de Trévoux qui préfèrera y voir une manœuvre traîtresse et déloyale… Source 10 juillet 1547 Un duel opposant Guy de Chabot de Saint-Gelais, 7e baron de Jarnac à François de Vivonne, seigneur de La Châtaigneraie eut lieu à Saint-Germain-en-Laye. Guy de Chabot l’emporta grâce à deux habiles coups portés au jarret gauche de son adversaire, en toute loyauté et non par traîtrise, comme le laisserait entendre l’usage que l’on fait aujourd’hui de l’expression Coup de Jarnac. (source les éphémérides d’Alcide)

10 juillet 1559

Henri II

10 juillet 1559 Blessé à l’œil lors d’un tournoi de chevalerie, contre Gabriel de Montgomery célébrant le mariage de sa fille Élisabeth avec Philippe II d’Espagne, le roi de France est soigné en vain par le meilleur chirurgien français, Ambroise Paré. Henri II (1519-1559) expire après une longue agonie, il a 40 ans. (Sources L’Internaute histoire et les éphémérides d’Alcide)

10 juillet 1559 : la mort d’Henri II (un jour dans l’histoire Franck Ferrand sur Europe 1) 2 minutes

10 juillet 1559

François II de France par François Clouet, vers 1560,

10 juillet 1559 François II (1544-1560) succède à l’âge de 15 ans à son père Henri II, mort accidentellement. Il devint dauphin de France à la mort de son grand-père François Ier en 1547. Fiancé par ses parents dès l’âge de cinq ans à Marie Stuart, reine d’Écosse, il l’épouse le 24 avril 1558 et devient roi d’Écosse. Sacré à Reims le 21 septembre 1559 par Charles de Guise, cardinal de Lorraine, il régnera jusqu’en 1560. (sources les éphémérides d’Alcide et Wikipédia)

10 juillet 1653

10 juillet 1653 Décès de Gabriel Naudé (1600-1653) médecin et bibliothécaire français. lien Wikipédia

Plus d’infos sur mon blog au 2 février 1600

10 juillet 1682

10 juillet 1682 Naissance à Burbage dans le Leicestershire du mathématicien anglais Roger Cotes (1682-1716). Il décède le 5 juin 1716 à Cambridge. C’est un proche d’Isaac Newton avec qui il partage la découverte de la méthode de Newton-Cotes en analyse numérique, qui étend de manière générale la méthode des trapèzes et la méthode de Simpson pour le calcul des intégrales. Source (juillet)

10 juillet 1810

10 juillet 1810 Les sapeurs-pompiers de Paris sont créés. Sur décision du ministre de la guerre les Palais impériaux de l’empereur et ses bivouacs, jusqu’alors protégé par les gardes-pompes parisiens seront protégés par des sapeurs de la Garde Impériale. Nul doute qu’il faut voir là l’origine du terme ”sapeur-pompier”. (multicollection.fr)

10 juillet 1814

10 juillet 1814 Naissance du chimiste Jacques-Joseph Ebelmen (1814-1852). Wikipédia

Sorti major des Mines en 1836, il est envoyé à Vesoul. Adjoint au professeur de docimasie (chimie industrielle) aux Mines et à la commission de publication des « Annales des mines » en 1840, il est nommé répétiteur de chimie à Polytechnique. Il obtient la chaire de docimasie aux Mines en 1844. Il succède à Brongniart à la direction de la Manufacture de porcelaine de Sèvres, à la mort de ce dernier en 1847. Après la révolution, il accepte de faire gratuitement un cours public de céramique au Conservatoire des arts et métiers en 1848. Membre du jury central de l’exposition nationale en 1849, il représente l’industrie céramique française à Londres en 1851. Il est promu ingénieur en chef en 1852. Il travaille à la production et à l’affinage de la fonte de hauts fourneaux, à la dé-gazéification des combustibles impropres aux usages métallurgiques, se consacre à la géologie et à la physique du globe. La cristallographie lui doit des procédés pour l’imitation de plusieurs pierres précieuses. Ses travaux ont été réunis par Salvetat dans « Recueil des travaux scientifiques de M. Ebelmen » en 1855. polytechnique

10 juillet 1830

10 juillet 1830 Naissance à Saint-Thomas (Îles Vierges) du peintre impressionniste puis néo-impressionniste français d’origine danoise Jacob Abraham Camille Pissarro, dit Camille Pissarro (1830-1903). Connu comme l’un des «pères de l’impressionnisme», Camille Pissarro a peint la vie rurale française, en particulier des paysages et des scènes représentant des paysans travaillant dans les champs «Étude de Pommiers à Eragny» (1892). Célèbres sont aussi ses scènes de Montmartre. Anarchiste, il peignit une œuvre variée et inégale (Sources les éphémérides d’Alcide) et L’Internaute histoire. Allons plus loin ! L’impressionnisme – Camille Pissarro le doyen et l’initiateur (lien)

Né d’un père français et d’une mère créole, Camille Pissarro rejoint Paris en 1842. Il fréquente l’école des Beaux Arts et l’Académie suisse, où il rencontre Cézanne, Monet, Renoir et Corot, qui inspire particulièrement ses débuts, tout comme Courbet. Exposant au Salon des Refusés en 1863, il devient l’un des chefs de file du mouvement impressionniste en s’appliquant à peindre des sujets ruraux. Lors de la guerre franco-allemande, Camille Pissarro quitte Pontoise où il s’est installé pour gagner Londres, où se réfugient les impressionnistes. Sa découverte des œuvres de Turner et de Constable marque un tournant dans sa manière de peindre. A son retour, il défend ardemment l’école impressionniste et participe à sa première exposition. Attiré par les jeux de lumières (‘Printemps, pruniers en fleurs 1877’), il soutient Gauguin et Seurat, avec lequel il s’essaye au divisionnisme (‘Effet de brouillard’). À partir de 1895, attiré par les estampes japonaises et les nouveaux boulevards d’Haussmann, il peint des paysages urbains tout en revenant à sa technique des débuts (‘L’avenue de l’Opéra’). L’événement

Peinture et poésie (lien)

Pissarro : visiter l’exposition

Coteau de l’Hermitage, Pontoise (1873) œuvre commentée musée d’Orsay
Gelée blanche (1873) œuvre commentée musée d’Orsay
Route d’Ennery (1874) œuvre commentée musée d’Orsay
Coin de jardin à l’Hermitage, Pontoise (1877) œuvre commentée musée d’Orsay
Les toits rouges, coin de village, effet d’hiver (1877) œuvre commentée musée d’Orsay
La maison de la Folie à Eragny (1885) œuvre commentée musée d’Orsay
La Seine et le Louvre (1903) œuvre commentée musée d’Orsay

10 juillet 1834

10 juillet 1834 Naissance du peintre et graveur américain lié au mouvement symbolique et impressionniste James Abbott McNeill Whistler (1834-1903). James Whistler étudia la peinture à Paris puis s’installa à Londres à partir de 1859. Appartenant au mouvement symbolique et impressionniste, il accorda une influence déterminante à l’harmonie des couleurs et fut considéré comme un précurseur de l’art abstrait. Bénéficiant d’un succès mondial, il reçut la Légion d’honneur et fut membre d’honneur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Munich. (sources L’Internaute histoireles éphémérides d’Alcide et Wikipédia)

En 1843, la famille de James Abbott McNeill Whistler part vivre en Russie, où le père travaille pour les chemins de fer. Le jeune homme vient s’installer à Londres en 1848, mais à la mort de son père, toute la famille repart aux États-Unis. Il commence ses études à l’académie militaire de West Point et en est renvoyé en 1954. En 1955, il part étudier la peinture à Paris, après avoir hérité d’une petite somme d’argent. En 1959, il arrive à Londres où il passe une longue partie de sa vie et est considéré comme l’initiateur de l’impressionnisme anglais. James Abbott McNeill Whistler, qui considère la peinture comme une pure expérience esthétique au-delà des valeurs de la représentation, se rapproche de la culture symboliste des années 1880-1890. Ses contemporains comparent ses nocturnes (1871) et symphonies aux variations subtiles, à la musique de Wagner. En 1892, il est promu officier de la Légion d’honneur. Artiste talentueux, James Abbott McNeill Whistler s’éteint le 17 juillet 1903 à Londres. L’événement mais il est indiqué 11 juillet 1834 pour sa naissance

Peinture et poésie (lien)

Arrangement en gris et noir n°1, dit aussi Portrait de la mère de l’artiste (1871) œuvre commentée musée d’Orsay

Variations en violet et vert (1871) œuvre commentée musée d’Orsay

10 juillet 1851

10 juillet 1851 Décès de Louis Daguerre, peintre, photographe et inventeur. Louis Daguerre (1787-1851) démarre sa carrière artistique en peignant puis se dirige vers la décoration. C’est en réalisant des toiles pour diorama qu’il atteint la célébrité. Il se lie ensuite d’amitié avec Vincent Chevalier, qui fait la première photographie en 1827. Après des années de recherche, il met au point le Daguerréotype qui permet de réduire le temps de développement et de fixation d’une image. Son invention devient une véritable révolution et Daguerre fait fortune. Source pris sur L’Internaute histoire 10 juillet 1851 Décès du français Louis Daguerre considéré comme un des inventeurs de la photographie. En 1837, il parvint à fixer des images avec de l’eau chaude saturée de sel marin. Dès lors, le daguerréotype était né. (Extraits de les éphémérides d’Alcide) Allons plus loin ! Le daguerréotype, ancêtre du film photographique, est une surface d’argent plaquée sur cuivre et sensibilisée à l’iode. Placé dans une chambre noire munie d’un objectif, le daguerréotype permet de produire rapidement des images de grande qualité, qui ne peuvent toutefois pas être reproduites. Ce procédé pour capter l’image d’un objet sur une plaque métallique recouverte de sels d’argent est plus rapide que l’héliographie de Joseph Niépce. (Explorer L’histoire des sciences et des techniques de Marcel Thouin)

10 juillet 1856

10 juillet 1856 Naissance de Nikola Tesla (1856-1943), inventeur et ingénieur en électricité. Nikola Tesla étudie à l’École polytechnique de Graz puis débute sa carrière en tant qu’ingénieur. Il travaille ensuite dans la société Continental Edison. Il travaille sur l’énergie électrique, sur l’électromagnétisme et invente les premiers alternateurs. Au cours de sa carrière, il dépose plus de 700 brevets d’invention. Il met au point la radio et le moteur électrique asynchrone. L’année 1917 est celle où la médaille Edison de l’American Institute of Electrical Engineers lui est remise. Source pris sur L’Internaute histoire 10 juillet 1856 Naissance du physicien américain d’origine croate Nikola Tesla qui perfectionne l’alternateur produisant du courant alternatif, et son inverse, le moteur électrique à induction, qui fonctionne à partir de courant alternatif. (Source les éphémérides d’Alcide et Explorer L’histoire des sciences et des techniques de Marcel Thouin)

10 juillet 1871

Marcel Proust par Richard Lindner

10 juillet 1871 Naissance à Auteuil de l’écrivain français Marcel Proust (1871-1922). Dans son autobiographie en sept volumes, À la recherche du temps perdu (1908-1922), il s’épanche avec un sens aigu du narcissisme (et de la mise en scène) sur les atermoiements de la vie oisive, riche de détails anecdotiques, considérations esthétiques et relations mondaines. Probablement homosexuel, il ne se remit jamais de la perte de son amie Albertine, qu’il comptait épouser. D’une santé fragile, Proust meurt à Paris le 18 novembre 1922, d’une bronchite tenace. Source pris sur L’Internaute histoire 10 juillet 1871 Naissance de l’écrivain français Marcel Proust. (lien sur la biographie de la lettre de l’événement) illustration Marcel Proust par Richard Lindner Son œuvre principale, À la recherche du temps perdu, est publiée entre 1913 et 1927. Cette œuvre comprend plusieurs volumes : Du côté de chez Swann en pdf, (lien sur mon ancien blog  sur les séquences filmées pour le film de Véronique Aubouy) A l’ombre des jeunes filles en fleurs en pdf, Le Côté des Guermantes, Sodome et Gomorrhe, La Prisonnière », Albertine disparue où la Fugitive, le Temps retrouvé. (Les éphémérides d’Alcide)

Le Paris de Marcel Proust lien vidéo durée 6 min.

La vie quotidienne de Marcel Proust à Paris à la Belle époque et comment la capitale a inspiré les lieux et les personnages de son œuvre « A la recherche du temps perdu », à travers les œuvres présentées au Musée Carnavalet pour le 150e anniversaire de la mort de l’écrivain en 2022.

Dandy dilettante, précieux allergique à la moindre parcelle de pollen, écrivain reclus dans sa chambre tapissée de liège, adepte de l’onanisme comme de la phrase à la longueur infinie, Marcel Proust a marqué la fin du XXe siècle à travers l’édifice de sa ‘cathédrale’, ‘À la Recherche du Temps perdu’. Elevé dans un milieu bourgeois, cultivé et marqué par un entourage exclusivement féminin, la découverte de son homosexualité ouvre des failles dans son monde protégé. Le jeune Marcel se lance d’abord dans des études de droit, puis de lettres, pour finir par intégrer le milieu artistique et mondain de Paris. Là, il commence une carrière de journaliste-chroniqueur, voyageant en Europe, travaillant à ses heures à un roman qui semble ne jamais pouvoir achever. La mort de sa mère déstabilise encore sa personnalité fragile et inquiète. Son activité littéraire s’intensifie, et c’est dans la solitude qu’il crée l’un des romans occidentaux les plus achevés, ‘A la recherche du temps perdu’. Entre temps, il s’insurge contre la méthode critique Sainte-Beuve, alors très en vogue. Marcel Proust reçoit en 1919 le prix Goncourt pour ‘À l’ombre des jeunes filles en fleurs’, le deuxième volet de la trilogie. Dans l’ensemble de son œuvre, il questionne les rapports entre temps, mémoire et écriture, tout en suivant les personnages récurrents comme Albertine, Mme de Guermantes… Connu pour la longueur de ses phrases parsemées de relatives au rythme dit ‘asthmatique’, Marcel Proust reste une référence et un monument incontestable de la littérature française. L’événement

Gallica vous conseille Marcel Proust

À la recherche du temps perdu, résumé par tomes

Proust à emporter ! (blog Gallica)

Marcel Proust dans la presse : les débuts (1890-1900) (blog Gallica)

Proust et la presse, présentation des collections dans Gallica (blog Gallica)

Proust Prix Goncourt 1919 (blog Gallica)

Télécharger les livres de Marcel Proust (lien)

traductions

Citations

 «Quand on travaille pour plaire aux autres on peut ne pas réussir, mais les choses qu’on a faites pour se contenter soi-même ont toujours une chance d’intéresser quelqu’un.» [Marcel Proust] – Extrait des Pastiches et mélanges

«Il semble que le goût des livres croisse avec l’intelligence.» [Marcel Proust] – Sur la lecture

«Cela fait souvent de la peine de penser.» [Marcel Proust] – Extrait de Sodome et Gomorrhe

«On a dit que la beauté est une promesse de bonheur. Inversement la possibilité du plaisir peut être un commencement de beauté.» [Marcel Proust] Extrait de La prisonnière

«Le regret est un amplificateur du désir.» [Marcel Proust] – Extrait d’Albertine disparue

«La souffrance dans l’amour cesse par instants, mais pour reprendre d’une façon différente.» [Marcel Proust] Extrait de La prisonnière

Dossier Marcel Proust sur Lumni

Lectures de Marcel Proust sur France Inter dans ça peut pas faire de mal 50 minutes 1er février 2020 C’est en direct du studio 104 de la Maison de la Radio, et accompagné du pianiste Alexandre Tharaud, que Guillaume Gallienne lit des extraits de l’œuvre magistrale de Marcel Proust.

Marcel Proust L’écriture et les arts : visiter l’exposition

illustration d’écrits (lien)

Lien revue adpf Marcel Proust

[Visite privée] Exposition « Marcel Proust, du côté de la mère » au Mahj durée vidéo 29 min.

10 juillet 1873

Un coin de table est un tableau peint à l’huile d’Henri Fantin-Latour, présenté au Salon de 1872. Assis, de gauche à droite : Paul Verlaine, Arthur Rimbaud.

10 juillet 1873 Deux poètes ont une relation tumultueuse : Verlaine souhaite retourner auprès de sa femme et se dispute avec Rimbaud. En état d’ébriété, il sort un révolver et tire sur Rimbaud. Celui-ci n’est que légèrement blessé au poignet mais Verlaine sera condamné à deux ans de prison par la justice belge, un épisode qui le marquera et mettra fin à une des histoires les plus passionnées du XIXe siècle. (Extrait de L’Internaute histoire et de chroniques de la lettre de l’événement)

Lecture à trois voix (Denis Lavant, Clément Hervieu-Léger et Guillaume Gallienne), pour honorer les œuvres de Rimbaud et Verlaine, ainsi que leur correspondance tumultueuse sur France Inter dans ça peut pas faire de mal ou émission du 16 juin 2012 46 minutes

10 juillet 1888

Ariadne, 1913
Giorgio de Chirico (Italian, 1888–1978)

10 juillet 1888 Naissance à Volos en Thessalie (Grèce) de Giorgio de Chirico (1888-1978) ; il meurt le 20 novembre 1978 à Rome (Italie). C’est un peintre, sculpteur et écrivain italien dont les œuvres, unanimement admirées des surréalistes jusqu’en 1925, ont ensuite été rejetées tout aussi unanimement. Il est l’un des fondateurs du mouvement de la peinture métaphysique. Wikipédia 10 juillet 1888 Naissance de Giorgio de Chirico peintre italien « métaphysique » selon sa propre définition. Il est admiré des surréalistes dont il intègre le groupe jusqu’en 1928, puis, se rapprochant du futurisme, il participe au mouvement pictural italien Novecento. (les éphémérides d’Alcide)

Son père, amateur d’art, lui fait découvrir la Grèce antique. Giorgio de Chirico commence par étudier l’art à l’académie de Munich où il découvre des philosophes tels que Nietzsche et Schopenhauer. De 1909 à 1917, de Chirico crée des images hantées et oniriques : c’est la période ‘métaphysique’ du peintre. Sa peinture porte sur des paysages dont la lumière de la Méditerranée se reflète sur les villes, puis, progressivement, son attention se porte vers des études d’entrepôts encombrés, où parfois cohabitent des mannequins. Ses portraits de l’écrivain Guillaume Apollinaire ont été très bien accueillis et lui ont permis de s’introduire dans le milieu surréaliste. Des artistes tels que Max Ernst, Salvador Dali et René Magritte ont revendiqué être influencés par le travail du peintre italien. L’événement

Peinture et poésie (lien)

10 juillet 1912

10 juillet 1912 Première médaille d’or pour le plus grand nageur canadien de l’histoire : George Hodgson. (source les éphémérides d’Alcide pour en savoir plus)

10 juillet 1919

10 juillet 1919 Eugène Christophe porte le premier « maillot jaune » de l’Histoire à l’occasion du premier Tour de France de l’après-guerre. Sa couleur évoque la teinte du papier du journal L’Auto, organisateur de l’épreuve et rival du journal Le Vélo, imprimé sur papier vert. (source chroniques de la lettre de l’événement)

10 juillet 1924

10 juillet 1924 Quarante minutes après sa victoire au 1 500 mètres, le finlandais Paavo Nurmi prend le départ du 5 000 mètres et s’impose. Après seulement une journée de récupération, il remportera le cross-country de 10 000 mètres, puis, le lendemain, le 3 000 mètres par équipe. En tout, il obtient cinq médailles dans ces jeux de 1924, et fait partie des quatre athlètes à posséder neuf médailles d’or olympiques. Si en 1924, l’équipe de Finlande n’avait pas refusé son inscription au 10 000 mètres (dont il bat le record du monde dès son retour en Finlande) et si il n’avait été exclu des jeux de Los Angeles en 1932 pour professionnalisme, son palmarès serait certainement plus étoffé encore… (L’Internaute histoire)

10 juillet 1924 Le Finlandais Paavo Nurmi remporte la médaille d’or du 1.500 mètres des Jeux olympiques de Paris. Une heure plus tard il est au départ du 5.000 qu’il gagne dans la douleur. Il est décidément un dieu du stade. Son palmarès est éloquent : neuf médailles d’or olympiques – sept individuelles – deux par équipe, trente et un records du monde du 1.500 mètres à celui de l’heure de 1921 à 1931. La « foulée » d’or de « l’homme au chronomètre » marque l’olympisme moderne. chroniques de la lettre de l’événement

10 juillet 1928

10 juillet 1928 Naissance  du peintre Bernard Buffet (1928-1999) et choix d’œuvres.

Composition Bernadette Couturier en 2010 (lien image plus grande)

La corrida (1967) Bernard Buffet L’enfer de Dante (1977) Bernard Buffet Les écorchés (1965) Bernard Buffet Mes Singes Bernard Buffet (1999) Saint-Pétersbourg : Église St Nicolas des Marins – (1992) Bernard Buffet

Lien – Bernard Buffet musée virtuel

10 juillet 1928 Naissance à Paris, de Bernard Buffet ; il entre en 1944 à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts dans l’atelier de Narbonne. Après deux années d’études, il décide de travailler seul. En 1948, avec Bernard Lorjou, il est, à 20 ans, lauréat du Prix de la Critique. En 1955, il obtient la première place au référendum organisé par Connaissance des Arts afin de désigner les dix meilleurs peintres de l’après-guerre. Depuis 1949, Bernard Buffet expose chaque année à Paris. Il fut élu membre de l’Académie des beaux-arts, le 13 mars 1974, au fauteuil de Paul Jouve. L’artiste s’est donné la mort le 4 octobre 1999.

Peintre populaire par excellence, Bernard Buffet est issu de I’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Proche du réalisme socialiste ou de l’expressionnisme misérabiliste de Francis Gruber et de Georges Rouault, il est récompensé à 20 ans par le prix de la Critique. Largement figuratives, ses toiles rencontrent un vif succès auprès du Docteur Girardin, collectionneur d’art contemporain, ou d’Emmanuel David, qui propose à l’artiste d’entrer dans sa galerie avec un contrat d’exclusivité. En 1955, il obtient la première place au référendum organisé par ‘Connaissance des arts’, sélectionnant les dix meilleurs peintres de l’après-guerre. Trois ans plus tard, une rétrospective de son œuvre est organisée à la galerie Charpentier. S’ensuivent celles de l’Institut français de Berlin, puis du musée d’Art Moderne de Tokyo en 1963, et du musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg en 1991. L’économie de la matière et des couleurs caractérise ses œuvres, qui entrelacent des réseaux de lignes nerveuses et des figures grises et émaciées. Toiles, aquarelles, dessins, lithographies et gravures ; Buffet brille autant par son éclectisme que par son anticonformisme. Nommé chevalier de la Légion d’honneur en 1971, puis élu à l’Académie des beaux-arts, il réalise également des décors pour ‘Carmen’ à l’Opéra de Marseille, ou pour ‘La Valse’ de Maurice Ravel à l’Opéra-Comique, et illustre des ouvrages comme ‘Les Chants de Maldoror’, ‘La Voix Humaine’ de Jean Cocteau, et ‘L’Enfer’ de Dante. C’est en 1989, qu’Alain-Alexis Avila publie ‘Bernard Buffet‘, en hommage à ce plasticien prolixe qui a su, selon les mots de Pierre Descargues, ‘témoigner puissamment du désarroi d’une époque’. L’événement

. Écouter sur canal académie (lien)  51 minutes environ Bernard Buffet, peintre de la solitude avec Lydia Harambourg, de l’Académie des beaux-arts – plus un texte de Jean Cocteau sur Bernard Buffet

. Bernard Buffet à l’Académie des Beaux Arts (lien)

. Musée Bernard Buffet (lien)

Peinture et poésie (lien)

Deux nus debout musée Lille avec explications

10 juillet 1934

10 juillet 1934 Un arrêté gouvernemental institue une commission « … chargée d’effectuer toutes études, émettre tous avis, suggestions, propositions relatifs à l’organisation, la réglementation, l’exploitation d’un service public de radiotélévision et proposer toutes mesures relatives à l’ouverture et au fonctionnement d’un tel service, à titre expérimental. ». Les différents systèmes techniques existants sont alors mis en concurrence afin de sélectionner le plus performant. La grande aventure de la télévision ne se fera pas sans la France ! Source 10 juillet 1934 En France, un arrêté gouvernemental institue une commission chargée d’effectuer les études et d’émettre tous les avis et suggestions relatifs à l’organisation, la réglementation et l’exploitation d’un service public de Radio Télévision. Les différents systèmes techniques existants sont alors mis en concurrence afin de sélectionner le plus performant. (Extraits de chroniques de la lettre de l’événement)

10 juillet 1938

10 juillet 1938 Naissance de l’architecte français Paul Andreu (1938-2018), spécialiste des constructions aéroportuaires. Wikipédia

Fils d’un professeur de mathématiques, Paul Andreu est un étudiant brillantissime. Issu de la promotion 1958 de l’École Polytechnique, il devient ingénieur en chef des Ponts et Chaussés cinq années plus tard. Diplômé de l’Académie des beaux-arts en 1968, il rejoint la société des Aéroports de Paris. Roissy-Charles-de-Gaulle à Paris, Jakarta, Le Caire et de nombreuses autres villes ont vu l’architecte français à l’œuvre dans la conception et la réalisation de leur aéroport. L’aérogare du Kansai au Japon, œuvre magistrale, est également une composition du bordelais. Aéroports, aérogares, hall de gares, Paul Andreu est un urbaniste. L’un des plus grands architectes français, sa renommée est internationale. Entre autres décorations et titres, Paul Andreu est officier de la Légion d’honneur, grand officier de l’Ordre national du Mérite et commandeur des Arts et Lettres. Par ailleurs, il a été élu membre de l’Académie des Beaux-Arts en 1996. L’artiste vient d’achever le Grand théâtre national de Pékin et le Centre des arts orientaux de Pudong à Shanghai. Pour 2004, Paul Andreu projette la réalisation d’un aéroport international en Floride et d’un centre français à Mexico. L’événement Au début des années 2000, il achève le Grand théâtre national de Pékin et le centre des Arts orientaux de Pudong à Shanghai. Parallèlement, il réalise entre autres la villa de Cannes et mène les études pour le Paco Rabanne Showroom en Chine. Considéré comme un des plus grands architectes français, la renommée de Paul Andreu est internationale. Figaroscope

Andreu étudie en parallèle dans l’atelier d’architecture de Paul Lamache, au sein de l’École des Beaux-Arts et devient architecte diplômé par le gouvernement. Il est directeur de l’architecture et de l’ingénierie depuis 1979, puis directeur auprès du directeur général à Aéroports de Paris. Membre de l’Académie d’architecture, ses principales réalisations en France sont : les aérogares de Nice-Côte d’Azur, de Bordeaux Mérignac, de Fort-de-France, de Roissy Charles-de-Gaulle (terminaux 1 et 2), la Grande Arche de la Défense (en association avec Otto von Spreckelsen), le stade de saut à ski de Saint-Bon-Courchevel pour les J.O. de 1992 et le terminal français du Tunnel sous la Manche ; à l’étranger : les aérogares de Turin, de Berlin Schönefeld, de Madrid, de Larnaca, du Caire, de Brunei, du Kansai et d’Hiroshima, de Séoul, de Bangkok, de Jakarta, d’Abou Dhabi, de Téhéran, de Phnom Penh, de Shanghai et de Manille ; il réalise l’Opéra de Pékin inauguré en 2007. polytechnique

voir aéroport Charles de Gaulle – 8 mars 1974

Complément sur mon blog page métiers voir à * Métier Architecte Le livre que j’ai lu de Laurence Cosse – La grande Arche – Ce récit brosse l’épopée de la construction de la grande Arche, et il est très instructif !

10 juillet 1939

10 juillet 1939 La guerre au jour le jour   

10 juillet 1940

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily mail le 10 juillet 1940 : « Mais madame, monsieur dit que cela lui va parfaitement ! »
sur la robe : nouvelle constitution
sur la vitrine : Laval et Cie, couturier

10 juillet 1940 La guerre au jour le jour j’extrais : une modification est ajouté à la loi constitutionnelle et pour être sur que la motion Badie sera acceptée, M. Laval fait abaisser par le président du sénat la majorité absolue (requise pour un vote constitutionnel) de 467 à 426 voix. La raison invoqué étant la destitution des députés communistes quelque mois auparavant. (voir sur le site pour plus d’informations)

10 juillet 1940 À Vichy, l’Assemblée nationale donne par 569 voix contre 80 et 17 abstentions «… tous pouvoirs au gouvernement de la République, sous l’autorité et la signature du maréchal Pétain à l’effet de promulguer, par un ou plusieurs actes, une nouvelle Constitution de l’État français». C’est par ce vote des pleins pouvoirs que se termine juridiquement la IIIe République. Les éphémérides d’Universalis 10 juillet 1940 Le maréchal Philippe Pétain instaure l’État Français, régime autoritaire où il prend le titre de Chef. C’est la fin de la IIIe République, tous les pouvoirs lui reviennent au titre de Président du Conseil. Dans la nouvelle Constitution il est stipulé que devront être garantis « les droits du travail, de la famille et de la patrie. » (Source extraits de L’Internaute histoire) 10 juillet 1940 Pétain obtient les pleins pouvoirs. La troisième République est abolie au profit d’un régime autoritaire et antidémocratique, dont le credo est la « révolution nationale » qui s’appuie sur la trilogie : travail, famille, patrie. C’est surtout un régime qui pratique, de son plein gré, la collaboration avec l’Allemagne nazie d’Hitler. La politique antisémite précède les exigences allemandes. Plus tard, l’inculpation, pour crime contre l’humanité, de hauts fonctionnaires de ce régime, dont Paul Touvier (28 novembre 1981) et Maurice Papon (19 janvier 1983), marque la reconnaissance par le pays, de l’implication de l’État, au-delà des individus. (chroniques de la lettre de l’événement)

10 juillet 1940 Les députés votent les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Par une loi en date du 16 novembre 1940, le gouvernement de Vichy abolit le principe de l’élection des conseillers municipaux et rétablit le principe de leur nomination par le ministre de l’Intérieur dans les villes de plus de 10 000 habitants et, par le préfet pour les autres. Entre 1940 et 1941, près de 500 municipalités sont dissoutes. Communistes, Juifs, Francs-maçons sont exclus des nouvelles assemblées. Source exposition virtuelle – complément lien dossier pédagogique

10 juillet 1942

10 juillet 1942 la Luftwaffe lance la bataille d’Angleterre L’armée de l’air allemande, la Luftwaffe, a organisé une série d’attaques contre des convois maritimes au large de la côte sud-est de l’Angleterre. Il s’agit du premier assaut majeur de la Luftwaffe et est considéré comme ce que le Premier ministre, Winston Churchill, a qualifié dans un discours il y a trois semaines de début de la « bataille d’Angleterre ». extrait de BBC News et lien encyclopédie canadienne

10 juillet 1941

10 juillet 1941 La guerre au jour le jour Voici ce que j’extrais : Le corps expéditionnaire italien, quitte l’Italie pour aller rejoindre le front de l’est – création du ghetto de Kaunas (Kovno)

10 juillet 1941

10 juillet 1941 Décès du pianiste et chanteur de jazz afro-américain Jelly Roll Morton (1890-1941) -nom de scène de Ferdinand Joseph Lamothe- Today in History et Wikipédia

10 juillet 1942 La guerre au jour le jour 

10 juillet 1943

10 juillet 1943 La guerre au jour le jour  (avec les détails) 10 juillet 1943 Les Alliés débarquent en Sicile, ce qui entraînera la chute de Mussolini (25 juillet). Le nouveau dirigeant italien, le maréchal Badoglio, entamera les négociations avec les Alliés. Les éphémérides d’Universalis 10 juillet 1943 Alors que les Alliés achèvent victorieusement la campagne de Tunisie, les armées britanniques, canadiennes et américaines débarquent en Sicile. (Extrait de L’Internaute histoire) 10 juillet 1943 Les forces alliées débarquent en Sicile L’invasion de la Sicile commence dans la nuit du 9 au 10 juillet et prendra fin le 17 août suivant. C’était, jusque là, la plus grande opération amphibienne à cause du déploiement en hommes et en matériel. Cette invasion, sous le nom de code d’opération Hussky débute la campagne d’Italie. (Les éphémérides d’Alcide)

10 juillet 1943 Les forces armées britanniques, américaines et canadiennes ont débarqué sur l’île méditerranéenne de la Sicile. Il s’agit du premier débarquement majeur des troupes britanniques sur le sol européen depuis la chute de la Crète il y a deux ans. En réalité, les largages aéroportés ont rencontré d’énormes problèmes, notamment des navires alliés tirant sur des avions alliés. Mais une fois à terre, les Alliés avancèrent vers le nord et l’ouest et contrôlèrent un quart de l’île en trois jours. extrait de BBC News

10 juillet 1943

10 juillet 1943 Naissance d’Arthur Ashe (1943-1993) premier joueur afro-américain sélectionné dans l’équipe américaine de Coupe Davis. En 1968, il remporte l’US Open, devenant ainsi le premier joueur de couleur à avoir remporté un tournoi du Grand Chelem. Cette année-là il fait également partie de l’équipe américaine victorieuse en Coupe Davis. En 1970 il s’impose dans l’Open d’Australie et en 1975, il bat, à la surprise générale, Jimmy Connors en finale de Wimbledon. Il met un terme à sa carrière en 1980, suite à des problèmes cardiaques. Il aura remporté au total au cours de sa carrière de joueur de tennis professionnel 33 tournois, dont 3 tournois du Grand Chelem. (Les éphémérides d’Alcide) – Wikipédia

Jeune garçon, Arthur Ashe décide de jouer au tennis. Plus tard, lassé de devoir faire de longues distances pour pouvoir jouer contre des blancs, dans le Richmond marqué par la ségrégation, il accepte de déménager à Saint Louis, où il entre au lycée. Sa carrière va pouvoir commencer et en 1963, après avoir obtenu une bourse de l’université de Californie à Los Angeles (UCLA), il rejoint l’équipe américaine de Coupe Davis. Bien qu’il ne fut jamais numéro un mondial, il remporte trois titres du grand chelem en simple, butant systématiquement sur la terre battue de Roland Garros, surface sur laquelle il éprouve du mal à adapter son tennis offensif. Mais, même si Arthur Ashe est le premier homme noir à décrocher un titre du Grand Chelem, ce n’est pas pour cela qu’il est devenu la légende que l’on connaît aujourd’hui. Au-delà du grand sportif qu’il a été, au cours d’une carrière qui l’aura vu remporter 33 tournois, dont Wimbledon en 1975, terrassant pour l’occasion un Jimmy Connors un peu trop sûr de lui, Arthur Ashe est surtout un être exceptionnel qui a mis sa notoriété au profit de causes nobles. Ainsi, il a combattu avec force contre l’apartheid, défendu les réfugiés haïtiens aux États-Unis, ou encore lutté contre le sida, virus qu’il contracte au cours d’une transfusion sanguine. Homme de cœur, personnalité engagée, il inspire toute sa vie durant le respect de tous. Mais au-delà de son engagement, les Français retiendront aussi qu’il fut celui qui repéra Yannick Noah. L’événement

10 juillet 1944

10 juillet 1944 Dans le cadre de l’opération Treffenfeld, Klaus Barbie dirige, avec l’aide de la Milice dirigée par Agostini, une vaste rafle à Bourg-en-Bresse. Tous les hommes de 17 à 45 ans sont regroupés à la préfecture, à l’Hôtel-Dieu et dans les casernes Aubry et Brouet. Lors de cette rafle, 1280 hommes sont arrêtés. Deux maquisards sont assassinés par Klaus Barbie dans la cour de la préfecture, six personnes sont abattues à la caserne Brouet, dix à l’orée de la forêt de Seillon et sept sur une petite route à Marlieux. Source exposition Bourg pendant la seconde guerre mondiale en pdf p. 19

10 juillet 1948

10 juillet 1948 – Marcel Cerdan récupère son titre de champion d’Europe face à Delannoit alors qu’il s’est fracturé la main droite sur un sac d’entraînement, 48 heures avant la rencontre. multimedia.fr

10 juillet 1951

10 juillet 1951 La Corée du Nord, la Chine et les Nations Unies entament des négociations de paix à Kaesong. Mais les conditions d’un armistice achoppent sur la question de l’échange des prisonniers. Le 38ème parallèle est de fait la ligne de cessez-le-feu. La guerre, qui fait rage depuis juin 1950, ne prendra fin qu’une fois le problème des prisonniers résolu. L’armistice sera alors signé le 27 juillet 1953 à Pan Mun Jom. (L’Internaute histoire)

10 juillet 1962

10 juillet 1962 lancement du satellite Telstar 1 Lancé par une fusée Thor-Delta depuis le Cap Canaveral, il a fonctionné de manière satisfaisante jusqu’au 21 février 1963. Wikipédia et (source Centre National d’Études Spatiales) 10 juillet 1962 Telstar 1 est lancé depuis Cap Canaveral en Floride. Mis au point par la société américaine de télécommunication AT&T, il a pour mission d’assurer la liaison des réseaux de télévision et de téléphonie entre les États-Unis et l’Europe. Grâce à « Telstar », premier satellite de télécommunication transatlantique, les téléspectateurs européens assisteront à une conférence de presse donnée par le président Kennedy et les Américains regarderont une émission de divertissement avec Yves Montand. Source et L’Internaute histoire

10 juillet 1964

10 juillet 1964 – Cet été là, en France, la Loi du 10 Juillet programme la suppression des départements de la Seine et de la Seine-et-Oise au profit de la création des Yvelines, de l’Essonne, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val d’Oise. Source commentaire de chansons qui font l’histoire – lien sur la loi 64-707 qui réorganise la région parisienne

juillet 1963

10 juillet 1973

10 juillet 1973 Après trois siècles de colonisation anglaise l’archipel d’Amérique du Nord, des Bermudes devient indépendant. (Les éphémérides d’Alcide)

10 juillet 1973

10 juillet 1973 Même depuis l’indépendance de la colonie, accordée sans hésitation, le 10 juillet 1973, par la Grande-Bretagne, les Bahaméens se flattent de rester fidèles à la Couronne. Comme tous les pays du Commonwealth, le portrait de leur chef d’État, la reine Élisabeth II, figure dans tous les locaux administratifs.
Le chef de l’État est la reine Élisabeth II, les Bahamas étant un Royaume du Commonwealth. Elle est représentée aux Bahamas par un gouverneur général, rémunéré par la reine elle-même. Le chef du gouvernement est le Premier ministre (Hubert Minnis depuis le 11 mai 2017), habituellement le chef du parti gagnant aux élections du parlement. Le parlement du Bahamas consiste en deux chambres élues, le Sénat (avec 16 membres) et la Chambre d’assemblée (41 membres). Les élections se tiennent tous les 5 ans. Les Bahamas, sont un pays anglophone, qui, bien que situé au nord de la mer des Caraïbes, est traditionnellement considéré comme faisant partie des Caraïbes. Les Bahamas occupent environ 700 îles et îlots des îles Lucayes situées dans l’océan Atlantique, à l’est de la Floride, au nord de Cuba et du reste des Caraïbes et au nord-ouest des îles Turques-et-Caïques sous dépendance britannique. Sa capitale est Nassau, située sur l’île de New Providence. Ses habitants sont les Bahaméens. (Les éphémérides d’Alcide) – Wikipédia

10 juillet 1976

10 juillet 1976 En France, adoption de la loi relative à la protection de la nature. Elle énonce, dans son article premier : «La protection des espaces naturels et des paysages, la préservation des espèces animales et végétales, le maintien des équilibres biologiques auxquels ils participent et la protection des ressources naturelles contre toutes les causes de dégradation qui les menacent sont d’intérêt général.». Les éphémérides d’Universalis

10 juillet 1976

10 juillet 1976 Catastrophe de Seveso. De la dioxine s’échappe d’une usine chimique de Meda en Italie. La toxicité de ce produit n’est pas connue immédiatement alors qu’elle est un des éléments de l’Agent Orange, un des défoliants utilisés pendant la guerre du Vietnam. La catastrophe est avant tout environnementale : des milliers d’animaux sont tués et la décontamination des sols prendra des années. 193 personnes sont aussi contaminées mais pourront être soignées. Seveso a donné son nom à une directive européenne sur la classification des sites industriels selon leurs risques. L’usine Icmesa, à l’origine du drame appartient à la société Givaudan, filiale du groupe suisse Roche. Source

10 juillet 1976 L’accident de Seveso : rejet à l’atmosphère de dioxines dans une usine chimique à Meda (Italie). (lien pour l’article)

10 juillet 1977

10 juillet 1977 – Voir Photo AFP – Daniel Janin – Le cycliste néerlandais Gerben Karstens devant le peloton, le 10 juillet 1977, lors de la 8e étape du 64e Tour de France, entre Angers et Lorient. p. 69 de ce catalogue

10 juillet 1981

10 juillet 1981 Première mise en service du Minitel (France) source Centre National d’Études Spatiales – Wikipédia

10 juillet 1985

10 juillet 1985 Une équipe de la D.G.S.E. fait exploser dans le port d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, le Rainbow Warrior, un bateau du mouvement écologiste Greenpeace. L’arrestation de deux des agents impliqués et la reconnaissance par la France de sa responsabilité mèneront les deux pays au bord de la rupture diplomatique. Les éphémérides d’Universalis 10 juillet 1985 Sabotage du « Rainbow Warrior ». Le bateau de l’organisation écologique « Greenpeace » explose dans le port d’Auckland en Nouvelle-Zélande. Après avoir été témoin d’une première explosion, un photographe de l’organisation, Fernando Pereira, meurt dans une seconde explosion alors qu’il essayait de sauver son matériel photographique. L’enquête menée par la police néo-zélandaise révélera que l’attentat a été perpétré par des équipes de la DGSE, les services de contre-espionnage français. « Greenpeace » préparait une campagne contre les essais nucléaires français dans le Pacifique. Les deux agents spéciaux, « les faux époux Turenge », (Alain Mafart et Dominique Prieur), seront inculpés pour meurtre. Ils feront trois ans de prison. SourceLes éphémérides d’Alcide et L’Internaute histoire voir aussi BBC News Voici ce que j’extrais – Le gouvernement français a tenté de nier leur implication et un important camouflage s’en est suivi. En septembre, le ministre français de la Défense Charles Hernu avait démissionné et la France a versé à la Nouvelle-Zélande une compensation de 7 millions de dollars.

10 juillet 1991

10 juillet 1991 Boris Eltsine (1931-2007) devient le premier président de Russie. (élection 12 juin 1991) sources Les éphémérides d’Alcide et Wikipédia

10 juillet 2005

10 juillet 2005 Lancement du télescope spatial japonais Suzaku (Astro-E2) pour l’observation du ciel en rayons X. Source pgjWikipédia

10 juillet 2020

Deux femmes se recueillent, vendredi 10 juillet 2020, à l’hôpital de l’université nationale de Séoul, devant le portrait du maire Park Won-soon, quelques heures après l’annonce de sa mort

10 juillet 2020 Le maire de Séoul, Park Won-soon, retrouvé mort. L’édile pourrait s’est suicidé, après le dépôt d’une plainte pour harcèlement sexuel par une ancienne secrétaire, alors que cet ancien avocat a toujours milité pour les droits des femmes. Source Journal Le Monde

10 juillet 2020 Le Conseil souverain, la plus haute instance du pouvoir au Soudan, a approuvé une loi pénalisant l’excision, une pratique ancestrale qui reste très répandue dans le pays. Source Journal Le Monde

10 juillet 2020

10 juillet 2020 Erdogan a annoncé la reconversion de Sainte-Sophie en mosquée après que le Conseil d’Etat – la plus haute juridiction administrative de Turquie – a déclaré illégal son statut de musée. Joyau de l’architecture byzantine, construite en 537 par l’empereur Justinien, Sainte-Sophie a été transformée en mosquée après la conquête ottomane de Constantinople, le 29 mai 1453. Après plus de quatre siècles d’existence en tant que mosquée, elle est devenue un musée en 1934, sous la présidence de Mustafa Kemal Atatürk, soucieux de la «restituer à l’humanité». Source Journal Le MondeWikipédia Autrefois joyaux de l’empire byzantin et symbole de la ville de Constantinople, l’église Sainte Sophie est devenue une mosquée sous l’empire ottoman. Aujourd’hui, elle est l’un des plus grands musées d’Istanbul. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé vendredi 10 juillet, la volonté de rendre Sainte Sophie aux fidèles musulmans. Cette décision n’est pas anodine et pourrait permettre à Erdogan de remobiliser sa base électorale à Istanbul où il n’avait pas obtenu la majorité aux dernières élections municipales. Cette annonce a fait réagir la communauté internationale et intervient après de vives tensions entre la Turquie et l’Europe. cartooningforpeace

10 juillet 2021

10 juillet 2021 Accord historique des pays du G20 pour instaurer une taxation internationale des multinationales. Au terme de deux jours de tractations à Venise, vendredi et samedi 10 juillet, les ministres des finances des pays du G20 – les 19 pays les plus riches et l’Union européenne – ont donné leur feu vert politique à la mise en œuvre, dès 2023, d’une grande réforme fiscale mondiale. Le Monde 10 juillet 2021

10 juillet 2021

10 juillet 2021 La 74e édition du Festival de Cannes, a eu lieu du 6 au 17 juillet 2021. Le Jury des longs-métrages en compétition sera présidé par Spike Lee. Annette & Leos Carax, Marion Cotillard & Adam Driver en Ouverture. Source palais des festivals et lien Wikipédia

ce jour en astronomie (lien)

Les éphémérides en art (anglais.)

Today in Science (anglais)

Dernière mise à jour 31.12.2022

3 avril.

Je n’ai pas eu le temps de préparer ! j’enrichirais la page ultérieurement !

chiffre 3

Tempo de la valse, le chiffre dont nous allons retracer l’histoire est bien connu de ceux qui apprennent les pas de cette danse en comptant à voix basse, écrasant de temps à autre les pieds de sa partenaire… Vous l’avez compris, nous allons dresser le portrait du chiffre trois ! Source canalacadémie – adresse du fichier mp3 (lien) 5 minutes

Journée mondiale de batailles d’oreillers

Composition de la page Bernadette Couturier 03.04.2020

3 avril 1711 : les Français découvrent l’île de Clipperton (un jour dans l’histoire Franck Ferrand sur Europe 1) 2 minutes

3 avril 1312

3 avril 1312 Le Pape Clément V supprime l’ordre des Templiers. Leurs biens sont attribués aux Hospitaliers. Nous voyons sur ce timbre la forteresse d’Atlit qui fut construite en 1218, sur un rocher qui avance dans la mer, par les Templiers. Ce fut le dernier bastion que les Croisés occupèrent en Palestine. multicollection.fr

3 avril 1369

3 avril 1369 Une ordonnance, datée du 3 avril 1369, est promulguée par Charles V, roi de France, interdisant sous peine de 40 sols d’amende, tous jeux qui n’exercent point au maniement des armes. C’est le début de la pratique des jeux d’arc et d’arbalète. Le royaume, alors en pleine guerre de Cent Ans, connaît ses premiers concours de tirs sur cible. Le tir à l’arc, technique militaire à l’origine, se marginalisera par la suite pour ne devenir qu’un simple loisir à partir du XVIe siècle. Conséquence imprévue de l’ordonnance de Charles V. Chroniques de la lettre de l’événement et L’internaute histoire

Lien sur mon article le jeu

3 avril 1405

Tamerlan

3 avril 1405 La mort de Tamerlan (1336-1405) entraîne la disparition de la horde d’or. A sa tête, il a constitué en quatre ans sans doute le plus vaste empire de l’histoire, allant des frontières de la Chine à la riche Bagdad. Sa mort provoque la dislocation d’un ensemble qu’il n’avait pas eu le temps, ni peut-être l’envie, d’administrer. Derrière sa grande muraille, la Chine peut souffler, elle échappe à l’invasion programmée. Chroniques de la lettre de l’événementWikipédia 18 février 1405 pour sa mort

3 avril 1559

3 avril 1559 Traité du Cateau-Cambrésis Par la paix du Cateau-Cambrésis (Flandre), signée le 3 avril 1559 avec le roi d’Espagne Philippe II, le roi de France Henri II met un terme à un demi-siècle de guerres d’Italie stériles et ruineuses. herotode 3 avril 1559 Henri II de France et Philippe II d’Espagne signent le traité de Cateau-Cambrésis qui met fin aux guerres d’Italie. Après la défaite de Saint-Quentin, la France renonce à ses prétentions sur l’Italie. Si elle conserve les évêchés de Toul, Verdun et Metz et quelques places fortes en Italie, la France doit céder le duché de Savoie et ses conquêtes dans le Piémont. Par ailleurs, elle permet aux Génois de reprendre la Corse. La veille, la France avait signé un traité de paix plus favorable avec Elisabeth Ière d’Angleterre lui concédant Calais pour huit ans. Pour conserver définitivement la ville du Nord, elle devra verser 500 000 écus. L’internaute histoire

3 avril 1644 ou 25 avril 1644

3 avril 1644 Le dernier empereur de la dynastie Ming, Tchouang-lie-ti ou Chongzhen (1611-1644), se pend dans la Cité interdite de Pékin tandis qu’un chef de brigands entre dans la capitale chinoise. Les farouches Mandchous du nord arrivent à leur tour sous le prétexte de secourir les armées impériales. Ils en profitent pour éliminer les Ming et fonder leur propre dynastie (la dynastie des Ts’ing). Elle durera jusqu’à la fondation de la République chinoise. herotode et Le Monde diplomatique mais 25 avril 1644 pour Wikipédia 3 avril 1644 À compter de 1618, les tribus mandchoues s’unifièrent et s’employèrent à renverser la dynastie Ming existante, protestant contre la tyrannie impériale. Au fil des années, leur puissance est devenue avérée et la dynastie Ming affaiblie. Suite au suicide du dernier empereur Ming, le 3 avril 1644, les Mandchous ont pu pénétrer dans Pékin et prendre le pouvoir. Cette nouvelle dynastie, appelée Qing, a régné sur la Chine jusqu’en 1912. L’Internaute histoire3 avril 1644 Incapable de contenir la révolte Mandchoue qui gronde en Chine depuis plus de 10 ans, le souverain Tchouang-lie-ti se pend dans la Cité Interdite à Pékin. Les eunuques de la ville impériale ouvrent immédiatement les portes de la Cité aux troupes rebelles Mandchoue qui prennent le pouvoir. La nouvelle dynastie, les Ts’ing, régnera près de 250 ans, jusqu’à la proclamation de la République chinoise en 1911. L’Internaute histoire

3 avril 1663

3 avril 1663 Décès du peintre flamand Jan Miel actif en Italie né en 1599 et choix d’œuvres – Wikipédia

Composition Bernadette Couturier en 2010 (lien image plus grande)

— Carnival Time in Rome (1653) Jan Miel — Italian peasants outside a tavern  Jan Miel A seaport with figures  Jan Miel – Le mendiant Jan Miel

3 avril 1680 et 17 mars 1680 et 23 mars 1680 !

3 avril 1680 Décès de Nicolas Fouquet. Né le 27 janvier 1615, Nicolas Fouquet est un homme important dans l’Etat français de l’époque. Il est diplômé de l’équivalent d’une licence de droit à la faculté de la Sorbonne à Paris. Il est connu pour être le surintendant du roi Louis XIV (de 1653 à 1661), ainsi que le procureur général du Parlement de Paris. Il a principalement œuvré à la construction du château de Vaux-le-Vicomte, et fait travailler les meilleurs artisans du moment (Le Vau, Le Brun, Le Nôtre et Villedo), pour satisfaire le roi. Toutefois, il est soupçonné de trafiquer les finances de Louis XIV et est arrêté le 5 septembre 1661 et enfermé avec de nombreux confrères dans la forteresse de Pignerol. Il trouve la mort dans cette même forteresse à l’âge de 65 ans, le 17 mars 1680. L’Internaute histoire (deux dates différentes dans le même paragraphe) et 23 mars 1680 pour Wikipédia

3 avril 1682

3 avril 1682 Décès dans sa ville natale de Bartolomé Esteban Murillo (1617 ou 1618-1682). Il est né le 1er janvier 1618 à Séville mais (31 décembre 1617 sur Wikipédia). C’est un célèbre peintre espagnol. Il fait partie de ce que l’on appelle le Siècle d’Or en peinture. Il est influencé par Titien, Rubens, Van Dyck entre autres. Il est moins connu que d’autre peintre parce qu’il n’a jamais reçu aucune commande de la cour d’Espagne. On lui reconnaît de nombreuses peintures religieuses ainsi que des portraits de femmes et d’enfants pauvres. L’Internaute histoire et Wikipédia

Lien peinture et poésie

3 avril 1715

3 avril 1715 Naissance à Londres du physicien et botaniste britannique, Sir William Watson (1715-1787). Ses travaux abordent l’électricité et l’histoire naturelle, pour laquelle il importe la classification de Linné en Grande-Bretagne. Sa théorie sur les charges électriques négatives et positives le rapproche de Benjamin Franklin avec lequel il se lie d’amitié. Membre de la Royal Society dès 1741, il y obtient la fonction de vice-président, et remporte la médaille Copley, en 1745. L’Internaute Histoire et Wikipédia

3 avril 1747 ou 5 avril 1747

3 avril 1747 Décès de l’artiste italien Francesco Solimena (1657-1747), “l’abbate Ciccio”. C’est un peintre d’histoire et de sujets religieux ainsi qu’un architecte de l’école napolitaine de la période baroque. C’est une des grandes figures du développement des styles baroque et rococo qui fut reconnu internationalement comme un des plus fameux artistes de son époque. Wikipédia 5 avril ou 3 avril 1747 pour les éphémérides en art

Choix d’œuvres Bernadette Couturier en 2010 (lien image plus grande)

— Allegory of Reign (1690) Originally the medallion in the center showed the features of Louis XIV [05 Sep 1638 – 01 Sep 1715]. Later it was changed to Louis XV [15 Feb 1710 – 10 May 1774], and finally in 1770 to Catherine II [02 May 1729 – 17 Nov 1796]. — The Trinity, the Madonna and Saint Dominic  This vault fresco represents the Triumph of Faith over Heresy.

3 avril 1814

3 avril 1814 Les sénateurs prononcent la déchéance de Napoléon. Le 6 avril, l’Empereur abdiquera sans condition. Les éphémérides d’Universalis

3 avril 1837

Portrait de John Burroughs, assis dans un fauteuil à bascule

3 avril 1837 Naissance à Roxbury, New York, de l’écrivain John Burroughs. Burroughs a publié son premier recueil d’écrits sur la nature, Wake-Robin (extrait dans In the Catskills ), en 1871. Parmi ses œuvres les plus connues figurent Birds and Poets (1877), Locusts and Wild Honey (1879), Signs and Seasons (1886) , et les voies de la nature (1905). Today in history

30 mars 1862 ou 3 avril 1862

Exemplaire original du tome I publié en 1862 par Lacroix, Verboeckhoven et Cie

3 avril 1862 Depuis son exil à Guernesey, Victor Hugo débute la publication d’un roman fleuve, véritable épopée populaire qui immortalisera les personnages de Valjean, bagnard en rupture de ban, Cosette l’orpheline ou Gavroche, le gamin de Paris. La toile de fond est fournie par de l’histoire récente, depuis la bataille de Waterloo jusqu’à l’émeute de 1832. Ses Misérables sont resplendissants. Chroniques de la lettre de l’événement et herotode mais sera le 30 mars 1862 pour Wikipédia

Lien sur ma page roman dans une courte vidéo

3 avril 1890

3 avril 1890 Naissance à Villefranche-de-Rouergue du mathématicien français Robert Deltheil. Il meurt le 16 juillet 1972 à Saint-Jean-de-Luz. Après des études en classes préparatoires au lycée de Toulouse il est reçu premier au concours d’entrée de l’École normale supérieure puis premier en 1913 à l’agrégation de mathématiques. Après la grande guerre où il est blessé en 1915, il soutient en 1920 sa thèse à Paris intitulée « Sur la théorie des probabilités géométriques » devant un jury comprenant Émile Borel, Paul Painlevé et Ernest Vessiot. – Source (juillet)

3 avril 1897

3 avril 1897 Le peintre autrichien Gustav Klimt quitte l’association des artistes viennois. Il fonde avec 40 compères le mouvement de la Sécession. Le but déclaré est d’arracher l’art au négoce !… Ils sont rejoints par l’architecte Otto Wagner et par le musicien Arnold Schoenberg. Ce dernier, créateur de l’école musicale de Vienne, est à l’origine de la musique moderne. herotode

Pour plus d’informations sur Klimt voir mon blog au 6 février 1918

 Le palais de la Sécession de Josef Maria Olbrich, Vienne (1897-1898)

Lien sur S’ArtMuser

3 avril 1897

3 avril 1897 Décès à Vienne de Johannes Brahms (1833-1897) –lien éduthèque– Né à Hambourg en 1833,il est l’un des plus grands musiciens et compositeurs romantiques. Influencé par Beethoven, Haydn et Mozart, il est un pianiste virtuose, souvent considéré comme le «successeur de Beethoven». Après avoir été professeur de musique à Detmold puis être rentré à Hambourg pour composer, Brahms s’installe à Vienne. Il y écrit ses quatre symphonies à partir de 1876 avant de se consacrer à la composition de musique de chambre. Brahms a aussi réalisé des sonates pour piano, des concertos et un grand nombre d’œuvres vocales. L’Internaute histoire

Initié à la musique par son père, modeste musicien d’orchestre, Johannes Brahms devient l’élève du pianiste Cossel, puis parfait sa formation d’instrumentiste auprès d’Eduard Marxen, professeur renommé qui l’initie à la composition. À vingt ans, il effectue une tournée de concerts en compagnie du violoniste Reményi. Il rencontre Joachim, Liszt, et surtout Schumann : lui et sa femme Clara nouent une inaltérable amitié avec le jeune compositeur. Il accepte des fonctions officielles pour de courtes durées afin de se consacrer à la composition. Très expressifs, les poèmes mis en musique par Brahms portent généralement sur le passé, l’enfance à jamais perdue, les amours manqués, la séparation… Romantique, son œuvre tient pourtant la marque du classicisme, car il intègre à son propre langage les techniques d’écriture et les formes musicales léguées par ses prédécesseurs. Installé à Vienne à partir de 1862, il y meurt d’un cancer en 1897. L’événement

Voir mon blog au 30 décembre 1877 création Deuxième Symphonie, en ré majeur, opus 73 – avec des liens riches en informations sur d’autres créations

3 avril 1922

3 avril 1922 Iossif Vissarionovitch Djougachvili, alias Joseph Staline, est élu secrétaire général du PC russe au cours du XIème Congrès du parti à Moscou. Ancien commissaire politique aux armées, Staline « l’homme de fer », est soutenu par Lénine. Mais le chef de l’URSS dira de lui quelques mois plus tard : «… Je propose aux camarades de réfléchir au moyen de déplacer Staline de ce poste et de nommer à sa place un homme qui, sous tous les rapports, se distingue du camarade Staline par une supériorité, c’est-à-dire qu’il soit plus patient, plus loyal, plus poli et plus attentionné envers les camarades…». En 1929, cinq ans après la mort de Lénine, Staline deviendra le maître incontesté de la Russie. Il restera au pouvoir jusqu’en 1953. L’Internaute histoire 3 avril 1922 Joseph Staline devient secrétaire général du Parti communiste de l’Union soviétique (1922) Source livre scolaire HG avril

3 avril 1925

3 avril 1925 Naissance de André Giraud (1925-1997) haut fonctionnaire et homme politique français.

André Giraud commence sa carrière dans l’industrie, comme directeur général adjoint de l’Institut français du pétrole de 1958 à 1964, directeur des carburants au ministère de l’Industrie de 1964 à 1969, puis vice-président de la Régie Renault de 1965 à 1971. Il bifurque une première fois vers la politique en 1969, en devenant directeur de cabinet d’Olivier Guichard, alors ministre de l’Éducation. Mais l’industrie reste sa grande passion, surtout le nucléaire. Au bout d’un an, il part diriger le CEA. Il y restera huit ans. Nommé ministre de l’Industrie par Raymond Barre sous Giscard, ce pilier de la filière nucléaire française redevient simple ingénieur-conseil quand la gauche arrive au pouvoir. Il est nommé ministre de la Défense dans le gouvernement de cohabitation de Jacques Chirac en 1986. De 1974 à 1978, il a été président du Conseil d’administration de l’École polytechnique. polytechnique

3 avril 1940 La guerre au jour le jour

3 avril 1941 La guerre au jour le jour Mobilisation générale en Yougoslavie

3 avril 1942 La guerre au jour le jour

3 avril 1942

Illustration de Fernand Léger pour le poème Liberté

3 avril 1942 Publication du poème « Liberté » de Paul Éluard dans son recueil Poésie et Vérité (1942) Source le livre scolaire Français avril

La France est bafouée, trahie, violée. La barbarie nazie règne. Les résistants s’organisent. Parmi eux Paul ÉLUARD écrit un magnifique poème LIBERTÉ qui est parachuté sur la France occupée. Ce poème devient le cri de ralliement de tous ceux qui restent fidèles à la France éternelle. Ce poème reste à tout jamais inscrit dans la mémoire de la France. Source

Écouter le poème récité par Paul Éluard (2 minutes 50)

Liberté – Paul Éluard – Lien Vidéo

3 avril 1943 La guerre au jour le jour 

3 avril 1946

3 avril 1946 La crise irano-soviétique, qui débute le 3 avril 1946, est la première confrontation de la guerre froide entre Soviétiques et Américains. Elle fait suite au refus de l’URSS de retirer ses troupes d’Iran, contrairement à ce que le traité signé auparavant entre l’Iran et l’URSS prévoyait. En effet, les Soviétiques souhaitent obtenir une concession pétrolière dans le nord de l’Iran, et veulent faire du Kurdistan et de l’Azerbaïdjan, qui ont proclamé leur indépendance vis-à-vis de ce dernier, des États satellites. Les États-Unis et le Royaume-Uni ont alors porté le problème devant le Conseil de sécurité de l’ONU, ce qui incita l’URSS à retirer définitivement ses troupes. L’invasion du Kurdistan et de l’Azerbaïdjan par les troupes iraniennes en novembre 1946 mit définitivement fin à l’influence soviétique en Iran. L’Internaute histoire remarque pour Wikipédia cette crise débute plus tôt

3 avril 1948

Des restes humains trouvés dans la grotte de Darangshi1

3 avril 1948 Commencement du soulèvement sur l’île de Jeju au sud de la Corée. 1948 est l’année où le gouvernement provisoire de l’armée américaine se retirait pour transmettre le pouvoir à un président élu, le nationaliste et anticommuniste Syngman Rhee. Le soulèvement de Jeju et sa répression ont coûté la vie à 14 000 ou 60 000 personnes sur une île qui comptait à l’époque 300 000 habitants. L’intervention de l’armée sud-coréenne a été particulièrement brutale, causant la destruction de beaucoup de villages et suscitant des rébellions dans la péninsule ainsi que la mutinerie de plusieurs centaines de soldats. La rébellion dura jusqu’en mai 1949. SourceCompléments histoire sur le massacre d’avril 1948 de Jeju par Hyeon Ki-yeong et L’île des femmes de la mer par Lisa See voir 2547 dans des centaines de livres que j’ai lus

3 avril 1948

 Le président Truman signe la Loi sur l’assistance économique

 3 avril 1948 Le président Truman a signé l’Economic Recovery Act de 1948. Il est devenu connu sous le nom de plan Marshall, du nom du secrétaire d’État George Marshall, qui en 1947 a proposé que les États-Unis fournissent une aide économique pour restaurer l’infrastructure économique de l’après-guerre. Source archives.gov –  La Conférence de Paris a conduit à la création du Comité de coopération économique européenne qui a élaboré une proposition pour la reconstruction européenne prévue et l’a présentée au gouvernement américain en septembre 1947. (source) voir l’exposition voir les dates

3 avril 1960

Brassard du service d’ordre

3 avril 1960 C’est dans un congrès dit de fusion qui se tenait à Issy-les-Moulineaux, tout près de Paris, que fut officiellement fondé le Parti Socialiste Unifié. francearchives voir aussi L’Internaute histoire

3 avril 1973

3 avril 1973 Émission du premier appel depuis un téléphone mobile (1973) Source calendrier livre scolaire sciences avril

3 avril 1976

3 avril 1976 La première cérémonie des César récompense le cinéma français de l’année. ‘Le Vieux Fusil‘ de Robert Enrico se voit attribuer le césar du meilleur film. Chaque lauréat, outre l’honneur d’être salué par la profession, repart avec une œuvre d’art : une réplique d’une compression du sculpteur César. Pas si mal ! Chroniques de la lettre de l’événementcesar academieL’Internaute histoire

3 avril 1979

3 avril 1979 Primeras elecciones municipales democráticas después de la dictadura franquista (España, 1979) Source le livre scolaire Espagnol avril – lien wikipédia transition démocratique espagnole

3 avril 1991

3 avril 1991 Décès de l’écrivain anglais Graham Greene. Ce diplômé de l’Université d’Oxford devient journaliste au ‘Times’, au ‘Night and Day’ et au ‘Spectator’ spécialisé dans les récits de voyage et les critiques de cinéma. Il se convertit au catholicisme, ce qui aura une influence considérable sur son œuvre. Après avoir publié son autobiographie et un recueil de poèmes, il décide de se consacrer à l’écriture suite au succès de son roman ‘L’homme et lui-même’. Il poursuit sa carrière journalistique, qui lui inspire de nombreux romans comme ‘La Puissance et la Gloire’. Il rejoint le ‘Foreign Office’ pendant la seconde guerre mondiale. Puis il se tourne vers l’édition et devient scénariste tant pour l’adaptation de ses romans au cinéma que pour le théâtre. A la fin des années soixante, Graham Greene s’installe en France mais, atteint d’une leucémie, part en Suisse pour se soigner. Tous ses romans sont empreints de l’atmosphère ‘Greeneland’ : la trahison, l’échec.

voir aussi mon blog au – 2 octobre 1904

citations

«Nous n’arrivons jamais à nous faire à l’idée que nous comptons moins pour les autres qu’ils ne comptent pour nous.» [Graham Greene]

«On parle du courage d’un condamné à mort qui marche jusqu’au lieu de l’exécution ; il en faut parfois autant pour garder une façade acceptable en allant au-devant de la souffrance quotidienne. [Graham Greene] – Le fond du problème

«Personne ne sait combien de temps peut durer une seconde de souffrance.» [Graham Greene]

«Le désespoir est le prix qu’il faut payer lorsqu’on s’est fixé un but impossible.» [Graham Greene]

«L’espoir est un instinct que seul peut tuer un raisonnement de l’esprit. Les animaux ne connaissent pas le désespoir.» [Graham Greene] – La puissance et la gloire

«Il est possible que les manœuvres ne servent pas à gagner les batailles, mais les exercices forment le caractère.» [Graham Greene] – La puissance et la gloire

«Aucun être humain ne peut réellement en comprendre un autre ; personne ne peut tout arranger pour le bonheur d’un être.» [Graham Greene] – Le fond du problème

«Lorsqu’une femme occupe vos pensées toute la journée, on ne devrait pas, par surcroît, rêver d’elle la nuit.» [Graham Greene] – La fin d’une liaison

«Croire que parce que ses yeux n’expriment rien, un être ne souffre pas, est une erreur facile à commettre.» [Graham Greene] – La puissance et la gloire

3 avril 2003

3 avril 2003 Le premier prix Abel, présenté comme le «prix Nobel des mathématiques», a été attribué le 3 avril par l’Académie des sciences et des lettres de Norvège à Jean-Pierre Serre, professeur honoraire au Collège de France, pour son «rôle central dans l’élaboration de la forme moderne de nombreux domaines des mathématiques». Source dossier Larousse ou plutôt ici – lien Wikipédia

Le 3 avril 2003, Jean-Pierre Serre reçoit le premier prix Abel. Jean-Pierre Serre, né le 15 septembre 1926 à Bages (Pyrénées-Orientales), est un mathématicien français, considéré comme l’un des plus grands mathématiciens du XXe siècle. Il a reçu de nombreuses récompenses pour ses recherches. Il est lauréat de la médaille Fields en 1954 et du prix Abel en 2003. Autres liens : biographie collège de France https://www.college-de-france.fr/site/jean-pierre-serre/index.htm -CV du mathématicein https://www.academie-sciences.fr/pdf/membre/SerreJP_bio150311.pdf – présentation par le CNRS https://www.cnrs.fr/fr/personne/jean-pierre-serre-0 – une présentation sur eduscol.educationSource (avril)

3 avril 2007

vidéo de 6 minutes

3 avril 2007 Le TGV de la rame V150 a battu le record mondial de vitesse sur rail (record tenté avec du matériel de série) sur la nouvelle ligne à grande vitesse est-européenne : 574,8 km/h. Cette vitesse est-elle relevée dans la fourchette qui a été prévue (vitesse maximale entre les points kilométriques (PK) 191 et 194, entre Meuse et Marne dans le sens Strasbourg-Paris) Le record absolu de vitesse atteint par un train, 581km/h a été enregistré en 2003 au Japon par le Maglev, à lévitation magnétique. (Aol actualité de 2007). 
À l’occasion du nouveau record mondial de vitesse sur rail de 574,8 Km/h réalisé par une rame TGV le 03 avril 2007, le Maire de Rosny-sous-Bois, Claude Pernes, a fait cadeau au musée Rosny-Rail d’une maquette à l’effigie de la rame record. Cette reproduction réalisée par les ateliers Alain Pras à seulement trois exemplaires, pourra désormais être admirée par tous nos visiteurs. (source musée Rosny-Rail) voir aussi L’Internaute histoire

3 avril 2014

Source pour la composition de l’image article de Hélène Maurel p. 18 journal Le Monde daté du 30 juillet 2021

3 avril 2014 Décès de la romancière et éditrice française Régine Deforges (1935-2014) Après quelques années passées en pensionnat de jeunes sœurs, on remarque les multiples talents de Régine Déforges : d’abord libraire, puis éditeur, bientôt spécialisée dans la littérature érotique – ce qui lui vaudra quelques déconvenues dans une France qui n’a pas encore vécu la libération sexuelle. En 1983, elle connaît son plus grand succès après la publication de La Bicyclette bleue, roman qui raconte les amours et déboires de Léa et François durant la Seconde Guerre mondiale. Elle obtiendra par ailleurs le prix de la Maison de la Presse pour cette œuvre. Elle a aussi publié une quarantaine de livres de genres extrêmement divers comme des romans, des nouvelles, des essais, des entretiens, des chroniques ainsi que quelques scénarios, chansons et dessins. Même si les temps sont plus calmes qu’auparavant, Régine Deforges continue de passionner de nombreux lecteurs en France. biographie – lien Wikipédia

Conseil de lecture « Autant en emporte la copie » Dans L’été des livres p. 18 Journal Le Monde (daté 30 juillet 2021) article de Hélène Maurel – En 1993, contre toute attente, Régine Deforges n’est pas déclarée coupable de contrefaçon d’« Autant en emporte le vent », de Margaret Mitchell, à laquelle elle a pourtant « emprunté » une grande part de son intrigue. (lien article du journal « Le Monde » publié le 28 juillet 2021)

Des centaines de livres que j’ai lus voir 3e partie (par ordre alphabétique)

3 avril 2016

3 avril 2016 Publication des Panama Paper’s Les Panama Papers («documents panaméens» en français1) désignent la fuite de plus de 11,5 millions de documents confidentiels issus du cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca, détaillant des informations sur plus de 214 000 sociétés offshore ainsi que les noms des actionnaires de ces sociétés. Parmi eux se trouvent des hommes politiques, des milliardaires, des sportifs de haut niveau ou des célébrités. Les chefs d’État ou de gouvernement de six pays — l’Arabie saoudite, l’Argentine, les Émirats arabes unis, l’Islande, le Royaume-Uni et l’Ukraine — sont directement incriminés par ces révélations, tout comme des membres de leurs gouvernements, et des proches et des associés de chefs de gouvernements de plus de 40 autres pays, tels que l’Afrique du Sud, la Chine, la Corée du Sud, le Brésil, la France, l’Inde, la Malaisie, le Mexique, le Pakistan, la Russie et la Syrie2. Wikipédia Un film américain sur ce sujet The Laundromat : L’Affaire des Panama Papers a été réalisé par Steven Soderbergh sorti en France en 2019 (lien)

3 avril 2020 Lien pouvant être visité merci à Flore Pernaton-Defay, professeure-documentaliste

3 avril 2022

3 avril 2022 À Las Vegas (et non pas à Los Angeles, où elle était initialement prévue) aura lieu la cérémonie de remise des Grammy Awards, équivalent américain des Victoires de la musique. La 64e édition se tiendra dans la salle du MGM Grand Garden Arena. Les nominations des Grammy Awards ont fait cette année la part belle à la diversité et à la jeunesse (Justin Bieber, Olivia Rodrigo ou la rappeuse Doja Cat), avec en tête Jon Batiste, jazzman pianiste afro-américain de 35 ans qui compte onze nominations. Source extraits de l’article du journal Le Monde

3 avril 2022

3 avril 2022 En Hongrie, Viktor Orban écrase l’opposition aux législatives – Le Fidesz, le parti du premier ministre nationaliste, a largement devancé, dimanche, la coalition inédite, allant de la gauche à une formation issue de l’extrême droite, qui espérait le déloger après douze années de pouvoir. Le Monde et Wikipédia

3 avril 2022

3 avril 2022 En Serbie, le président sortant, Aleksandar Vucic, annonce une victoire écrasante – Ce succès prolonge une décennie d’emprise sur le pays des Balkans du représentant du Parti progressiste serbe (centre droit), qui s’est dépeint en garant de la stabilité à l’ombre de la guerre en Ukraine. Le Monde et Wikipédia

Les éphémérides d’Alcide dans les signets de Diane (au Canada)

Les éphémérides d’Alcide (nouvelle version)

Les éphémérides en art (anglais.)

ce jour en astronomie (lien)

Today in Science (anglais)

dernière mise à jour 25.11.2022

x.x